AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
ICI, NOUS SOMMES POUR LA RELAXATION...
10 LIGNES EXIGÉES SEULEMENT ET OUI, C'EST CADEAU !
UN PETIT VOTE POUR NOUS ?
par ici obsession 27
I LOVE YOU ON VOUS AIME Very Happy
C’ÉTAIT LE BISOUNOURS TIMES
NOUS SOMMES EN ESPAGNE ET EUROPÉENS.
TENEZ EN COMPTE POUR VOS ORIGINES, MOINS D’AMÉRICAIN !

Partagez | .
 

 Le hasard arrange parfois bien les choses ♦ William & Angela

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

LES INFOS
AND MORE
MessageSujet: Le hasard arrange parfois bien les choses ♦ William & Angela   Mer 2 Oct - 11:04



« Quand la réalité vient de frapper en plein dedans »
feat. William A. Brighton

Mission n°1 : trouver l’identité de son frère et emménager à Barcelone : fait ! Mission n°2 : frapper à sa porte, sans avoir la trouille et repartir aussitôt : à demi fait, elle avait frappé à sa porte oui mais les seules fois où elle n’avait pas pris ses jambes à son cou, il n’était pas là. Il lui restait sa dernière mission : se bouger l’arrière train et enfin rencontrer celui avec qui elle partager une partie de son sang. Un certain William Brighton, qui est en réalité le fils de sa mère, qu’elle a abandonné en abandonnant par la même occasion le père de ce dernier. Bon la petite blonde qui porte le doux nom d’Angela ne connait pas tous les détails, tout ce qu’elle sait, c’est que le grand frère qu’elle n’a jamais eu existe bel et bien et que maintenant qu’elle est au courant, elle compte bien faire partie de sa vie, du moins si elle le peut en tout cas. Après plusieurs tentatives échouées pour diverses raisons, Angela avait finalement apprit où il travaillait : à la sécurité d’un casino. Faire intervenir la sécurité dans ce genre d’endroit doit être un jeu d’enfant non ? Angela risquait d’avoir de gros ennuis mais elle s’était imaginée toute sorte de plan pour le rencontrer. C’est sûr, c’est aujourd’hui qu’elle fera sa connaissance, il le faut ! Bien décidé à ce que ce soit aujourd’hui et pas un autre jour, Angela en était même venue à poser en quelque sorte un lapin à son mec entre guillemet pour aller dans le casino. Ce dernier risquait fortement de lui en vouloir mais pour être exact, c’était le dernier de ses soucis. Après tout, elle est à Barcelone pour son frère, elle ne va pas continuer à se tourner les pouces encore de longs mois alors qu’elle n’est là en théorie que pour un an quand même.

C’est donc dans cette optique là que la jolie blonde est venue dans le casino. La jeune femme aime faire la fête, mais ce n’est pas du tout le style d’endroit qu’elle a l’occasion de fréquenter d’ordinaire, on aurait d’ailleurs pu le parier en voyant son attitude. En réalité, c’était un peu de cela, mais aussi de l’appréhension quant à l’exécution de son plan. Angela avait en tête de faire venir la sécurité, ce qui ne serait pas bien difficile et avec un peu de chance, elle tomberait sur son frère et enfin elle pourrait avoir la rencontre qu’elle attend tant depuis qu’elle est au courant de son existence. Angela était tellement dans ses pensées, ça plus son appréhension combiné à sa maladresse légendaire, ça ne fit pas bon mélange puisqu’elle bouscula malencontreusement quelqu’un. « Oh mon dieu, excusez-moi, je suis navrée. » Dit-elle en voyant le résultat : le cocktail qu’elle tenait à la main et dont elle n’avait même pas bu une seule gorgée c’était totalement renversé sur la personne en question. Relevant la tête, elle ne comprit même pas devant qui elle se trouvait, pour elle ce n’était qu’un inconnu avec une grosse tache faite par ses soins… rien de plus !





créée par Matrona

Revenir en haut Aller en bas
William A. Brighton
avatar
administrice
◗ une petite louve gentil
Aides le forum, votes administrice◗ une petite louve gentil

LES INFOS
I've got the power !



✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 05/07/1985
✔ METIER : Responsable de la sécurité
✔ CUPIDON : Célibataire
✔ HUMEUR : Entre le bonheur et l'anxiété
✔ SURNOMS : Will ; Willy
✔ CITATION : U.C

© CRÉDITS : Lapin fou
★ AVATAR : Ian Somerhalder
✔ PSEUDO : PoM
€ EUROS : 11633
✔ MESSAGES : 633
✔ ANNIVERSAIRE : 11/05/1988
✔ AGE : 30
✔ INSCRIPTION : 19/04/2012
✔ PAYS : France
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: Le hasard arrange parfois bien les choses ♦ William & Angela   Ven 4 Oct - 5:39

Je crois que ça arrive à tout le monde de passer des journées où il ne se passe rien. Mais genre vraiment rien, le temps passe, glisse avec fluidité sans qu'un petit imprévu vienne troubler sa courbe ne serait-ce qu'un instant pour vous mettre en retard sur votre planning. Certes elle n'était pas finie, mais cette journée était comme ça. Depuis ce matin où j'avais pris mon petit déjeuner et que j'étais parti de l'appartement, sans croiser Pearl déjà partie depuis un moment, que je m'étais rendu au Casino tout allait dans le bon sens.
Que les choses soient claires je n'étais absolument pas en train de me plaindre, mais ce genre de truc était tellement rare que c'était bien normal que je trouve ça bizarre, non ? Pas de pépins au niveau de l'organisation, pas de tricheries... C'était trop calme. Et comme le dit Numérobis je préfère quand c'est un peu trop plus moins calme.

