AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
ICI, NOUS SOMMES POUR LA RELAXATION...
10 LIGNES EXIGÉES SEULEMENT ET OUI, C'EST CADEAU !
UN PETIT VOTE POUR NOUS ?
par ici obsession 27
I LOVE YOU ON VOUS AIME Very Happy
C’ÉTAIT LE BISOUNOURS TIMES
NOUS SOMMES EN ESPAGNE ET EUROPÉENS.
TENEZ EN COMPTE POUR VOS ORIGINES, MOINS D’AMÉRICAIN !

Partagez | .
 

 Un sourire me suffit pour oublié et fuir mes démons (ft. Gabriella)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naite S. Duke
avatar
modératrice
◗ mini petit loup qui hurle
Aides le forum, votes modératrice◗ mini petit loup qui hurle

LES INFOS
✗ I really wanna love somebody, i really wanna dance the night away, i know we're only half way there, but you can take me all the way, you can take me all the way, i really wanna touch somebody, i think about you every single day, i know we're only half way there, but you can take me all the way, you can take me all the way



✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 8 mai 1983
✔ METIER : Employé dans la boutique d'Ella et travaille comme second concierge et ancien drummer d'un band connu de Barcelone
✔ CUPIDON : Fichu personnage mythologique de pacotille!!! Tu sers à rien !!
✔ HUMEUR : Perdu
✔ SURNOMS : ☆ Nat'
★ Sasha
☆ Bisounours
★ Skippy
☆ Tonton
✔ CHOSES A FAIRE : ☐ Faire le jardin et nettoyer la piscine.
☐ M'acheter le nouveau disque d'un groupe expérimentale.
☐ Lire la pile de roman qui se trouve près de mon lit.
☐ Faire l'épicerie.
☐ Allez chanter à l'église.
☐ Essayez d'oublier Ella.
✔ CITATION : Une note peut sembler si infime, mais une mélodie peut révélé toute les paroles du monde.

© CRÉDITS : .sparkle <avatar> love.disaster <code sign>
★ AVATAR : Adam Levine
✔ PSEUDO : monocle.
€ EUROS : 10601
✔ MESSAGES : 469
✔ AUTRES COMPTES : David <J.Morris> Alvin <Z.Levi>
✔ ANNIVERSAIRE : 30/07/1990
✔ AGE : 27
✔ INSCRIPTION : 06/09/2013
✔ PAYS : Ce n'est pas un pays c'est l'hiver... Eh oui le Québec !!!
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Un sourire me suffit pour oublié et fuir mes démons (ft. Gabriella)   Dim 22 Sep - 12:50



