AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
ICI, NOUS SOMMES POUR LA RELAXATION...
10 LIGNES EXIGÉES SEULEMENT ET OUI, C'EST CADEAU !
UN PETIT VOTE POUR NOUS ?
par ici obsession 27
I LOVE YOU ON VOUS AIME Very Happy
C’ÉTAIT LE BISOUNOURS TIMES
NOUS SOMMES EN ESPAGNE ET EUROPÉENS.
TENEZ EN COMPTE POUR VOS ORIGINES, MOINS D’AMÉRICAIN !

Partagez | .
 

 merry christmas - wearl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pearl B. Angeles-Hartley
avatar
fondatrice
◗ la grande gentille louve
Aides le forum, votes fondatrice◗ la grande gentille louve

LES INFOS

[b]When your secret heart
Cannot speak so easily
Come here baby, from a whisper start
To have a little faith in me
When the road gets dark
And you can no longer see
Let my love throw a spark
[/b]


✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 10 janvier 1987
✔ APPARTEMENT : 5E
✔ METIER : Proprio du Chocothé et patronne
✔ CUPIDON : En couple avec ses peurs... et ça la monopolise sentimentalement.
✔ HUMEUR : solitaire
✔ SURNOMS : Pearl, Pearly... perle et tout ce que vous voulez.
✔ CHOSES A FAIRE : s'occuper de chocothé
faire la compta du café
❑ prendre rendez-vous chez le dentiste
❑ aller faire du shopping
❑ passer à la salle de sport
❑ s'occuper d'engager un cuistot
✔ CITATION : Quels sont les bons pansements pour une peine de cœur ? Les fabricants de sparadraps n’y ont pas encore pensés et pourtant cela serait réellement une bonne idée. Cela rapporterait beaucoup. Les plus blessées sont souvent les cœurs brisés.

© CRÉDITS : Saraplapla et tumblr
★ AVATAR : NINA DOBREV alias Nikolina Constantinova Dobreva, je fais genre je peux l'écrire, je suis à la pointe de la mode.
✔ PSEUDO : Crazy B.
€ EUROS : 11640
✔ MESSAGES : 2873
✔ ANNIVERSAIRE : 10/01/1989
✔ AGE : 28
✔ INSCRIPTION : 20/12/2011
✔ PAYS : Belgique
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: merry christmas - wearl   Mer 25 Déc - 12:59

Pearl ♥ William
merry christmas
24 décembre 2013, il était 19 heures alors que j’attendais avec une dinde au four. Je sais, c’est Thanksgiving mais il fallait avouer que nous n’avions pas pu le fêter sûrement pas en Espagne. J’étais assez excitée par cette soirée, je m’étais même apprêtée. Comment ça ? Un slim, tout simplement et un haut transparent noir, avec un petit haut enfin… mon soutif, quoi. Petit, vous avez dit ? Rien de nouveau, je mettais souvent cette blouse à vrai dire mais des cheveux préparés, un maquillage qui laissait ressortir mes yeux. Un regard de braise, quoi. Je n’avais pas vraiment eue du temps pour me reposer, pas de pause. Sous mon impatience presque… comme celles des mariées presque diabolique, je me tournais les pouces, contrôlant que tout soit en place, remettant quelques boules correctement et j’en passe mais là, je reçue alors un appel de mon père, laissant mon portable occupé alors qu’il me parlait, me parlait et me parlait encore mais je patientais toujours. La vie est vraiment horrible par moment, savez-vous ? Une fois que j’avais raccrochée, bim… cela m’annonçait que j’avais un nouveau message vocal. C’est stupide la vie quand elle vous prend de court. Et il allait être en retard mais combien de temps ? J’étais stressée là, un peu beaucoup, je ne savais pas trop ce qui pourrait le retenir en période de noël ou surtout… je m’inquiétais. Je suis stupide, je sais mais bon. Et alors qu’il n’était pas encore là, je coupais la cuisson de la dinde en laissant tout en pause, en plan un peu. Je n’étais pas fâchée enfin si un peu frustrée tellement les fêtes étaient chamboulées mais l’heure ne fait pas la fête ou la magie… la présence. Rien ne pourrait commencer sans lui. Allant alors me planquer sur le canapé sous un plaid. Bien installée, j’allumais la télévision tout en coupant la musique. La magie d’une télécommande, quoi. Tout éteint, je profitais devant un petit film de noël. Un truc ridicule mais bien plus distrayant que la messe, nan ? Cependant le manque de repos et ma courte nuit eue raison de moi, je me laissais plonger dans un léger sommeil, accompagnée du chaton qui venait se rouler en boule sur mon ventre. Partant pour un petit dodo. Je ne savais pas quelle heure… il était et j’en perdais toute conscience alors que je rêvais tranquillement encore une fois de ma mère, elle comblait mes rêves ce qui m’arrangeait en quelques sortes, je n’en étais plus qu’apaisée une fois réveillée. Les yeux fermés, je n’entendis pas la télévision qui passait et repassait des programmes. Une chaine américaine bien entendue.