J'entamais une nouvelle petite ronde dans la salle principale où se trouvait les tables de poker, black jack mais aussi des roulettes et des machines à sous en tout genre. J'entendais les croupiers annoncer les phases de jeux et la petite musique caractéristique des défaites d'une machine à sous bien décidée à ne rien lâcher. Je prenais le temps de discuter quelques minutes avec une hôtesse responsable d'un gros client, notant ce dont elle m'informait afin d'en faire part à l'équipe de sécurité qui resterait cette nuit. Je reprenais ensuite ma déambulation en commençant par être un peu gagner par l'ennui, il fallait que je trouve l'un de mes collègues de travail et que je lui propose une partie de jeux vidéo... Mais chut, c'est un secret !
J'interrogeais un autre employé pour savoir s'il ne l'avait pas vu, malheureusement non ma recherche se poursuivait donc et ça avait au moins le mérite de m'occuper. Prenant mon smartphone dans ma poche pour voir si je n'avais pas de messages je heurtais alors quelqu'un ou plutôt l'inverse... Quelqu'un venait de me heurter et je sentais ma chemise se coller contre ma peau, elle était trempée et surtout tâchée.

La responsable ? Une jeune femme, blonde plutôt jolie qui vraisemblablement ne devait pas fréquenter souvent un Casino. Elle s'excusait et j'affichais une mine contrariée qui laissait rapidement place à un sourire « Mon dieu ? Ça faisait bien longtemps qu'on ne m'avait pas appelé comme ça ! » plaisantais-je, il valait mieux en rire qu'en pleurer, ça n'était qu'une chemise et puis je disais que rien ne c'était passé aujourd'hui alors il fallait bien qu'un événement me fasse mentir !
« Vous venez de commettre un attentat Mademoiselle... » disais-je en regardant ma chemise avant de poser mon regard à nouveau sur la jeune femme « Un classique, mais c'est une technique comme une autre pour se débarrasser du chef de la sécurité. » j'arquais un sourcil, elle ne semblait pas franchement à l'aise « Vous vous êtes perdue ou vous cherchez quelqu'un ? » à défaut d'avoir un truc à faire au niveau de la sécurité je pouvais toujours servir de guide.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

LES INFOS
AND MORE
MessageSujet: Re: Le hasard arrange parfois bien les choses ♦ William & Angela   Ven 11 Oct - 12:15



« Quand la réalité vient de frapper en plein dedans »
feat. William A. Brighton

Quelle cruche, non mais sérieusement quelle cruche elle peut être elle parfois. Elle venait à peine d’arriver qu’elle reversée déjà malencontreusement son verre sur quelqu’un, un agent de sécurité en plus, non mais comment se faire remarquer en deux minutes quoi ! Elle qui vient pour quelque chose de sérieux à la base, là ce n’était pas trop le cas. Le plan était tellement clair dans sa tête, pourtant elle avait tout gâché en un simple moment d’inattention. Alors, la rencontre avec son frère qui la stressait alors n’était plus vraiment à quoi elle pensait, oui là son attention était portée sur l’homme qu’elle avait bousculé, pire, sur qui son cocktail s’était renversé dans son intégralité. Et dire qu’elle n’avait pas bu une seule goute, qu’est-ce que ça serait dans le cas contraire ? Je vous le demande bien. « J’suis désolé pour votre chemise, j’insiste, ça sera à mes frais, à moins que ce soit aux frais de vos patrons, là je n’insisterais pas ! » Elle essayait de faire de l’humour puisqu’elle était assez gênée de la situation. C’était une gaffeuse professionnelle, peut-être, mais pas au point non plus de se faire remarquer de la sorte d’ordinaire. En tout cas, sa première venue dans un casino, elle s’en souviendrait sans aucun doute. « Je cherche quelqu’un… » Non mais qu’est-ce qu’il lui prenait là au juste ? Elle devait être discrète, du moins avant d’essayer de se faire choper justement par la sécurité, c’était ça son plan initial. Alors pourquoi le dire à cet inconnu, qui est sans doute l’un de ses collègues en plus ? Essayant de se rattraper, elle se pressa de lui dire « Enfin non, je suis venue là pour jouer… Désolé mais ma gaffe a eu un impact sur mes neurones je crois bien ! » Elle était tellement gêné qu’elle ne savait même plus ce qu’elle disait, c’était une habitude ça. Il fallait qu’elle arrête de parler là, plus elle parlait et plus elle s’enfonçait. Le pauvre, il allait la prendre pour une folle, du moins si ce n’est pas déjà fait. Déjà qu’elle avait gaffé sur lui, maintenant elle faisait encore plus sa boulette. Des fois, Angela aurait des envies de se foutre des baffes pour qu’elle se calme. Dans un sens, c’est tout de même drôle la première impression qu’elle faisait devant un inconnu. Mais bon, dans un sens, elle s’en fichait assez royalement là, bah ouais, à part peut-être pour rembourser pour sa chemise alors qu’il la prenne pour une tarée, ce n’est pas grave si ? Regardant finalement autour d’eux pur voir si d’autres agents de sécurité étaient présents pour voir la folle qu’elle était. Ça serait bête quand même que la première impression de son frère soit mauvaise ! Si seulement elle savait que son frère, ou du moins son demi-frère, se trouvait exactement en face d’elle à cet instant précis. Ralala, si seulement elle avait pu voir des photos de lui où il était plus âgé que quand il était gosse, elle aurait pu le reconnaitre ou peut-être pas vu les gaffes qu’elle enchaine lorsqu’elle est aussi gêné. Ralala, si elle savait…





créée par Matrona




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
William A. Brighton
avatar
administrice
◗ une petite louve gentil
Aides le forum, votes administrice◗ une petite louve gentil

LES INFOS
I've got the power !



✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 05/07/1985
✔ METIER : Responsable de la sécurité
✔ CUPIDON : Célibataire
✔ HUMEUR : Entre le bonheur et l'anxiété
✔ SURNOMS : Will ; Willy
✔ CITATION : U.C

© CRÉDITS : Lapin fou
★ AVATAR : Ian Somerhalder
✔ PSEUDO : PoM
€ EUROS : 11633
✔ MESSAGES : 633
✔ ANNIVERSAIRE : 11/05/1988
✔ AGE : 30
✔ INSCRIPTION : 19/04/2012
✔ PAYS : France
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: Le hasard arrange parfois bien les choses ♦ William & Angela   Sam 12 Oct - 22:40

La jeune femme en fasse de moi en plus de sembler réellement navrée d'avoir été si maladroite me paraissait tendue, stressée... Je ne suis pas du genre paranoïaque, mais je bosse à la sécurité et c'est mon boulot de remarquer les comportements suspects. Elle s'excusait et proposait de prendre en charge les frais de nettoyage, je secouais la tête « Vous en fait pas, c'est bon. » la laverie du casino se chargerait de ça et j'avais une chemise de rechange dans mon bureau, toujours.
Peut-être était-ce  le fait que je me sois directement présenté comme le chef de la sécurité qui la mettait aussi mal à l'aise ? J'envisageais donc de lui proposer mon aide si elle le souhaitait, demandant si elle était perdue ou cherchait simplement quelqu'un. Répondant du tac o tac elle m'affirmait chercher quelqu'un avant de se rétracter aussitôt. J'arquais un sourcil, pas vraiment convaincu par son histoire « Vous êtes sûre ? » demandais-je avec un air suspicieux. Je haussais les épaules avant de lui montrer le bar « Je propose que nous allions vous rechercher à boire et que vous vous calmiez, ok ? » je l'accompagnais et demandais au barman de lui resservir un cocktail en faisant signe que c'était à mes frais.

J'observais la jeune femme et j'avais comme une impression de ressemblance avec quelqu'un que j'avais dû croiser, j'étais incapable de dire quoi, quand et où mais je me sentais soudainement intrigué par cela. « Donc vous vouliez jouer à quoi ? » je m'asseyais sur un haut tabouret devant le bar avec dans l'idée de la questionner un peu histoire de voir pourquoi elle était réellement ici. Peut-être était elle de bonne foi et venait réellement jouer mais je ne pouvais exclure la possibilité qu'elle cherchait vraiment quelqu'un, comme un complice pour une tricherie à une table de jeu par exemple. « C'est la première fois que vous venez dans l'établissement ? » elle n'avait pas franchement l'allure de quelqu'un d'habitué des lieux, une touriste sans doute... « Si vous le permettez je pourrais vous guider jusqu'à une table ou aux machines à sous. » mesure de sécurité plus que serviabilité exacerbée, un truc clochait je le sentais.
Un de mes collègues de l'équipe de la sécurité m'interpellait « William ! Quand tu auras cinq minutes il faudrait que tu visionne une vidéo de la table de poker numéro 4 ou a un doute sur un mec. » je hochais la tête « Ok j'arrive dans une dizaine de minutes. » répondais-je avant de reporter mon attention sur la mystérieuse blonde « Donc, vous avez réfléchis à ce que vous voulez faire ? On y va ? ».





Dernière édition par William A. Brighton le Dim 13 Oct - 7:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

LES INFOS
AND MORE
MessageSujet: Re: Le hasard arrange parfois bien les choses ♦ William & Angela   Dim 13 Oct - 2:46



« Quand la réalité vient de frapper en plein dedans »
feat. William A. Brighton

Heureusement que la jolie blondinette s’était pas une escroc car sinon elle se ferrait repéré aussi vite qu’elle était rentré dans l’établissement. Si son but était de se faire remarquer pour que la sécurité intervienne et donc par chance son demi-frère, là elle ne voulait pas vraiment passer pour une tricheuse ou autre mais même sans le faire exprès, c’est ce qu’elle laissait paraitre. Le remerciant alors qu’elle allait se prendre un verre, toujours le même que tout à l’heure puisqu’elle n’avait pas pu le boire. Alors que le chef de la sécurité lui demanda si c’était la première fois qu’elle venait, elle répondit simplement : « Ça se voit tant que ça ? » Dit-elle avec son petit sourire. D’ordinaire elle n’est pas comme cela. Non seulement elle était stressée à l’idée de rencontrer son demi-frère normalement dans peu de temps si elle y arrivait, mais en prime, elle venait de rencontrer le chef des agents de sécurités et venait de faire des bourdes, comme d’habitude en fait. La fille pleine de vie avait laissé place à une fille complètement stressée. Mais bon, c’était juste une exception là. « En fait je pensais plutôt jouer à des machines à sous mais il faut croire que ce n’est pas mon jour de chance aujourd’hui, alors je pense que je vais éviter ! » Ca et aussi parce qu’elle n’avait pas pris beaucoup d’argent, un peu pour faire une deux parties pour ne pas paraitre suspect mais avoir de l’argent en jouant, ce n’était pas son but en venant ici, ouais étrange lorsqu’on sait où elle se trouve. Alors qu’il allait l’accompagné quelque part où elle pourrait faire une ou deux parties puis en serait débarrassé, quelqu’un vint parler à l’homme à côté d’elle et en entendant, elle fut comme bloqué. « William… » Chuchota-elle, comme choqué d’apprendre que l’homme avec qui elle se tenait n’était autre que son frère. C’est sur son demi-frère que son cocktail s’est complètement renversé, c’est devant lui qu’elle est devenu complétement stressé et maladroite… Il devait la prendre pour une folle, ça c’était clair. Le hasard avait fait qu’elle le rencontre pas de la manière dont elle l’avait espérée « Et merde ! » Dit-elle, encore pour elle-même mais cette fois d’une manière tout à fait audible. Avec ce qu’il s’était dit, on aurait pu penser qu’elle était la complice de la personne à la table 4, mais elle n’avait même pas écouté en fait, tout ce qu’elle avait entendu, c’était William. William + travaillant dans la sécurité, il n’y avait pas besoin de plus pour que ça fasse tilt dans sa tête. Si elle était venue pour ça, là d’un coup, le fait d’être pris de court, elle flippa totalement. « Je… Je crois que je vais partir finalement ! » Encore une fois elle passait pour une folle sans doute mais elle ne se sentait pas prête de lui dire, du moins elle flippait totalement.