la goutte qui ondule en moi est sur le point de déborder



Ce bâtonnet de fromage qui entrait entre ses lèvres enduit de chocolat, j'ouvris les yeux en grands avant de me redresser dans mon lit. Pourquoi je venais de rêver de ce moment? Il y a déjà quelque jours que tout cela c'est produit et il me hante encore. Je crois que mon subconscient me glisse des paroles que je n’arrive pas à cerner ou simplement je suis trop boucher pour ouvrir les yeux. Je sens un mouvement près de moi et tout en me passant la main sur le visage pour chasser cette image de ma tête. Je trouve Alma toujours endormie près de moi, je dois vraiment lui acheter un lit. Aussitôt que j'aurai un surplus d'argent... Décourager, je passe ma main dans ses cheveux de soies. Elle ressemble à un ange endormie ainsi en tenant sa peluche entre ses petites menottes. Je comprends Ella de vouloir encore des enfants, après tout elle aime Aidrian, c’est normal. Et puis c’est formidable les enfants même si je l’ai découvert bien que trop tard selon moi. J’ai perdu sept ans de sa vie... Mais là n’est pas la question, je dois sortir de mon lit, me bouger. J’inspire une longue inspiration pour me donner ce courage qui me fuit. Je dois vraiment sortir de ce lit, évacué, me changer les idées oublié ce lit débraillé et ce souvenir doux et salé. Une douche ne me fera aucun mal, bien au contraire, sentir l’eau couler sur mon corps nu et onduler entre ses œuvres d’arts qui décore mon corps. Oui, je vois les tatouages comme des œuvres d’arts. Après tout on dit que ceux qui les font sont des artistes. Et puis, cela me permettra de me changer les idées oublié cette nouvelle qui me marqua. Je dois l’oublié la laisser quitter mes pensées, mais je dois avouer que j’ai bien plus peur du après que  de garder cette amour toute ma vie. Après je ne me souviens même plus ces instant où je ne l’aimais pas de cet amour ou que j’aime quelqu’un d’autre que ma mère ou ma famille. Si je laisse partir cet amour que ce passera-t-il? Le vide. L’oubli. Voilà ce qui me fait reculer, qui m’empêche d’avance de la laisser entièrement à Aidrian. Je ne veux pas me retrouver sans rien, bien au contraire je préfère de loin me nourrir d’un amour à sens unique et garder ce sentiment. On en rêve tous. Je me décide finalement à sortir de mon lit, faisant un pas devant l’autre pendant que mon esprit essai de faire un pas de recule. La tête dans le vague, je me dirige vers la salle de bain, l’appartement semble vide pourtant elles dorment encore et devrait créer une certaine ambiance, mais non. Je me glisse sous la douche, le petit réveille matinal grandement aider par l’eau chaud de l’édifice. C’est sous l’eau que me travers cette idée, sadique ou non, je suis bien trop aveugle pour m’apercevoir de quoi que ce soit. Je sors finalement de la douche, laissant tel le petit pousset d’infimes gouttes pour faire mon chemin. Un séchage vite fait avec une serviette que je mets finalement en boule avant de l’envoyer dans le panier de linge sale. M’habillant vite fait, quand même je vis avec des jeunes femmes, je dois perdre cette mauvaise habitude de déambuler nu dans l’appartement. Comme à l’habitude je fais le petit déjeuné pour tout le monde et je finis par appeler Salena pour qu’elle vienne chercher Alma. Je ne peux pas l’amener avec moi, sait-on jamais comment finirait cette idée qui m’est venu sous la douche. Certain on des idées de génies sur la cuvette de la toilette, moi elles me viennent sous la douche.

Le temps passe, s’écoule et elle fini par arrivé, elle me regarde avec un drôle d’air. Elle sait très bien pourquoi elle reçoit ce genre d’appel généralement. Toutefois, ils ne sont jamais aussitôt. Je la remercie d’un baiser vite fait sur la joue et quitte mon appartement en vitesse sans prendre la peine de souhaiter une bonne journée à ma fille. Je ne peux pas changer, pas complètement en deux mois, c’était trop rapide. Y’a pas à dire lorsque je suis hanté par des idées ou souvenirs il n’y a qu’elle que je puisse voir. Après tout il y aurait toujours Ella, mais c’est souvent à cause d’elle que je vois noir. Alors vaut mieux s’abstenir. J’embarque dans ma vieille Cadillac au look retro que j’ai gardé après mon succès. On a tous eu des moments de folies et avec mon argent voilà ce que j’avais fait comme dépense imprévu. Je roulais donc capot ouvert vers cet immeuble si familier que je connaissais que trop bien. Après tout j'y vais quelque fois, ou dirais-je assez souvent avec l'idée de m'acheter une bouteille si ce n'est pas plus. Pourquoi acheter du vin? Rien de mieux pour accompagner mes id.es sadiques si je puis dire. Puis je retourne vers cet endroit où je sais pertinemment qu'elle m'attends. J’y passe plus de temps que n’importe où, après tout la jeune femme qui y habite est bien la seule que je vois aussi fréquemment. Elle n'a rien à voir avec les autres femmes. Je sais qu’entre nous ce n’est que plaisir charnel et quelque baffe verbale et aujourd’hui j’ai besoin de baffe. Qu’elle me dise comme toujours que je suis fou de continuer de l’aimer. Je veux me sortir de cette impasse oublier mes malheurs et surtout je ne veux pas retomber dans la drogue dure. Si je fais cela je crains de ne pas revenir cette fois, laisser la noirceur m’envahir et mourir à petit feu. Eh oui je pourrais aller jusqu’à oublier ma propre fille et même si sa mère est une junkie finie. Retirant le contact, je sortis de la voiture tenant cette bouteille de vin que j’avais choisi avec soin. Bon c’est une cuvé banale, mais je n’ai pas les moyens de m’acheter mieux aujourd’hui. Une vieille voisine passe devant moi et je me porte volontaire pour l’aider. Je ne peux pas m’en empêcher je suis ainsi. Elle me donne finalement un caramel ce qui me fait sourire et je la remercie. Une image d’Ella a cet âge entourée de ses enfants et de leur enfants me torture l’esprit et je monte les marches deux par deux. Je veux arriver plus vite que possible chez elle. J’ai besoin de me noyer dans son sourire. 3H. Mon poing tambourine doucement sa porte. Et si elle n’était pas là, je sais comment elle peut coucher à droite et à gauche comme je le faisais avant. Voyons elle n'est pas ainsi il n'y a bien que moi pour agir comme un chaud lapin... Mais ce temps me manque, je l’admets, ça me permettait de fuir. Mais là je dois contrôler mes pulsions surtout pour Alma. Alors vive playboy! Je suis impatient qu’elle m’ouvre la porte. La bouteille que je tiens le ressent très bien, jouant un beat de clafouti de liquide et un tintement de verre contre ma jambe. Je dois oublier. Je dois sourire. Mais surtout je dois vivre!