PEARL - Voler dans le bleu de tes yeux bleus • I think such a dream Will never return. I painted hands and face in the blue and then suddenly the wind kidnapped me and I began to fly in an infinite sky. To fly, to sing in the blue, painted in the blue, i am happy to be above. And I flew, flew happy, higher the sun and even higher while the world disappeared slowly. Far away down. A sweet music played only for me. But all my dreams disappeared at the daybreak because when the moon sets, it brings them with itself but I continue dreaming about your beautiful eyes. Which are blue as the sky embroidered with stars...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.los-vecinos.net/
William A. Brighton
avatar
administrice
◗ une petite louve gentil
Aides le forum, votes administrice◗ une petite louve gentil

LES INFOS
I've got the power !



✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 05/07/1985
✔ METIER : Responsable de la sécurité
✔ CUPIDON : Célibataire
✔ HUMEUR : Entre le bonheur et l'anxiété
✔ SURNOMS : Will ; Willy
✔ CITATION : U.C

© CRÉDITS : Lapin fou
★ AVATAR : Ian Somerhalder
✔ PSEUDO : PoM
€ EUROS : 9973
✔ MESSAGES : 633
✔ ANNIVERSAIRE : 11/05/1988
✔ AGE : 29
✔ INSCRIPTION : 19/04/2012
✔ PAYS : France
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: merry christmas - wearl   Mer 25 Déc - 13:29

Tout était prévu depuis plusieurs jours et je savais à quel point Pearl tenait à notre réveillon de Noël. Moi aussi à vrai dire et j'avais hâte d'y être, partager ce moment en étant les deux meilleurs amis que nous étions à temps partiel il y a de ça pas si longtemps mais qui retrouvaient leur vraie complicité petit à petit. Et puis j'étais également impatient de voir sa réaction quand elle découvrirait mon cadeau principal, j'espérais que l'idée allait lui faire plaisir je n'étais pas sûr de mon coup mais je voulais la surprendre.
Normalement les choses devaient se passer comme sur des roulettes, je prenais un verre au casino avec tout le personnel pour un départ en retraite d'un des employés et je rentrais pour vingt heure pour faire honneur à notre dîner de réveillon. Mais ça c'était sans compter sur un appel au secours aussi surprenant qu'inattendu de la part d'Olivia. En route pour rejoindre de la famille à elle, sa voiture était tombée en panne à quelques kilomètres de Barcelone. Ne pouvant pas la laisser dans une situation comme celle-ci j'avais accepter de l'aider. Manque de chance je tombais sur la messagerie de Pearl lorsque j'essayais de l'appeler, je la prévenais que j'allais avoir un peu de retard et j'étais moi-même persuadé que ça ne me prendrait pas longtemps.