créée par Matrona

Revenir en haut Aller en bas
William A. Brighton
avatar
administrice
◗ une petite louve gentil
Aides le forum, votes administrice◗ une petite louve gentil

LES INFOS
I've got the power !



✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 05/07/1985
✔ METIER : Responsable de la sécurité
✔ CUPIDON : Célibataire
✔ HUMEUR : Entre le bonheur et l'anxiété
✔ SURNOMS : Will ; Willy
✔ CITATION : U.C

© CRÉDITS : Lapin fou
★ AVATAR : Ian Somerhalder
✔ PSEUDO : PoM
€ EUROS : 11633
✔ MESSAGES : 633
✔ ANNIVERSAIRE : 11/05/1988
✔ AGE : 30
✔ INSCRIPTION : 19/04/2012
✔ PAYS : France
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: Le hasard arrange parfois bien les choses ♦ William & Angela   Lun 14 Oct - 1:50

Oh ça oui ça se voyait que cette jeune femme n'avait jamais mis les pieds dans un Casino, avec l'expérience c'était plutôt facile de repérer les gens habitués de ceux ne l'étant pas. Sans doute un peu impressionnée par les lieux cela pouvait expliquer sa maladresse, mais elle était bien trop stressée pour être innocente, en tout cas de mon point de vue. Néanmoins j'essayais dans savoir plus sans laisser paraître aucuns soupçons ou presque à son égard, il fallait savoir doser le degré de suspicion pour qu'elle me sente méfiant mais pas trop. Je maîtrisais plutôt bien cette attitude et elle avait plusieurs fois prouvée son efficacité.
Je ne comptais plus le nombre de fois où j'entendais dire « ce n'est pas mon jour de chance », les joueurs sont souvent superstitieux « La chance ça tourne. Si vous avez envie de jouer ne vous gênez pas. » je n'allais pas lui dire qu'elle avait raison et l'encourager à partir, je suis employé ici et que les gens dépensent leur argent dans les machines à sous ne me concerne pas directement mais quand même ! Je proposais même de l'y accompagner, histoire de lui donner un peu plus confiance si elle en manquait pour se lancer. Je sentais un certain manque d'assurance de sa part sans doute renforcer par son apparente solitude ici...

Un collègue de travail m'informait qu'il y avait quelque chose de louche à la table de poker numéro 4 et me sollicitait pour tirer cela au clair. Si le doute planait toujours un peu sur la blonde en face de moi, sa réaction ne fit que me confirmer qu'elle devait avoir quelque chose à se reprocher. Elle jura et eu l'air paniquée, son complice était peut-être à cette table et savoir que l'on avait flairé un truc ne l'arrangeait visiblement pas. Soudainement elle souhaitait changeant ses plans, mais je n'étais pas de cet avis et malgré que j'étais convaincu que j'avais affaire à des amateurs cela méritait bien une petit mise en garde. Elle se levais et je lui attrapais le bras « Désolé mademoiselle mais je crois que vous allez plutôt venir avec moi visionner cette fameuse vidéo. ». Fermement mais sans aucune brutalité je l'entraînais avec moi jusqu'à la salle vidéo « Il me faut les images de la poker 4. » demandais-je à un technicien tout en faisant s'asseoir la potentielle tricheuse sur une chaise en face de l'écran « Vous avez peut-être quelque chose à me dire ? » je me mettais à rire « C'est sans doute la première fois que vous faites ce genre de truc, je vois bien que vous n'êtes pas à l'aise. Alors plus vite vous m'avouerez que votre complice et plus vite je vous laisserais tranquille, ok ? » je regardais la vidéo et repérais aussitôt le tricheur, un vrai amateur... « Équipe de sécurité 2, intervention sur la poker 4 t-shirt blanc lunettes de soleil noires vous nous le ramenez. Merci. » j'adressais un sourire à la jeune femme « Alors ? ». Avec la crise les gens sont parfois prêts à n'importe quoi pour un peu d'argent, mais pour ces deux là ça avait été le mauvais plan.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

LES INFOS
AND MORE
MessageSujet: Re: Le hasard arrange parfois bien les choses ♦ William & Angela   Lun 14 Oct - 11:43