Code:
❝ [color=#6B979C]...[/color] ❞

made by pandora.




I'M SEXIEST MAN
un simple mot peut m'attire dans les griffes de n'importe qui, mais je ne reste pas longtemps aussi docile. et la situation peut facilement changer de coté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriella Valma-Ramirez
avatar
NOUVEAU
◗ je visite encore l'appart
Aides le forum, votes NOUVEAU◗ je visite encore l'appart

LES INFOS
MAMAMIA


✔ CITATION : UC

© CRÉDITS : PoM
★ AVATAR : Minka Kelly
✔ PSEUDO : PoM
€ EUROS : 7411
✔ MESSAGES : 7
✔ INSCRIPTION : 19/10/2013
AND MORE
MessageSujet: Re: Un sourire me suffit pour oublié et fuir mes démons (ft. Gabriella)   Sam 16 Nov - 8:19

Ô doux jour de congé, Ô grasse mâtiné que je vous aimes ! Fin de service à une heure du matin hier, au lit à deux heures, autant dire que j'avais très largement profiter de ma possibilité de dormir paisiblement ce matin. Le réveil affichait midi et quelques minutes quand je daignais enfin quitter ma douillette couette. J'étais d'avantage tenté par un petit déjeuner et je me préparais un bon plateau pleins de bonnes choses. J'allais pouvoir enfin rattraper les épisodes de série que j'avais en retard, je m'installais dans mon canapé dégustais mon petit déj tout en suivant avec attention les aventures de ces personnages dont le destin m'intéressait, à cet instant, plus que n'importe quoi d'autre.
Quarante minutes plus tard j'envoyais un nouvel épisode puis une fois fini encore un, j'avais vraiment décidé de larver totalement aujourd'hui. Je crois que j'en avais réellement besoin, rester seule, tranquille et ne voir personne. Prendre du temps pour moi, j'allais sans doute prendre un bon bain après ça et puis j'en profiterais pour faire un masque, ma peau en a besoin et prendre soin de soi est indispensable. Une belle journée de cocooning comme j'aime parfois, mon programme était parfait et c'est avec un petit sourire satisfait que je lançais la suite de ma visualisation.