Là encore si tout c'était passé comme prévu j'aurais espéré arriver une demi-heure en retard peut-être une toute petite heure... Mais ça c'était si le dépanneur n'avait pas été un abruti de première classe. La voiture d'Olivia n'avait rien voulu savoir, elle nécessitait d'être remorquée et je lui avais donc proposé de lui prêter ma voiture pour qu'elle puisse se rendre dans sa famille puisque le dépanneur allait arriver. Mauvaise idée... Très mauvaise idée même. Non seulement le dépanneur eu beaucoup de retard mais en plus je ne pouvais pas appeler quiconque puisque mon Iphone décidait qu'il n'avait plus de batterie.
Agacé, déçu et me sentant terriblement coupable de faire foirer cette soirée qui comptait tant pour ma meilleure amie, je rentrais à l'appartement aux alentours de vingt deux heures quarante cinq. Je sentais l'odeur du dîner qui ne faisait qu'éveiller ma faim déjà bien présente malgré l'énervement. Je m'en voulais encore d'avantage en voyant tout ce que Pearl avait préparé. Sans doute très déçue elle s'était même endormie en attendant. J'allais me laver les mains dans la cuisine, remettait le four à chauffer et sortait le champagne du frais pour servir deux coupes. Rejoignant le canapé je m'asseyais au bord, posais les coupes de champagne sur la table et regardais ma meilleure amie pendant un instant. Elle s'était préparée pour la soirée, pour moi et tout ce que j'avais réussi à faire c'était de la décevoir. Je laissais échapper un petit soupir avant de lui secouer doucement l'épaule « Pearly c'est moi. Je suis désolé. » j'allais caresser sa joue doucement et la regardais avec un air sincèrement désolé « Mon portable m'a lâché, j'étais perdu sur une route pourrie... J'ai voulu jouer les supers héros et ça a tout fait foirer. » prenant les coupes je lui en tendais une « Mais il est pas encore minuit et on a un super dîner à manger. » je fis une petite moue « Enfin si tu veux bien... J'ai remis la dinde à chauffer mais je sais pas combien de temps il faut. » disant cela je prenais un petit four et le mangeais « C'est délicieux ! ».



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearl B. Angeles-Hartley
avatar
fondatrice
◗ la grande gentille louve
Aides le forum, votes fondatrice◗ la grande gentille louve

LES INFOS

[b]When your secret heart
Cannot speak so easily
Come here baby, from a whisper start
To have a little faith in me
When the road gets dark
And you can no longer see
Let my love throw a spark
[/b]


✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 10 janvier 1987
✔ APPARTEMENT : 5E
✔ METIER : Proprio du Chocothé et patronne
✔ CUPIDON : En couple avec ses peurs... et ça la monopolise sentimentalement.
✔ HUMEUR : solitaire
✔ SURNOMS : Pearl, Pearly... perle et tout ce que vous voulez.
✔ CHOSES A FAIRE : s'occuper de chocothé
faire la compta du café
❑ prendre rendez-vous chez le dentiste
❑ aller faire du shopping
❑ passer à la salle de sport
❑ s'occuper d'engager un cuistot
✔ CITATION : Quels sont les bons pansements pour une peine de cœur ? Les fabricants de sparadraps n’y ont pas encore pensés et pourtant cela serait réellement une bonne idée. Cela rapporterait beaucoup. Les plus blessées sont souvent les cœurs brisés.

© CRÉDITS : Saraplapla et tumblr
★ AVATAR : NINA DOBREV alias Nikolina Constantinova Dobreva, je fais genre je peux l'écrire, je suis à la pointe de la mode.
✔ PSEUDO : Crazy B.
€ EUROS : 11640
✔ MESSAGES : 2873
✔ ANNIVERSAIRE : 10/01/1989
✔ AGE : 28
✔ INSCRIPTION : 20/12/2011
✔ PAYS : Belgique
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: merry christmas - wearl   Mer 25 Déc - 14:41

