AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
ICI, NOUS SOMMES POUR LA RELAXATION...
10 LIGNES EXIGÉES SEULEMENT ET OUI, C'EST CADEAU !
UN PETIT VOTE POUR NOUS ?
par ici obsession 27
I LOVE YOU ON VOUS AIME Very Happy
C’ÉTAIT LE BISOUNOURS TIMES
NOUS SOMMES EN ESPAGNE ET EUROPÉENS.
TENEZ EN COMPTE POUR VOS ORIGINES, MOINS D’AMÉRICAIN !

Partagez | .
 

 Dans un labyrinthe de corridors et d'étagères pleines de livres... [Emilia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

LES INFOS
AND MORE
MessageSujet: Dans un labyrinthe de corridors et d'étagères pleines de livres... [Emilia]   Mer 20 Mar - 2:01



Emilia & Diego
DRINGGG ! Le réveil sonna avec sa douceur habituelle et mon rêve se dissipa en quelques secondes. À moitié réveillé je réussis à trouver le bouton pour éteindre l'alarme. Allongé sur le ventre, en travers du lit, j’enfonçai mon nez dans l'oreiller, et émit un grognement de mécontentement. J'avais oublié d'éteindre la fonction réveille alors que je n'avais pas cours... Six heures et demie du matin un samedi et j'étais déjà réveillé... Je tentai quand même de me rendormir, pour retrouver mon rêve si agréable. Le pays des songes est tellement mieux… On ne pense pas aux problèmes quotidiens, en fait, on fait juste des rêves, c’est tellement agréable de s’imaginer une vie parfaite… J’essayais de retomber dans les bras de Morphée, comme beaucoup avaient déjà tenté et comme eux je n'y arrivais pas ! Je m'extirpai donc de mon lit, vu que je n'avais plus que ça à faire...

Je me préparais un café avant de partir direction la salle de bain en faisant le moins de bruit possible pour ne pas déranger ma colocataire. Je pris une longue douche, savourant la sensation de l’eau chaude qui me rappelait tant ma couette… Quand j’eu enfin terminé de m’habiller, Lula s’était elle aussi réveillé et le soleil brillé à travers la fenêtre du salon. Hum… Que c’était bon de voir le beau temps revenir sur Barcelone après ces quelques semaines de pluies. Je saluais ma coloc’ qui venait juste de sortir du lit et qui s’était apparemment levé de mauvais poil. Ne voulant pas subir sa mauvaise humeur, je pris mes affaires et sortis de l’appartement. Il devait être autour des dix heures. Je partis à pied et déambulais dans les rues de notre charmante ville. Je m’arrêtais dans un Starbuck et commandais un nouveau café puis je pris le chemin de la bibliothèque.

J’ai toujours adoré les bibliothèques, je m’y sens bien et parfaitement à ma place. J’aime l’odeur du papier et de tous les livre légèrement empoussiérés rangés par ordre alphabétique sur les nombreuses étagères. J’aime le calme du silence respectueux qu’on y retrouve. Un jours, quelqu’un m’a dit : « Les bibliothèques sont toutes des lieux de mystère, des sanctuaires, où chaque livre, chaque volume qu’on y voit à une âme. L’âme de celui qui l’a écrit, et l’âme de ceux qu’il l’ont lu, ont vécu et rêvé avec lui. »

Bref, c’est mon endroit préféré et je m’y rends souvent. Une fois arrivé, je me mis à traîner dans les rayons, sortant parfois un livre pour en lire le résumé.

© charney

Revenir en haut Aller en bas
Invité

LES INFOS
AND MORE
MessageSujet: Re: Dans un labyrinthe de corridors et d'étagères pleines de livres... [Emilia]   Mer 27 Mar - 23:36

L'inspiration avait surgi comme un diable saute hors de sa boite, il était 4h28 selon le lecteur blu-ray quand Emilia s'installa pour dessiner cette idée venue dans son demi-sommeil. Endormie devant la télévision, elle avait eu la flemme de se lever pour se rendre dans sa chambre pourtant pas à des kilomètres de là, mais son canapé était confortable. Cela n'avait plus grande importance puisqu'elle ne dormait plus. Le temps passait, mais l'artiste n'y prêtait guère attention car une fois lancée plus rien ne comptait à part son idée.
Les doigts noircis par ses crayons Emilia recula pour observer le résultat de son inspiration nocturne. Un sourire étira ses lèvres avant que l'observation de son dessin ne fût troublée par les gargouillements de son estomac, il était à présent 5h52. Un bol de céréale englouti et une bonne douche plus tard la jeune femme sortait de son appartement. Détour obligatoire par la plage pour le simple plaisir de voir la mer et d'apprécier le calme du bruit des vagues de bon matin. Des petits plaisirs de ce genre la jeune femme en avait des tonnes, elle savait se satisfaire de peu de chose et savourer des moments précieux à ses yeux.

Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt, pas toujours aussi matinale Emilia n'avait pas souvent l'occasion de profiter de la véracité du dicton mais aujourd'hui elle était parfaitement d'accord avec cela. Elle sentait une force la pousser à faire de cette journée quelque chose d'utile et de productif, un peu à la manière de cette femme dans un film français, Amélie Poulain.
S'arrêtant prendre un cappuccino elle lu les nouvelles du matin ou du moins elle essaya mais la violence du monde était trop insupportable pour elle. Le quotidien termina sur le coin de la table et quand un homme lui demanda s'il pouvait le lui prendre elle hocha la tête en priant simplement pour que l'individu s'éloigne aussi vite qu'il n'était apparu dans son champ de vision. Octave n'était pas là, il dormait encore... Quel flemmard parfois. Mais elle comprenait sa fatigue, après tout il était rentré dans sa contrée récemment et ce n'était jamais de tout repos. C'est bien parce qu'elle n'était pas fan de la foule (même si à cette heure-ci il n'y avait pas grand monde) que la jeune femme chercha où elle pourrait bien se rendre. La question ne se posa pas longtemps et une fois sa consommation réglée elle prit la direction de la bibliothèque. Bonne lectrice à tendance dévoreuse de livre en tous genre, Emilia était en quête de nouvelles trouvailles. Ce qu'elle appréciait c'était aussi de pouvoir être entouré de personnes, ce qui lui donnait presque l'illusion d'avoir une vie sociale à peu près normale et de se sentir en sécurité dans ce calme obligatoire.

Arpentant les rayons, elle remarqua une silhouette connue au milieu des étagères du thème voisin. Discrète elle s'approcha de son voisin, oui c'était un homme et habituellement elle ne les approchait que pour des besoins artistiques mais Diego avait un esprit fin, une attitude réservée et beaucoup de culture ce qui rassurait Emilia. En fait elle oubliait presque qu'il était un homme et voyait en lui l'intellectuel littéraire, ce qui pour elle en faisait une personne à connaître. « Celui-ci est formidable. » déclara-t-elle en lui tendant un livre qu'elle avait déjà lu, souriante elle poursuivit « Bonjour Diego, tu es matinal toi aussi. » peu importe l'ordre logique des choses, ce n'était pas vraiment ce qui préoccupait la dessinatrice. Son regard s'arrêta sur un livre dont le nom venait d'attirer son attention, elle le prit et s'empressa d'en lire la quatrième de couverture « Autant d'imagination et de créativité... Incroyable. » affirma-t-elle pour elle même mais le jeune homme avait pu aisément entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

LES INFOS
AND MORE
MessageSujet: Re: Dans un labyrinthe de corridors et d'étagères pleines de livres... [Emilia]   Mer 3 Avr - 5:26





Je marchais tranquillement entre toutes les étagères remplis de livres, en retirant un de temps en temps. Quand tout à coup une jeune femme me mit un volume dans les mains. Je la regardais un moment, surpris, avant de la reconnaître. « Merci, Emilia. Puisque, tu le dis, je vais le prendre. » Lui répondis-je en souriant. C’était la seule tête connue que je croisais depuis mon arriver dans la bibliothèque. Emi était un peu, disons, spéciale. Souvent seule et discrète, je ne l’avais jamais vu au milieu de beaucoup de monde. Plutôt à l’écart. Comme le prouvais son début de conversation. « Ouais, l’avenir est à nous ! » Je ne la connaissais pas depuis longtemps, mais je l’aimais bien. Il faut dire que moi aussi, je vivais en marge de la société. Bon c’est vrai, je ne suis pas un ermite toujours enfermé dans mon appart, mais j’aime bien être seul sur mon canapé avec un bon livre. Et puis, Emilia est une artiste, tous les artistes non jamais été très social. Van Gogh par exemple, solitaire jusqu’au bout des ongles. Bref, je lui pris le livre qu’elle avait dans les mains après son petit commentaire et en lis le résumé. « Hum… Ouais, tu as raison. Je te le pique. » Et je le mis dans le panier que je portais et qui contenait déjà pas mal de volumes. « Tu viens d’arriver ? » Demandais-je pour continuer la conversation. « Tu es à la recherche d’inspiration ? »

Sans attendre sa réponse, je repartis me promener dans le rayon. Nous étions au niveau fantastique. Ce n’était pas vraiment mon genre, j’étais plus roman historique et culturel, mais quelquefois je tombais sous le charme d’autre chose. Appréciant avec plaisir les nouveautés. Je marchais en traînant un peu les pieds, je prenais mon temps. Aussi bien, que je m’entravais avec un tapis qui n’était pas à sa place. Je perdis l’équilibre et me retrouvais en deux temps trois mouvement sur les fesses, recouvert de livre. « Merde… » M’exclamais-je en grognant. « C’est pas vrai ! » Ajoutais-je en français sans m’en rendre compte. Oui, des fois je parle français sans y faire attention. C’est devenu normal pour moi. Mais parfois, les autres, les Espagnoles, me regardent comme si j’avais un pot de fleure sur la tête. Ou du moins, c’est l’effet que ça donnais.


© charney


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

LES INFOS
AND MORE
MessageSujet: Re: Dans un labyrinthe de corridors et d'étagères pleines de livres... [Emilia]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans un labyrinthe de corridors et d'étagères pleines de livres... [Emilia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Perdu dans le labyrinthe, retrouvé par le danger! [PV Dementia]
» Vos drop dans le labyrinthe !
» [TERMINÉ] Expédition à trois dans le Labyrinthe, pas toujours une bonne idée.
» Expédition dans le labyrinthe
» C'est comme si une chasseuse avait entraîné son gibier dans un labyrinthe pour mieux s'amuser avec (PV Grace)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOS VECINOS  :: On va jouer Là ou l'on peut se reposer :: Corbeille pour les rp's non achevés-