« Quand la réalité vient de frapper en plein dedans »
feat. William A. Brighton

C’était lui, non mais elle commençait sérieusement à flipper, après tout, elle était venue pour lui et tout ce qu’elle faisait mauvaise impression, du moins c’est ce dont elle pensait parce que là, elle n’était pas elle-même. Angela aurait mieux fait de ne pas flipper en allant frapper chez lui, ça aurait mieux valu. Là non seulement elle était stressée de faire sa connaissance mais en plus, elle était gênée du lieu de de la situation quand elle avait renversé son verre sur un inconnu qui était en réalité William, son demi-frère. Elle avait tenté de fuir, finalement elle n’était pas prête, elle était pris de court et ne savait absolument pas comment lui annoncer ce qu’elle avait à lui dire. Mais, il faut croire que William n’allait pas la laisser partir puisque finalement il lui dit qu’elle allait devoir allait avec lui pour voir une vidéo. Quelle vidéo au juste ? « Je… quoi non, qu’est-ce qu’il se passe ? » Angela savait qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas mais elle ne comprenait pas très bien. En même temps, elle était tellement stressée, encore plus en entendant son prénom, qu’elle n’avait pas compris dans quelle situation elle venait de se mettre malgré elle. Elle fut donc forcée de le suivre dans une espèce de salle qui servait à visionner toute les caméras de sécurité. S’asseyant alors, le regardant complètement paniqué sans comprendre, elle l’entendant, elle n’y croyait tout simplement pas. Alors comme ça, son attitude montrait celle d’une femme venant ici pour tricher ? A ce qu’elle sache, ce n’est pas en versant son verre sur un gars de la sécurité, en voulant partir sans jouer qu’on triche, à moins que… « Hein quoi ? Non non, ce n’est pas ce que vous croyez ! » Elle réalisait finalement dans quelle galère elle venait de se mettre. Elle était associée à un tricheur qu’elle ne connaissait pas, ni de nom et encore moins de vue. Angela n’avait pas donc le choix, elle devait lui dire la vérité. Mais comment annoncer à un homme qui nous prend pour une tricheuse qu’on est en réalité sa demi-sœur ? C’était bien trop difficile mais plus il insistait pour qu’elle dévoile ses possibles plans, plus le temps où elle devait le lui dire approchait. Finalement en voyant son regard instant, elle dit simplement : « Dans un sens vous avez raison, je suis bien venu ici pour autre chose que jouer et bien pour trouver quelqu’un… Mais pas ce type, je ne le connais même pas. Si je suis ici, c’est pour un certain William Brighton ! » Dit-elle avec insistance en le regardant dans les yeux pour lui faire comprendre qu’elle savait qu’il s’agissait de lui, du moins si elle avait bien compris. Elle espérait  ne pas se tromper, elle passerait sans aucun doute pour une gourde, peut-être qu’il y avait plusieurs William dans leur équipe. Mais bon, au pire des cas il s’agissait d’un collègue hein ! Angela s’étonna elle-même d’avoir réussi à dire cela, elle craignait de le rencontrer même si elle avait quitté les Etats-Unis pour cela, alors elle avait envie de fuir. Mais elle n’avait pas le choix ! C’était soit ça, soit on la prenait pour une tricheuse alors son choix était vite fait.








créée par Matrona

Revenir en haut Aller en bas
William A. Brighton
avatar
administrice
◗ une petite louve gentil
Aides le forum, votes administrice◗ une petite louve gentil

LES INFOS
I've got the power !



✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 05/07/1985
✔ METIER : Responsable de la sécurité
✔ CUPIDON : Célibataire
✔ HUMEUR : Entre le bonheur et l'anxiété
✔ SURNOMS : Will ; Willy
✔ CITATION : U.C

© CRÉDITS : Lapin fou
★ AVATAR : Ian Somerhalder
✔ PSEUDO : PoM
€ EUROS : 11633
✔ MESSAGES : 633
✔ ANNIVERSAIRE : 11/05/1988
✔ AGE : 30
✔ INSCRIPTION : 19/04/2012
✔ PAYS : France
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: Le hasard arrange parfois bien les choses ♦ William & Angela   Mer 16 Oct - 22:45

La jeune femme semblait prendre conscience de ce qui était en train de se passer. Les ennuis n'allaient pas tarder à arriver si elle ne ne coopérait pas pour confirmer que le tricheur était bien son complice. Le but était de lui faire peur, je n'allais pas la livrer aux flics pour si peu mais au moins lui faire passer l'envie de recommencer à jouer à ce jeu trop dangereux pour elle. A en croire la panique dans ses yeux j'étais sur la bonne voie pour que cette leçon soit efficace, ça faisait toujours un bon effet cette salle de visionnage des caméras. Souvent les petits tricheurs improvisés étaient tellement impressionnés et craignait tellement de vrais problèmes qu'ils lâchaient le morceau très vite.
J'incitais la blondinette à ne pas me faire prendre trop de temps et avouer leur plan à elle et son supposé complice. Elle niait être mêlée à cela, pas très originale comme réaction un grand classique. « Je ne sais pas quelle était ton rôle dans le plan, mais le mieux serait que tu me dise la vérité. ». Mal à l'aise et ça se comprenait vu la situation qui n'était pas du tout à son avantage, elle semblait vraiment perdue. Elle regardait la vidéo avant de relever son regard vers moi et là j'eus un doute, peut-être qu'elle disait la vérité finalement et n'y était pour rien.