Pearl ♥ William
merry christmas
Dormir peut être une bénédiction pour moi enfin par moment. Il fallait avouer qu’en plus, je dormais bien même si c’était loin d’être facile dans un canapé et surtout avec le chat sur moi. Il était mignon quand même bien qu’un peu lourd. Roupillant, je n’avais pas entendue l’agitation, il tournait autour mais je n’avais même pas entendue qu’il était rentré. Comme quoi mon sommeil n’était pas aussi léger que j’aurais pu le penser. C’était malgré moi, je voulais l’entendre. Je fus cependant un peu gênée… enfin pas gênée mais je le sentais quand il s’installait au bord, le mouvement me réveillant légèrement en ajoutant la petite bousculade sur mon épaule qui me décrochait une sorte de petit grognement. J’étais bien, zut. Il fallait un petit temps pour que le fait qu’il soit le soir de noël me revienne en tête, le temps de me réveiller à vrai dire. Un sourire se dessinait aussitôt alors que je le regardais dire qu’il était désolé, l’écoutant alors sans prêter attention à son excuse pour le moment. « Ce n’est rien. », disais-je simplement en lui souriant. Ce beau sourire sur les lèvres qui se présentait car dans le fond et même si j’aurais pu à vrai dire mais bon. Je n’étais pas aussi folle que ça, il était en retard, j’étais persuadée qu’il avait de bonne raison. « Spiderman doit sûrement arriver souvent en retard chez sa tante. », disais-je en le regardant alors, prenant la coupe de champagne et regardant ma montre, arquant un sourcil par la même occasion, choquée du temps de sommeil que j’avais au compteur. Je le regardais en riant nerveusement. Surprise. « Le temps de la réchauffer, seulement ! », je penchais alors la tête en le regardant manger les petits fours et dire qu’ils étaient délicieux, je riais en le regardant, frappant alors sa main. « Hey… les retardataires n’ont pas droits au diner ! », plaisantais-je tout naturellement en prenant un petit four. « Les cuisiniers, oui ! », rajoutais-je en lui tirant la langue et prenant un petit four pour le porter à sa bouche en souriant. « Je suis gentille, t’as de la chance. », soufflais-je avant de me lever en retirant le plaid et m’étirant légèrement. « Tu as sorti combien de chiot d’une maison en feu ? », demandais-je faussement intriguée car c’était surtout pour le taquiner, là. Je me levais en buvant une gorgée de champagne, sentant mes jambes encore endormie, elles avaient du mal à reprendre du service. Elles semblaient hésiter à faire grève à l’allure de me pas mais je reprenais bien assez rapidement le contrôle, lui souriant en allant voir la dinde. Je piquais alors dedans en sentant celui-ci une fois qu’il en fut sorti, souriant. « Encore 10 petites minutes. », disais-je pour le prévenir en buvant encore une gorgée en revenant alors vers le canapé, m’asseyant en riant nerveusement. « Je ne peux même pas te dire que tu t’es bien fais élégant pour noël… », soufflais-je en lui tirant la langue car il n’avait pas un joli costume pour l’occasion mais son retour du boulot cependant je comptais bien le taquiner au maximum car son retard pourrait sûrement être excusable ce dont je ne doutais pas car c’est William. Il ne me lâcherait pas sans raisons, j’en étais persuadée mais il n’en était pas moins qu’il était en retard. Il fallait avouer mine de rien que je n'étais pas persuadée d'être aussi zen si j'apprenais qu'un arbuste était en tort mais bon. Des taquineries ce n’était pas cher payé.



PEARL - Voler dans le bleu de tes yeux bleus • I think such a dream Will never return. I painted hands and face in the blue and then suddenly the wind kidnapped me and I began to fly in an infinite sky. To fly, to sing in the blue, painted in the blue, i am happy to be above. And I flew, flew happy, higher the sun and even higher while the world disappeared slowly. Far away down. A sweet music played only for me. But all my dreams disappeared at the daybreak because when the moon sets, it brings them with itself but I continue dreaming about your beautiful eyes. Which are blue as the sky embroidered with stars...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.los-vecinos.net/
William A. Brighton
avatar
administrice
◗ une petite louve gentil
Aides le forum, votes administrice◗ une petite louve gentil

LES INFOS
I've got the power !



✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 05/07/1985
✔ METIER : Responsable de la sécurité
✔ CUPIDON : Célibataire
✔ HUMEUR : Entre le bonheur et l'anxiété
✔ SURNOMS : Will ; Willy
✔ CITATION : U.C

© CRÉDITS : Lapin fou
★ AVATAR : Ian Somerhalder
✔ PSEUDO : PoM
€ EUROS : 9973
✔ MESSAGES : 633
✔ ANNIVERSAIRE : 11/05/1988
✔ AGE : 29
✔ INSCRIPTION : 19/04/2012
✔ PAYS : France
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: merry christmas - wearl   Sam 28 Déc - 11:39