On vient de frapper, ai-je rêvé ? Non quelqu'un vient de frapper à la porte de mon appartement et je sais très bien qui. Pas de don de divination, simplement le fait que j'ai une sonnette mais que lui ne l'utilise jamais. J'arrêtais la télévision, allais en vitesse poser mon plateau repas dans la cuisine et... Me regardais dans le miroir de l'entrée, j'étais encore en pyjama et pas le plus sexy que j'ai loin de là. Il faut dire que ces derniers temps je délaisse les nuisettes et dessous affriolants, à quoi bon ?
J'ouvrais alors à ce beau brun qui a tendance à me donner de la tachycardie, ça ne rate pas, mon coeur bat plus fort quand je le vois et un sourire étire instantanément mes lèvres « Naite ! Voilà une surprise. » il vient souvent, très souvent même mais la plupart du temps il m'envoie un message pour me prévenir. J'ouvrais plus la porte et m'écartais pour l'inviter à entrer « Ça me fait plaisir de te voir. » comme toujours, même si je dois me contenter de ce qu'il veut bien me donner. Son amitié et plus si affinité, c'est déjà pas mal malgré que depuis quelques temps j'aimerais plus que ça. Je m'étais toujours pensée forte et détachée, capable de garder totalement du recul mais les sentiments ne se contrôlent pas et ils me sont tombés dessus.

Je refermais derrière lui et montrais ma cuisine d'un coup d’œil « Tu nous sers deux verres de vin pendant que je prends une douche rapide ? » j'embrasse rapidement sa joue et recule en souriant « Non, je ne t'inviterais pas sous la douche avec moi ! » j'anticipais quelque peu une requête qu'il pourrait formuler, bien sûr je sais que le moment serait des plus agréable, mais pas maintenant. Femme et douche rapide peuvent paraître incompatible et pourtant je m'en sortais parfaitement à cet exercice puisque quelques minutes plus tard c'est propre, habillée, parfumé et légèrement maquillée que je rejoignais mon ami. « Je sais, tu es très déçu de ne pas pouvoir me servir un superbe commentaire macho que tu ne penserais qu'à moitié. » regard malicieux j'approchais de lui pour déposer un rapide baiser sur ses lèvres « Merci pour le vin, Monsieur Duke. ». C'était tout ce qu'il obtiendrait pour le moment, après quelques verres je ne sais pas, mais là j'étais bien déterminée à ne pas tomber trop facilement dans le panneau. Et puis j'avais l'intuition qu'un truc le travaillait, je le voyais à sa tronche d'idiot, il y a un truc qui cloche « Besoin de parler ? ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Bandito
avatar
NOUVEAU
◗ je visite encore l'appart
Aides le forum, votes NOUVEAU◗ je visite encore l'appart

LES INFOS
MAMAMIA


✔ JE SUIS NÉ(E) LE : Un jour
✔ APPARTEMENT : Tous vos appartements
✔ METIER : Voleur ♥
✔ CUPIDON : Il ne touchera pas à ma petite fleur !
✔ HUMEUR : Je suis d'humeur à commettre quelques cambriolages
✔ SURNOMS : ...
✔ CHOSES A FAIRE : Cambrioler vos appartements
✔ CITATION : Je ne suis pas Robin des bois mais je suis un voleur.

© CRÉDITS : Strawberry Insane
★ AVATAR : Inconnu
✔ PSEUDO : quelqu'un
€ EUROS : 7477
✔ MESSAGES : 9
✔ INSCRIPTION : 25/11/2013
✔ PAYS : Espagne
AND MORE
MessageSujet: Re: Un sourire me suffit pour oublié et fuir mes démons (ft. Gabriella)   Lun 25 Nov - 12:44

Naite, tu es ma victime ! a écrit:
Alors que tout va bien ou presque, tu l'ignores mais... yo mon pote, t'as plus de voitures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naite S. Duke
avatar
modératrice
◗ mini petit loup qui hurle
Aides le forum, votes modératrice◗ mini petit loup qui hurle

