AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
ICI, NOUS SOMMES POUR LA RELAXATION...
10 LIGNES EXIGÉES SEULEMENT ET OUI, C'EST CADEAU !
UN PETIT VOTE POUR NOUS ?
par ici obsession 27
I LOVE YOU ON VOUS AIME Very Happy
C’ÉTAIT LE BISOUNOURS TIMES
NOUS SOMMES EN ESPAGNE ET EUROPÉENS.
TENEZ EN COMPTE POUR VOS ORIGINES, MOINS D’AMÉRICAIN !

Partagez | .
 

 Non, je ne me rappele pas de ce que je t'ai dis hier soir... (Edvin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

LES INFOS
AND MORE
MessageSujet: Non, je ne me rappele pas de ce que je t'ai dis hier soir... (Edvin)   Mar 16 Juil - 23:51


Edvin & Adonis


Lorsque je me décidais enfin à ouvrir mes yeux, je me demandais où est-ce que j'allais me réveiller... Bon, déjà, je dormais dans un lit, ce qui était une bonne chose. Avec précaution, pour ne pas aggraver mon mal de tête, je me relevais. J'étais dans le noir donc je n'avais pas vraiment d'indication sur le lieu où je me trouvais. Je mis une main sur mes yeux puis avançais à tâtons dans le noir en cherchant où j'allais bien pouvoir trouver une source de lumière. si je suis bien dans ma chambre, la fenêtre doit être... murmurai-je. Je tournais sur ma gauche. Ahaha j'étais bien dans ma chambre. Je reconnaissais le rideau fin. J'appuyais sur le bouton pour relever les stores. Petit à petit, la lumière s'infiltra dans ma chambre. J'émis un bâillement sonore. J'étais encore un peu à l'ouest mais ça irait mieux. Je me dirigeai vers ma table de chevet et pris le joint qui traînait. Je devais l'avoir fais en pensant que je fumerais avant de m'endormir. Finalement, je le reposais, une meilleure idée en tête. J'allais prendre une rapide douche bien fraîche, histoire de me remettre les idées en place puis je retournai dans ma chambre. Je mis un boxes gris, j'attrapais un short noir, un marcel blanc, ma serviette de plage et mes tongues. Bien sûr, je pris mes lunettes de soleil. Je coinçai mon joint entre mes lèvres avant de finalement quitter mon appartement pour aller direction la plage.
Marcher sous le soleil ne me dérangeait pas, même si ça n'arrangeait pas mon état. J'avais toujours mal au crâne et j'avais bien envie de rentrer prendre un cachet mais j'étais parti alors pourquoi faire demi tour. J'avais ma solution miracle...
Une fois sur le sable de la plage, j'étais ma serviette, retirai mon marcel et allumais mon joint. Voilà ma solution. Dormir au soleil après avoir fumé un bon joint. Je tirais une latte sur mon joint, un petit sourire en coin.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

LES INFOS
AND MORE
MessageSujet: Re: Non, je ne me rappele pas de ce que je t'ai dis hier soir... (Edvin)   Mer 17 Juil - 6:28