Je m'en voulais d'être en retard, réellement et mes excuses n'étaient pas faites juste pour le principe, j'étais sincère. Pearl ne semblait pas m'en tenir rigueur à premier abord, mais elle aurait toutes les raisons de m'en vouloir. Je n'en revenais toujours pas de ce qu'elle avait préparé et c'était encore une raison supplémentaire de culpabiliser. Certes je lui devais un motif à mon retard mais je ne me perdais pas dans de trop longues explications, j'avais comme le présentiment qu'il serait mal venu de lui dire que j'étais aller dépanner Olivia. « Ouais sans doute, je lui demanderais à l'occasion. » disais-je en riant, maintenant j'étais là et c'était ça l'essentiel, non ?
Je me faisais taper sur les doigts parce que je mangeais un petit four, mais ils étaient là pour ça normalement, j'arquais un sourcil puis levais les yeux « Ah oui vu comme ça, c'est sûr que j'y ai pas le droit. » finalement elle m'en donnait un que je prenais du bout des dents « Merchi » je lui souriais « Tu les as fait toi même ou tu les as acheté ? » et je ne demandais pas ça pour faire la conversation mais parce que ça m'intéressait vraiment. Ma meilleure amie se levait, sans doute pour aller voir où en était la dinde et je pouvais ainsi voir qu'elle s'était apprêté pour l'occasion. Sa tenue bien que simple lui allait à ravir « Euh... Des chiots ? » sur le moment je ne comprenais pas de quoi elle parlait puis saisi qu'elle cherchait à en savoir plus sur ce qui m'avait retenu « C'était une panne de voiture en fait. ».

Pearl allait voir en cuisine l'avancé de la dinde, ou plutôt de son réchauffage et je buvais un peu de champagne en mangeant à nouveau un petit four. Elle revint s'asseoir me faisant remarquer que j'avais la même tenue qu'en partant plus tôt dans la journée. Les grands esprits se rencontrent comme on dit car j'avais pensé ça en la voyant bien habillée pour notre soirée de réveillon. « J'ai pensé la même chose et je compte y remédier tout de suite. » à ces mots je me levais après une petite gorgée de champagne « Je reviens. ». J'allais prendre une douche très rapide de deux minutes top chrono et m'apprêtais mieux que je ne l'étais.
J'avais choisi un jean plutôt foncé et une chemise dont je savais que Pearl l'aimait bien, c'est Noël alors autant lui faire plaisir. Après un rapide arrangement de mes cheveux que j'avais fait couper deux jours auparavant, je la rejoignais en marchant un peu comme l'aurait fait un mannequin. Je prenais la pose et me mettais à rire « C'est mieux maintenant ? J'ai la tenue de rigueur pour la soirée ? » demandais-je en plaisantant avant de retourner sur le canapé et de reprendre un nouveau petit four « L'avantage c'est que tu n'as plus très longtemps a patienter pour avoir tes cadeaux. Minuit arrivera vite. » il fallait bien qu'il y ai un point positif au fait d'être en retard...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearl B. Angeles-Hartley
avatar
fondatrice
◗ la grande gentille louve
Aides le forum, votes fondatrice◗ la grande gentille louve

LES INFOS

[b]When your secret heart
Cannot speak so easily
Come here baby, from a whisper start
To have a little faith in me
When the road gets dark
And you can no longer see
Let my love throw a spark
[/b]


✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 10 janvier 1987
✔ APPARTEMENT : 5E
✔ METIER : Proprio du Chocothé et patronne
✔ CUPIDON : En couple avec ses peurs... et ça la monopolise sentimentalement.
✔ HUMEUR : solitaire
✔ SURNOMS : Pearl, Pearly... perle et tout ce que vous voulez.
✔ CHOSES A FAIRE : s'occuper de chocothé
faire la compta du café
❑ prendre rendez-vous chez le dentiste
❑ aller faire du shopping
❑ passer à la salle de sport
❑ s'occuper d'engager un cuistot
✔ CITATION : Quels sont les bons pansements pour une peine de cœur ? Les fabricants de sparadraps n’y ont pas encore pensés et pourtant cela serait réellement une bonne idée. Cela rapporterait beaucoup. Les plus blessées sont souvent les cœurs brisés.