Finalement elle se décidait à parler mais ses aveux ne furent pas vraiment ceux que j'attendais. Elle n'était pas venu pour jouer, ça je l'avais bien deviné, mais pour trouver quelqu'un et cette personne c'était moi. Elle venait de piqué au vif ma curiosité, pourquoi me cherchait-elle ? Je ne l'avais jamais croisé... Une admiratrice secrète ? Elle n'en avait pas l'attitude et heureusement parce que j'avais déjà mon quota de drague pour le moment. J'arquais un sourcil et lâchais un soupir « Ok. », il fallait que je vérifie qu'elle ne connaissait pas le tricheur, je ne pouvais pas la croire sur parole même si elle semblait sincère.
Un agent de la sécurité arrivait justement avec le bonhomme, il semblait blasé de s'être fait prendre et n'adressa pas un regard à la jeune femme « Tu vas avoir des problèmes et ton complice aussi. » il me regardait avec un air étonné « Hein ? Quel complice ? J'ai besoin de personne ! » répondait-il avec arrogance. Je fis une moue et demandait à un de mes collègues de se chargé de cet égocentrique, je n'étais pas vraiment d'humeur. Retournant vers la jeune femme je lui adressais un petit sourire « Bon il semblerait que vous soyez de bonne foi. » haussant les épaules je la regardais avec un air interrogateur « Mais maintenant j'aimerais bien savoir pourquoi vous me cherchiez. ». Lui faisant signe de me suivre je me dirigeais vers mon bureau, nous serions plus tranquille pour discuter que dans une pièce où il y a du passage. Je l'invitais à s'asseoir et allais vers ma machine à expresso « Un café ? », je pouvais bien lui offrir ça après ce moment de stress « Désolé pour la méprise. ».



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

LES INFOS
AND MORE
MessageSujet: Re: Le hasard arrange parfois bien les choses ♦ William & Angela   Ven 18 Oct - 9:39



« Quand la réalité vient de frapper en plein dedans »
feat. William A. Brighton

Il faut bien avouer que la jolie blonde n’était pas rassurait là. Elle n’avait rien fait de mal mais peut-être qu’elle allait avoir des ennuis. Imaginez, peut-être que le seul coupable allait dire une connerie comme quoi elle était avec elle pour peut-être avec l’espoir de raccourcir ses responsabilités. Angela n’était donc pas très confiante et au lieu d’essayer de trouver encore et toujours des excuses pour qu’il la relâche elle n’avait rien dit, elle savait que cela ne servait à rien, elle n’avait pas de preuve pour montrer qu’elle était innocence alors tant que l’inconnu n’était pas là, elle ne pouvait rien faire. Heureusement, très vite il arriva et dit qu’il avait agi seul et son demi-frère lui fit un petit sourire en lui disant qu’elle avait été de bonne foi visiblement. Au moins, elle n’allait pas avoir de problème avec les agents de sécurité c’était déjà une bonne chose, puisqu’il la croyait mais là, elle n’avait plus trop le choix, parce que son demi-frère ne la laisserait surement pas partir sans lui avoir dit la vérité du pourquoi du comment. Enfin Angela aurait pu trouver une excuse hein, mais ce soir, il s’est avéré qu’elle était très nulle pour inventer des mensonges, après tout sans la connaitre il avait de suite vu qu’elle n’était pas ici pour jouer. Enfin bref, finalement, ils allèrent dans une autre salle et William semblait plus aimable avec elle, puisqu’il lui proposa d’ailleurs un café, sans doute pour rattraper son erreur. Assise, sans bouger, elle dit simplement : « Euh oui je veux bien merci ! » Maintenant qu’elle en avait la confirmation, vouvoyer son frère lui faisait bizarre mais bon, c’était comme ça. Non seulement ils ne se connaissaient pas mais en prime, si elle commençait à la tutoyer, là il se poserait véritablement des questions. « Ce n’est bien grave, vous faites votre boulot ! » Et puis, quand on sait qu’à la base son plan était de s’attirer quelques ennuis pour approcher son frère, c’est vraiment un comble si elle s’en plaint. Même si bon, là elle avait véritablement eu un coup de stress de croire qu’elle pouvait avoir des ennuis sans avoir rien fait. Bon au moins, c’était fait, elle savait que c’était lui, elle avait assez attiré son attention pour pouvoir lui parler, la preuve c’était le deuxième verre qu’il lui offrait, il ne suffisait plus qu’à lui annoncer la raison de sa visite mais ça, c’était véritablement le plus difficile. « Ecoutes, enfin écoutez, ce que j’ai à vous dire n’est pas simple, pas du tout même… je… » Elle n’allait tout de même pas tourner autour du pot pendant des heures mais quoi qu’on dise, ce n’était pas simple, pas simple du tout. Regardant ailleurs, son regard sur elle ne l’aidait aucunement, elle avoua enfin « Je… Je suis votre sœur, du moins votre demie-sœur ! » Ca y est, la bombe était lancé, il ne suffisait plus que de voir si elle allait exploser ou pas, s’il allait lui demander de partir ou bien lui demander des renseignements sur elle. Tout était maintenant entre les mains de William.







créée par Matrona

Revenir en haut Aller en bas
William A. Brighton
avatar
administrice
◗ une petite louve gentil
Aides le forum, votes administrice◗ une petite louve gentil

LES INFOS
I've got the power !



✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 05/07/1985
✔ METIER : Responsable de la sécurité
✔ CUPIDON : Célibataire
✔ HUMEUR : Entre le bonheur et l'anxiété
✔ SURNOMS : Will ; Willy
✔ CITATION : U.C

© CRÉDITS : Lapin fou
★ AVATAR : Ian Somerhalder
✔ PSEUDO : PoM
€ EUROS : 11633
✔ MESSAGES : 633
✔ ANNIVERSAIRE : 11/05/1988
✔ AGE : 30
✔ INSCRIPTION : 19/04/2012
✔ PAYS : France
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: Le hasard arrange parfois bien les choses ♦ William & Angela   Sam 19 Oct - 4:51