LES INFOS
✗ I really wanna love somebody, i really wanna dance the night away, i know we're only half way there, but you can take me all the way, you can take me all the way, i really wanna touch somebody, i think about you every single day, i know we're only half way there, but you can take me all the way, you can take me all the way



✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 8 mai 1983
✔ METIER : Employé dans la boutique d'Ella et travaille comme second concierge et ancien drummer d'un band connu de Barcelone
✔ CUPIDON : Fichu personnage mythologique de pacotille!!! Tu sers à rien !!
✔ HUMEUR : Perdu
✔ SURNOMS : ☆ Nat'
★ Sasha
☆ Bisounours
★ Skippy
☆ Tonton
✔ CHOSES A FAIRE : ☐ Faire le jardin et nettoyer la piscine.
☐ M'acheter le nouveau disque d'un groupe expérimentale.
☐ Lire la pile de roman qui se trouve près de mon lit.
☐ Faire l'épicerie.
☐ Allez chanter à l'église.
☐ Essayez d'oublier Ella.
✔ CITATION : Une note peut sembler si infime, mais une mélodie peut révélé toute les paroles du monde.

© CRÉDITS : .sparkle <avatar> love.disaster <code sign>
★ AVATAR : Adam Levine
✔ PSEUDO : monocle.
€ EUROS : 10601
✔ MESSAGES : 469
✔ AUTRES COMPTES : David <J.Morris> Alvin <Z.Levi>
✔ ANNIVERSAIRE : 30/07/1990
✔ AGE : 27
✔ INSCRIPTION : 06/09/2013
✔ PAYS : Ce n'est pas un pays c'est l'hiver... Eh oui le Québec !!!
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: Un sourire me suffit pour oublié et fuir mes démons (ft. Gabriella)   Dim 1 Déc - 17:28



une vision qui en ferait baver plus d'un



C’est là debout devant sa porte que j’attendais impatient comme un enfant qui attend son cadeau de Noël ou bien son nounours, c’est comme bon vous semble. Mais ça reste tout de même étrange, j’apprécie cette fille bien plus que les autres, faut bien l’avouer. Seulement, je n’agis pas comme avec toutes les autres femmes, même Ella n’a pas ce que Gabriella peut avoir. C’est dure de croire que je pourrais sûrement me laissé aller avec elle, oublier. J’ai de drôle d’idée devant cette porte, à croire que j’ai perdu la tête et je n’ai même pas touché à une goutte de vin qui se trouve dans la bouteille que je tiens. Une chance sinon je ferais sûrement bel figure dans un salon mortuaire. J’attends donc sans broncher, espérant tout de même qu’elle soit présente. Je sais qu’elle n’est pas du genre à s’absenté, mais c’est peut-être journée shopping aujourd’hui. La porte finie par s’ouvrit me laissant une vue agréable et plaisante. Je ne peux pas en dire autrement, après tout c’est toujours plaisant de voir une fille vêtue de ce qu’elle porte la nuit et c’est souvent plus facile à retiré. Prenant appui avec mon avant bras sur le cadre de la porte, je lui souris de façon charmante et comme à mon habitude un tantinet enjoliveur. Elle me salue, simple et amical, comme toujours. J’entre quand elle m’invite, tout du moins c’est ce que je comprends avec son nom verbal. Le corps peut nous montrer tant de chose qui rend les discours inutiles. Mettant un pied dans l’appartement, je le zieute brièvement, mais après tout je le connais depuis un moment déjà. Il n’a rien à voir avec le mien et ça me fait sourire.