© CRÉDITS : Saraplapla et tumblr
★ AVATAR : NINA DOBREV alias Nikolina Constantinova Dobreva, je fais genre je peux l'écrire, je suis à la pointe de la mode.
✔ PSEUDO : Crazy B.
€ EUROS : 11640
✔ MESSAGES : 2873
✔ ANNIVERSAIRE : 10/01/1989
✔ AGE : 28
✔ INSCRIPTION : 20/12/2011
✔ PAYS : Belgique
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: merry christmas - wearl   Sam 28 Déc - 12:41

Pearl ♥ William
merry christmas
Noel, cette occasion tellement unique d’être tous ensemble enfin tous, lui et moi. Je n’aimais pas vraiment les grandes réceptions mais plus vite les soirées intimes. Pourquoi ? En fait, c’est tellement illusoire quand tout le monde se réunit que ça fini souvent mal. Il y avait du bon à n’être que deux, moins de soucis puis nous vivions ensembles donc les soirées qui finissent mal, c’était déjà arrivé, on n’était pas en action pour se bagarrer à noël. Quand même pas, non, je ne le voulais pas. Moins on est de fous, moins on crie, et bim. Alors que j’avais dormie, taquine jusqu’au bout des ongles, e lui tapais sur les doigts alors qu’il voulait prendre un petit four. Il semblait d’accord de mon point de vu mais c’était simplement pour l’ennuyer un peu, je lui en donnais un aussitôt en souriant et profitant même de son merci. « Je les ai pris dans une benne à ordure. », disais-je en souriant avant de secouer la tête, allant vers le four, sentant même son regard sur moi et entendant sa surprise à cette histoire de chiot sauvé du feu. Entendant alors que c’était une panne de voiture, j’hochais doucement la tête en souriant. « Je les ai préparés, les toasts ! », corrigeais-je aussitôt. Une fois revenue sur le canapé après mon passage près du four, je ne pus m’empêcher de le taquiner sur sa tenue, au départ juste pour rire mais je ne m’attendais pas à ce qu’il aille se changer. Il me disait revenir et je restais un peu bouche-bée. « Ok, tenue d’Eve ça me va aussi ! », disais-je en souriant mais en fait, non, ça serait affreux. S’il sortait en tenue d’Eve enfin d’Adam… je ne pourrais qu’avoir envie de teste cette métaphore du petit Jésus dans la crèche. Ah non, pas tout nu. Shit. J’y pensais, now. J’effaçais bien ça de mon esprit alors qu’il était allé se changer, je m’étais levée, j’avais zappée quelques chaines, finie même par couper la télévision pour mettre un peu de musique car il n’y a rien de mieux qu’une bonne chanson pour danser. Bien sûr, je me dandinais légèrement en allant allumer les bougies au centre de tables car punaise, je mourrais de faim. Je prenais encore un toast en servant deux verres de champagne.  Quand il revenait, je lui souriais, le regardant faire son mannequin en secouant doucement la tête. « Hummm… t’étais sexy dans l’autre aussi ! », disais-je en souriant. « Mais de rigueurs, oui enfin… », un peu trop peut-être car maintenant c’était encore plus canon surtout cette chemise. Il le faisait exprès ? Je l’ignorais mais je m’en foutais totalement car ce soir, rien et même ma libido ne pourrait gâcher cette soirée. Sisi, j’étais conditionnée pour qu’elle soit PARFAITE pas de tâches sur le tableau. Mais bon le retard ne changeait rien car l’heure ne fait pas le moment. Je lui souriais doucement en l’entendant. Je me rapprochais alors, le sentant discrètement voir pas du tout en fait car moi et la discrétion, moui. « Tu crois que tu auras ton… enfin tes cadeaux ? », disais-je en riant. « T’es en retard, tu deviens un polisson… rien pour toi, nada… quedal… même si tu sens bon, un record en fait... comment t'es rapide sous la douche. Faudra que tu me montres ! », disais-je en lui tirant la langue, lui tendant alors son verre. « Tu as une minute top chrono pour finir ce verre ! », disais-je en buvant le mien du coup. Oui, car aussitôt, je servais deux verres de vin quand le mien fut libre. « Faut accélérer un peu la cadence. », disais-je en lui souriant alors que je posais les verres au-dessus des assiettes et que je me rendais au four pour sortir la dinde en le regardant attentivement. « Tu la découpes ? », demandais-je alors que e savais pertinemment ne pas être douée pour faire ça au bon nombre de fois où j’avais voulu le faire dans le passé mais que ça terminait en hachis de dinde ou de doigts. « Tu peux commencer le vin si tu veux comme ça j’aurais mes chances de savoir quel sera mon cadeau avant minuit ! », disais-je subtilement. Ouh la coquine.