Personne n'est à l'abri d'une erreur, j'avoue que je préfère quand je ne suis pas celui qui l'a commet. Mais comme on dit il n'y a que ceux qui ne font rien qui ne font jamais d'erreur et je ne sais pas rien faire. Sur ce coup là je n'avais pas vu juste mais les coïncidences entre ce tricheur démasqué et l'attitude de la jeune femme m'avaient induit en erreur. Rien de bien grave en soi si ce n'est une petite frayeur pour la blondinette mais je lui offrais un café pour me faire pardonner, bon et aussi parce que je suis curieux de savoir pourquoi elle me cherchait moi. Peut-être espérait-elle une place dans l'équipe de la sécurité du casino ? Mais ça n'était pas moi qui m'occupait du recrutement, du moins pas tout seul.
Le mieux était encore d'attendre qu'elle me dise la raison de sa venue ici. Je lui donnais le café qu'elle avait accepté et me préparait le mien quand elle se décidait à lâcher le morceau. A vrai dire j'avais un drôle de pré-sentiment, sans doute parce qu'elle semblait toujours aussi stressée alors qu'elle n'était plus accusée de rien... Elle admit que ce n'était pas simple à dire et cela ne me rassurait pas. Si je n'avais pas été certain qu'on ne se soit jamais croisé j'aurais eu peur d'une histoire de paternité ou quelque chose comme ça.

C'était bien d'un lien du sang dont il s'agissait, cette jeune femme prétendait être ma demi-sœur et ma première réaction fût de regarder autour de moi « Y'a une caméra cachée ou quoi ? » je me mis à rire « C'est une blague ? ». Je haussais les épaules « Moi je suis le roi d'Espagne en fait ! » ajoutais-je en riant toujours mais avec une certaine nervosité. Je sentais à son attitude que non ça n'était pas une blague et qu'elle était très sérieuse. « Je crois que tu te trompe de personne. Je viens des États-Unis en plus... » sauf qu'elle m'avait très clairement parlé anglais à la perfection depuis le départ. Je lâchais un long soupir en prenant mon café qui était prêt depuis un bail. J'étais complètement perdu, je ne voulais pas y croire et pourtant je la sentais vraiment sincère « Étant donné que je doute que mon géniteur se soit reproduit une seconde fois j'imagine qu'on à la même mère... Enfin génitrice plutôt dans mon cas. », l'amertume me gagnait comme chaque fois que je parlais d'eux. M'asseyant je buvais une gorgée de café avant de regarder à nouveau celle qui prétendait être à moitié du même sang que moi « Désolé pour toi... On choisit pas sa famille, et certaines personnes devraient s'abstenir de procréer. » j'avais tellement souffert de cet abandon malgré que ma mère ne m'avait jamais montré beaucoup d'affection, que j'étais persuadé que cette jeune femme avait vécu la même douleur que moi. Plus je la regardais et plus ça devenait clair, si ses traits me semblaient déjà vu c'était simplement parce qu'elle ressemblait à notre mère et que comme moi elle avait ses yeux. « Qu'est-ce que tu veux au juste ? » si elle se tenait là dans mon bureau c'est bien qu'elle attendait quelque chose, non ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

LES INFOS
AND MORE
MessageSujet: Re: Le hasard arrange parfois bien les choses ♦ William & Angela   Jeu 24 Oct - 13:57



« Quand la réalité vient de frapper en plein dedans »
feat. William A. Brighton

Et voilà, la bombe était lâchée. Angela venait de lui annoncer qu’elle était sa sœur, du moins sa demie-sœur. William était surpris, ce qui était tout à fait normal et il ne semblait pas vraiment lui croire. Mais bon, à par lui dire, qu’est-ce qu’Angela pouvait faire de plus ? Elle n’allait pas non plus faire une prise de sang et lui montrer les résultats. Elle n’avait que sa parole. C’était comme ça, il devait la croire, sinon bah il la prendrait pour une folle et lui demanderait de partir. La jolie blonde était encore gêné, elle n’était pas elle-même mais c’est normal non ? C’est normal d’être stressé dans ce genre de situation pas vrai ? En même temps, elle n’allait pas lui annoncer toute rayonnante, confiante qu’il allait lui sauter dans les bras et patati et papata, on n’est pas chez les bisounours ici, ce n’était pas sûr qu’il accepte d’en savoir plus. C’était déjà une bonne chose qu’il soit toujours devant elle. « C’est la vérité, crois-moi ! Je viens d’arriver des USA ! Je n’aurais pas fait tout ce chemin et je ne serais pas là en train de stresser comme une folle de faire la connaissance de son demi-frère, celui qui la prit pour une escroc ! » Et voilà, c’était reparti, elle était repartie à stresser alors que c’était bon, la nouvelle avait été annoncé. Mais voilà, ce n’était pas facile. Elle ne savait pas vraiment comment lui expliquer les choses. Alors qu’il lui dit qu’il comprenait qu’ils avaient la même mère, elle baissa la tête, tout simplement parce qu’il venait de l’appeler ’génitrice’. Est-ce qu’elle devait lui dire que pour elle, leur mère avait été présente ? Qu’elle ne l’avait pas abandonné comme elle l’avait fait quelques années plus tôt avec William. Finalement, elle comprit qu’il ne valait mieux pas lui dire, pas maintenant en tout cas. L’information devait déjà être difficile à avaler comme ça pour ne pas en rajouter une couche. Puis finalement, quand il lui demanda ce qu’elle lui voulait, la jolie blondinette releva le regard, essayant de le regarder dans les yeux mais ce n’était pas totalement bien facile. « Je… je veux te connaitre ! Peut-être que toi tu t’en fous mais j’ai… j’ai toujours voulu avoir un frère alors quand j’ai appris que j’en avais un dans la nature, j’ai voulu te retrouver. » Cela n’avait pas été vraiment très simple, cela avait même été dur de retrouver sa trace alors qu’elle n’en avait même pas parlé à leur mère. « Pendant un an j’ai fait des recherches puis j’ai finalement trouvé que tu étais en Espagne, alors j’ai pris l’avion, j’ai pris un appartement, je fais une pause dans mes études… » C’était comme si elle voulait lui prouver qu’elle avait vraiment fait des efforts pour se retrouver devant lui aujourd’hui, elle ne voulait pas qu’il parte et qu’il lui dise qu’il s’en fichait royalement. Elle l’avait rencontré, c’était déjà bien, mais ce n’était pas suffisamment. « J’aimerais te connaitre William, vraiment. Après je comprendrais que tu ais besoin d’un peu de temps… Ça m’a fait un choc à moi aussi ! » C’était le cas de le dire, elle avait vraiment été surprise en tombant sur des lettres et des photos et avait fini par se faire à l’idée, elle avait un frère dans la nature et elle voulait le rencontrer. Mais elle n’était pas la seule à décider…