Une douche. Voilà qui me donne des idées salassent, mais je crois que je ferais mieux de me retenir cette fois. Je ne suis pas du genre à... Enfin si, je suis complètement du genre à sauter sur une fille à peine arrivé, seulement je ne crois pas que ce sois possible cette fois. D’ailleurs elle me le fait bien comprendre, ce qui me fait faire une moue tristounette. Je sais que les yeux de petits cochons d’indes qui implorent ne fonctionneront pas cette fois. Non, elle ne me laissera pas mettre les pieds dans sa douche et franchement je trouve cela un peu désolant. Je la regarde s’éloigner sans un mot, inutile d’en rajouter après tout elle a dit Non. Un sourire en coin orne mes lèvres que je finis par mordre délicatement en la voyant balancer son joli petit popotin. Lorsqu’elle quitte mon champ de vision, je tourne sur moi-même direction la cuisine. Sans gêne je me mets à chercher deux coupes pour y servir le vin. Je n’ai pas la moindre idée s’il est bon ou pas, mais ça devrait tout de même rendre la chose plus détendu. Pendant ce temps, je suis loin de me douter que ma voiture chérie ce faire kidnapper. Je risque sûrement de le regretter. Trouvant un tir bouchon, j’entreprends de dé bouchonner la dite bouteille que je tiens encore dans mes mains. Un pop se fait entendre. Puis je vers le liquide rouge dans une des deux coupes, avant de remplir sa jumelle. Laissant les verres de coté, je me mets à regarder dans ses armoires, non je ne suis pas gêner et alors ? Je trouve des papiers de cupcake rose bonbon et d’autres avec des étoiles dans un de ses tiroirs. Je me surprends à sourire en pensant à Alma, elle aurait bien aimé ses papiers. Je continus d’observé, puis j’entends des pas venir vers moi. À sa remarque en revenant, je ne peux que lui sourire d’avantage. Cette fille ne mâche pas ses mots et franchement ça me plais. Un faible baisé pendant que je lui tends sa coupe bien rempli. ❝ Et si je n’avais que les mots beauté et sublime à te dire, tu crois que je ne les penserais qu’à moitié ? ❞, dis-je avec un air de moquerie, bien que je les pense à cent pour cent. Après tout les petites étoiles qui ont du illuminé mon regard en la voyant arriver ne peuvent me tromper. Une médium, voilà ce qu’elle est, où tout simplement elle me connait que trop bien. Que ce soit l’un ou l’autre c’est comme si elle m’enfonçait une seringue en plein cœur. J’en avais presque oublié Ella et ces nouvelles qui me glacent le sang. Et pourtant, elle trouve le moyen de me ramener sur Terre en un claquement de doigt. Je prends donc une gorgé du vin que j’ai eu l’amabilité d’amener. Pas terrible, mais j’ai connu bien pire. Disons qu’il passerait mieux avec un cocktail de crevettes. ❝ Je crois que tu me connais un peu trop bien. J’ai peut-être plein de chose à te raconter, mais tu ne préfèrerais pas un petit quelque chose avec ce vin ? ❞ Je la regarde et souris, oui j’essai d’évité le sujet et alors ? ❝ D’ailleurs que fais-tu avant que je n’arrives ?


Code:
❝ [color=#6B979C]...[/color] ❞

made by pandora.




I'M SEXIEST MAN
un simple mot peut m'attire dans les griffes de n'importe qui, mais je ne reste pas longtemps aussi docile. et la situation peut facilement changer de coté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriella Valma-Ramirez
avatar
NOUVEAU
◗ je visite encore l'appart
Aides le forum, votes NOUVEAU◗ je visite encore l'appart

LES INFOS
MAMAMIA


✔ CITATION : UC

© CRÉDITS : PoM
★ AVATAR : Minka Kelly
✔ PSEUDO : PoM
€ EUROS : 7411
✔ MESSAGES : 7
✔ INSCRIPTION : 19/10/2013
AND MORE
MessageSujet: Re: Un sourire me suffit pour oublié et fuir mes démons (ft. Gabriella)   Mer 25 Déc - 12:46