PEARL - Voler dans le bleu de tes yeux bleus • I think such a dream Will never return. I painted hands and face in the blue and then suddenly the wind kidnapped me and I began to fly in an infinite sky. To fly, to sing in the blue, painted in the blue, i am happy to be above. And I flew, flew happy, higher the sun and even higher while the world disappeared slowly. Far away down. A sweet music played only for me. But all my dreams disappeared at the daybreak because when the moon sets, it brings them with itself but I continue dreaming about your beautiful eyes. Which are blue as the sky embroidered with stars...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.los-vecinos.net/
William A. Brighton
avatar
administrice
◗ une petite louve gentil
Aides le forum, votes administrice◗ une petite louve gentil

LES INFOS
I've got the power !



✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 05/07/1985
✔ METIER : Responsable de la sécurité
✔ CUPIDON : Célibataire
✔ HUMEUR : Entre le bonheur et l'anxiété
✔ SURNOMS : Will ; Willy
✔ CITATION : U.C

© CRÉDITS : Lapin fou
★ AVATAR : Ian Somerhalder
✔ PSEUDO : PoM
€ EUROS : 9973
✔ MESSAGES : 633
✔ ANNIVERSAIRE : 11/05/1988
✔ AGE : 29
✔ INSCRIPTION : 19/04/2012
✔ PAYS : France
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: merry christmas - wearl   Lun 30 Déc - 12:42

Nu simplement enroulé de papier cadeau et avec un ruban en guise de ceinture, la tenue aurait pu plaire à Pearl je n'en doutais pas. Mais ça aurait été prendre le risque qu'elle me saute dessus et que la dinde refroidisse encore... Pas de Willy emballé pour ma meilleure amie, la blague aurait pu ne pas bien passer avec une accusation de jouer avec ses sentiments. Pas de disputes pour ce soir c'était totalement interdit et je crois que tous les deux nous étions vraiment dans cette optique depuis plusieurs jours déjà. Donc au lieu de faire dans la fantaisie j'étais resté classique avec une tenue simple mais classe, parfait pour un réveillon entre coloc.
Voulant me rattraper de mon retard en faisant passer une bonne soirée à Pearl je jouais la carte de l'humour en m'improvisant mannequin. Je lui demandais son avis et arquais un sourcil quand elle affirmait que j'étais bien avant aussi « Ah... Bon bah je retourne me changer alors ? » bien sûr je n'allais pas le faire mais je continuais sur ma lancée « Je croyais que t'aimais bien cette chemise. Tant pis. » disais-je avec un air faussement déçu. Pendant ma douche rapide elle avait fait le ravitaillement en champagne une bien bonne idée, surtout que celui si était très bon. S'approchant de moi je remarquais qu'elle me reniflait ou quelque chose comme ça « Mes cadeaux ? J'en sais rien. » répondais-je à sa question alors qu'elle évoquait ma rapidité pour me laver et m'apprêter « Je ne voulais pas en plus de mon retard te faire attendre trop longtemps. Est-ce que tu es en train de te plaindre Pearl Hartley ? » l'air taquin je lui adressais un beau sourire en sachant déjà que j'allais relever son petit défi. Avalant ma coupe d'une traite je la posais ensuite sur la table « Je ne suis pas un petit joueur, tu le sais. ».

Qui dit dinde dit découpage et apparemment j'héritais de cette mission. A choisir je préférais galérer un peu à la couper que manger des confettis de dinde si Pearl s'en chargeait « Oui je m'en occupe. » l'air malicieux que j'affichais laissait clairement sous-entendre que si j'acceptais c'était pour éviter la catastrophe. Emmenant mon verre de vin avec moi j'en buvais une gorgée avant de me saisir des armes nécessaire au découpage de la dinde « Regarde et apprends. » disais-je toujours aussi taquin. Je commençais mon œuvre et m'en sortais plutôt bien, j'arrivais à détacher les morceaux sans en faire du machouillis. « Qui te dis que tu vas avoir des cadeaux ? » lâchais-je alors avec un air interrogateur « Peut-être que tu n'en a pas... », ça n'était pas du tout crédible « Tu veux les ouvrir quand ? Au dessert ? ». Content de ma performance en découpeur de dinde je la regardais du coin de l’œil avec un petit air fier « T'as vu ça un peu ? ».