    Qu'est-ce que j'aime les jours ou je peux dormir longtemps et ou le réveille ne sonne pas, je vous jure, c'est tellement bon. Du coup, je viens de me faire une bonne nuit de 9 heure, sans m'être réveillé au milieu, non, neuf heures d'un coup, et puis une bonne heure en plus à juste me tourner dans le lit et m'étirer et me dire que je dois me lever, mais ça, c'est la vie, vraiment, je peux échanger beaucoup de choses contre le fait de dormir bien. Mais je fini par me lever quand même, parce que traîner au lit c'est bien mais trop ça devient embêtant et je ne veux pas prendre le risque de me rendormir. Dès que je suis débout, je vais prendre mon petit déjeuné, des céréales dans du lait froid, quoi de mieux. Par la suite je prends une bonne douche bien chaude qui me fait avoir les mains ridées et je suis content car je sens trop bon maintenant, mais bref, je me sèche et m'habille, puis je sors faire un petit tour dehors et je remarque qu'il fait super chaud ! J'ai tout de suite l'envie d'aller à la plage, étant donné que je suis norvégien je peux vous dire que les passages par la mer sont pas super fréquent étant donné que à Bergen c'est un port qu'il y a et non pas de sable, enfin j'habitais face au port, mais bref, dès que je le peux, je vais à la plage et je profite au maximum. Je vais donc prendre un sac ou je mets une serviette de plage et de la crème solaire et un caleçon de rechange, je pense à tout oui, et je mets un short de bain sous mes vêtements avant de me rhabiller, puis je mets mes lunettes de soleil sur le bout du nez, je vais à la plage à pieds et je souris en remarquant qu'il n'y a pas tant de gens que ça qui a eut la même idée que moi. Mais je remarque quelqu'un... Quelqu'un que je connais plus que bien ! Adonis ! Je me mets à sourire et même si je ne suis pas totalement sur que c'est lui, bien je m'approche doucement de lui et je lui met du sable dessus. Hey Ad ! On est télépathe !!, bah oui, plage, même jour, même heure, même endroit, c'est pas génial ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

LES INFOS
AND MORE
MessageSujet: Re: Non, je ne me rappele pas de ce que je t'ai dis hier soir... (Edvin)   Lun 22 Juil - 22:20


Edvin & Adonis


Je m'étais allongé sur le sable, un joint à la bouche. J'aurais pu m'endormir là, au soleil. J'eus un petit sourire en coin lorsque j'entendis la voix d'Edvin. Il s'approchait de moi en me demandant si nous étions connectés par télépathie. Je me relevais légèrement en me mettant sur mes coudes. Je le regardais s'approcher avant de lui dire : faut croire que oui quoi que je pencherais plutôt pour la thèse du harcèlement, je suis sûr que tu me suis partout ! lui dis-je en riant.Je tirais une nouvelle latte sur mon joint puis l'expirai lentement en la regardant disparaître. alors, mon vieux, qu'est que tu raconte ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

LES INFOS
AND MORE
MessageSujet: Re: Non, je ne me rappele pas de ce que je t'ai dis hier soir... (Edvin)   Mar 23 Juil - 12:46

    Je n'ai réellement pas fais exprès de venir à la plage le même jour que lui, mais au final ça me plait bien quand même alors je ne vais surement pas me plaindre de ça ! C'est même plutôt sympa, je ne l'ai pas vu depuis quelques jours déjà et vous pouvez me croire, c'est énorme. Je m'installais à coté de lui, qu'il le veuille ou non il n'a pas trop le choix, il va devoir me supporter. Je ris un peu moi aussi quand il me dit que je suis plus un harceleur car il est sûr que je le suis partout ! Ok j'avoue, je suis fan de toi, et je me masturbe même en pensant à toi tu sais, enfin bon, hier, je t'ai suivi jusqu'à se strip-club ou tu bosses, allez avoues c'est ton métier., je souris et je le regarde pendant que je retire mes vêtements, enfin pas tous mais assez pour me retrouver en short de bain. Il me demande ce qu'il y a de nouveau dans ma vie, enfin, ce que j'ai de beau à raconter. Hm, j'ai un prof trop sexy, ça me tue. Je pense tout le temps à lui., et c'est peu dire, j'ai failli coucher avec, et je l'ai déjà sucé... Alors j'ai des bonnes raisons d'y penser, mais ça me tue vraiment, je veux dire, je devrais pas et j'en suis conscient mais trop tard! Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

LES INFOS
AND MORE
MessageSujet: Re: Non, je ne me rappele pas de ce que je t'ai dis hier soir... (Edvin)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Non, je ne me rappele pas de ce que je t'ai dis hier soir... (Edvin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aleck Baldwin, une âme torturer - Terminer
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» Luis Mariano - Mexico
» Colons d'hier, Bienfaiteurs d'aujourd'hui

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOS VECINOS  :: On va jouer Là ou l'on peut se reposer :: Corbeille pour les rp's non achevés-