Pas de douche coquine c'était la première condition pour que nous ne passions pas l'après-midi à parler le langage du corps plutôt qu'à communiquer verbalement. Nous ne sommes pas des animaux, non mais parfois il nous était plus facile, enfin surtout pour lui, de se perdre dans les délices de l'acte sexuel. Fuir la réalité, les problèmes, je pense que c'était ça le truc qui le rend comme ça, j'en connais bien assez sur Naite pour le savoir. Et moi ? L'idiote qui espère, qui sent que tout ça risque de lui faire très mal mais qui persiste et re-signe sans cesse. C'est mieux ça que rien me disais-je souvent... Sauf qu'aujourd'hui il n'y aurait pas de place pour la faiblesse, pas maintenant du moins. Je dois m'affirmer et remettre en premier plan que je ne suis pas juste sa sex friend mais surtout son amie. Dans les deux cas il me doit le respect ça va de soi, mais en me laissant trop vite prendre dans son engrenage c'était moi-même qui me manquais de respect.
J'anticipais une potentielle remarque macho de sa part et sa réplique fût parfaite, finement placée et terriblement efficace. Mon cœur battait plus fort pour ce que je prenais pour des compliments « Ces mots là je les espérerais sincères. Et même s'ils ne l'étaient pas, je les prendrais quand même juste pour mon égo ! » répondais-je avec malice.

Amant docile quand il le veut il nous avait servi à boire comme je le lui avais demandé, j'aurais pu me contenter de profiter du moment pour parler de la plus et du beau temps ou du goût de ce vin pas fameux mais pas dégueu non plus. Cependant je ne pouvais faire abstraction de ce que mon intuition féminine me criait d'aller gratter. Naite pouvait être parfois difficile à suivre mais là il m'était impossible de passer à côté de cette petite lueur inquiète dans son regard. Enfin je l'interprète comme ça mais j'espère avoir une réponse claire là dessus. Franche je n'y vais pas par quatre chemins et lui demande directement s'il a besoin de parler.
La balle est dans son camp, je sais que ça peut prendre du temps avant qu'il ne décide de se livrer mais je connais bien l'animal. Je pourrais dire que je sais par quel bout le prendre mais vu la nature de notre relation ça serait un peu tendancieux... Il ne niait pas avoir peut-être des choses à dire c'était un bon point pour moi et mon intuition mais le plus gros restait à faire. Je hochais doucement la tête après avoir bu une gorgée de vin et attendait d'avoir dégluti pour lui répondre « Oui je suis d'accord. ». Bien décidé à détourner le sujet il enchaînait en me questionnant sur mes activités avant son arrivée, je faillis lui demander s'il était de la police mais m'abstenais de ce trait d'humour « Je planifiais la journée de congé cooning parfaite pour une femme qui a besoin de se détendre et prendre soin d'elle. » je levais les yeux « En gros série télé, manger ce que j'ai envie et me soigner un peu avec des produits de beauté... Tu sais tout ces trucs qui te passe au dessus parce que tes chromosomes sexuels sont XY et les miens XX. » j'adorais le taquiner comme ça et il me le rend bien. N'ayant pas oublié sa requête je me levais pour aller voir dans le frigo ce que j'avais qui pourrait aller avec le vin « J'ai des bâtonnets de surimi, des légumes si tu veux des crudités avec de la mayonnaise ça peut être bon ou alors de la terrine de je ne sais quoi... Cadeau d'un client de l'hotel. » tu parle d'un romantisme, quel homme offre de la terrine à une femme ? Ça n'arrive qu'à moi ces trucs là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

LES INFOS
AND MORE
MessageSujet: Re: Un sourire me suffit pour oublié et fuir mes démons (ft. Gabriella)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un sourire me suffit pour oublié et fuir mes démons (ft. Gabriella)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DON&JULIET Il suffit parfois d'une seule personne pour se sentir heureux
» Un sourire démoniaque pour une lumière divine : Lakusas Dreyar
» Tout les moments à venir, je résiste pour ne pas fuir (PV Kaysa)
» Il suffit d'un rien pour être heureux [pour élèves]
» Rien de mieux qu'un enfant pour rendre le sourire ... Part II [Nahla Maluka]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOS VECINOS  :: Les appartements Et vos clés :: Hormiga, bâtiment numéro 3 :: 3° Dolicho, troisième étage :: 3H.1 - Joyce & Prénom-