créée par Matrona

Revenir en haut Aller en bas
William A. Brighton
avatar
administrice
◗ une petite louve gentil
Aides le forum, votes administrice◗ une petite louve gentil

LES INFOS
I've got the power !



✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 05/07/1985
✔ METIER : Responsable de la sécurité
✔ CUPIDON : Célibataire
✔ HUMEUR : Entre le bonheur et l'anxiété
✔ SURNOMS : Will ; Willy
✔ CITATION : U.C

© CRÉDITS : Lapin fou
★ AVATAR : Ian Somerhalder
✔ PSEUDO : PoM
€ EUROS : 11633
✔ MESSAGES : 633
✔ ANNIVERSAIRE : 11/05/1988
✔ AGE : 30
✔ INSCRIPTION : 19/04/2012
✔ PAYS : France
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: Le hasard arrange parfois bien les choses ♦ William & Angela   Lun 4 Nov - 0:33

J'avais le droit de douter de ce que me racontait cette jolie blonde, j'avais une image si négatif de mes deux géniteurs qu'il m'étais sans doute presque impossible d'imaginer que l'un ou l'autre ai pu vouloir faire un autre enfant, tant ils ne s'étaient pas occupés de moi. Le problème restait que je la sentais vraiment sincère et que ça expliquait totalement son stress, cette tension que j'avais perçu dès que son cocktail avait atterri sur ma chemise. Mais elle pouvait aussi bien être une folle qui s'invente une vie et me prenait pour cible, comme on le voit parfois dans les films... Sauf que ça me paraissait bien trop tiré par les cheveux. Elle voulait que je la crois et m'expliquait alors comment elle avait procédé pour me retrouver, sa vie qu'elle avait mise entre parenthèse pour venir jusqu'ici à la recherche de ce frère qu'elle avait rêver d'avoir et qui s'avérait exister en chair et en os. Jolie histoire, mais je n'étais pas vraiment dans un état d'esprit propre à l'attendrissement. Je devais rester lucide et méfiant.
Sa demande était simple, me connaître ça n'était pas demander la lune, cependant j'avais du mal avec cette idée. Pourtant au fond il semblait logique que si ma mère était partie c'est qu'elle avait refait sa vie ailleurs, une vie sans mon père, sans moi... J'avais à l'esprit son absence de comportement maternel lorsque j'étais petit, quoi que c'était peut-être ce que la colère m'avait fait  gardé en mémoire, mettant les quelques bons souvenirs que j'avais bien loin dans mon esprit et pourtant j'en avais.

Cette jeune femme ne s'en doutait sans doute pas en venant me trouver, m'annoncer qu'elle était ma demi-sœur mais elle venait de rouvrir une blessure qui n'avait jamais totalement cicatrisée. J'affichais toujours un air sceptique et après un moment où elle seule s'était exprimée je daignais répondre « Comment t'as su que j'existais ? Comment tu m'as retrouvé ? » demandais-je, curieux d'en savoir plus sur cette investigation qui avait tout de même réussi à la mener jusqu'à moi. « Elle sait que tu es là ? » lâchais-je ensuite avec une certaine amertume, celle accumulée depuis mon enfance, depuis son départ et ma sensation d'être totalement insignifiant.
Besoin de temps elle venait de tomber dans le mile, il fallait que je repense à cette aveu et que je prenne du recul pour ne pas laisser mes émotions prendre le dessus sur ma raison. Allais-je accéder à sa requête et faire connaissance avec celle qui partageait mon sang ? L'idée même m'effrayait un peu, je craignais de la décevoir ou d'être moi même déçu, peut-être n'aurions nous rien à nous dire. « Oui. Il faut que je réfléchisse. » disais-je en la regardant attentivement avant de soupirer « Le pire c'est que je te crois... Du peu de souvenirs que j'ai j'arrive à voir que... Tu lui ressemble. ». Je reprenais un café, bien que ce qu'il m'aurait fallu c'était un whisky sec. « Tu t'appelle comment ? » elle connaissait mon nom et j'ignorais tout d'elle ou presque ce serait déjà un bon début que les présentations soient faites, non ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

LES INFOS
AND MORE
MessageSujet: Re: Le hasard arrange parfois bien les choses ♦ William & Angela   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le hasard arrange parfois bien les choses ♦ William & Angela

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le destin fait parfois bien les choses ? Ft Justin.
» Le hasard fait (parfois) bien les choses [PV Cassie + Connor]
» Le hasard est parfois bien jouasse {Evangeline
» La nature fait bien les choses 〘PV Dentô Shinji 〙
» La nature fait parfois bien les choses. [Shane Smith/Lucky Blue]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOS VECINOS  :: Allo BarceloneLes rues et ses mystères :: Sant Marti, le quartier :: Casino de Barcelone-