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearl B. Angeles-Hartley
avatar
fondatrice
◗ la grande gentille louve
Aides le forum, votes fondatrice◗ la grande gentille louve

LES INFOS

[b]When your secret heart
Cannot speak so easily
Come here baby, from a whisper start
To have a little faith in me
When the road gets dark
And you can no longer see
Let my love throw a spark
[/b]


✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 10 janvier 1987
✔ APPARTEMENT : 5E
✔ METIER : Proprio du Chocothé et patronne
✔ CUPIDON : En couple avec ses peurs... et ça la monopolise sentimentalement.
✔ HUMEUR : solitaire
✔ SURNOMS : Pearl, Pearly... perle et tout ce que vous voulez.
✔ CHOSES A FAIRE : s'occuper de chocothé
faire la compta du café
❑ prendre rendez-vous chez le dentiste
❑ aller faire du shopping
❑ passer à la salle de sport
❑ s'occuper d'engager un cuistot
✔ CITATION : Quels sont les bons pansements pour une peine de cœur ? Les fabricants de sparadraps n’y ont pas encore pensés et pourtant cela serait réellement une bonne idée. Cela rapporterait beaucoup. Les plus blessées sont souvent les cœurs brisés.

© CRÉDITS : Saraplapla et tumblr
★ AVATAR : NINA DOBREV alias Nikolina Constantinova Dobreva, je fais genre je peux l'écrire, je suis à la pointe de la mode.
✔ PSEUDO : Crazy B.
€ EUROS : 11640
✔ MESSAGES : 2873
✔ ANNIVERSAIRE : 10/01/1989
✔ AGE : 28
✔ INSCRIPTION : 20/12/2011
✔ PAYS : Belgique
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: merry christmas - wearl   Mer 1 Jan - 11:30

Pearl ♥ William
merry christmas
En fait, noël n’est pas vraiment une chose qui parait semblable pour tous, parfois nous ne nous intéressons qu’aux cadeaux et le reste ? Basta. D’autrefois ? C’était encore plus simple, la famille. Ce jour peut être spécial, tellement le détestent aussi. Avant, je n’avais pas pleinement le temps de l’organiser, juste de participer à l’organisation. Là, j’étais là, j’avais organisée mais j’attendais l’invité enfin si on veut, c’est un colocataire plus vite et plus aussi. Il était allé se faire beau et en sortait… de la machine ou on se fait beau. Moi, je désirais simplement interdire aux membranes de mon corps… d’avoir un frisson. Chose peu facile mais prions pour que ça fonctionne cette fois. Bien sûr, je secouais la tête quand il disait retourner se changer. Et cette chemise, non mais shit. Comment j’allais lui expliquer que c’était tout du contraire. « Non ! Je l’adore en fait… », je souriais doucement. « Elle te va un peu trop bien. », soufflais-je en haussant légèrement les épaules tout comme si je venais de dire que la couleur d’un plancher était de la couleur du plancher. Toute logique, tout naturellement. Je souriais alors qu’il demandait pour ses cadeaux ou même si j’étais en train de me plaindre mais laissant planer le mystère, j’haussais simplement les épaules. « Peut-être ! », soufflais-je en sortant donc la dinde mais sans me brûler. Oui, c’est qui la pro ? On ne peut pas rivaliser, je vous jure. Je lui demandais alors de faire la découpe de notre dinde, assez énorme enfin pour deux mais pas pour quatre. Elle était top pour des morfales donc pas pour moi ! Je sentais bien à la façon dont il me regardait ou me parlait qu’il prenait son pied là à faire son grand qui sait le faire et quand il me disait de regarder et apprendre, je voulais le tuer de suite. Je me contentais de lui faire un sourire de nain de jardin, les grands sourires qui font bien ressortir les pommettes. Une version d’un sourire forcé. Je le laissais faire donc en me mettant à parler cadeau mais oui, quand il me demandait qui me disait que j’allais en avoir et encore que je n’en avais peut-être pas, ça me fit rire car c’était tellement crédible oui mais aussi totalement à contre-sens de ce qu’il m’avait dit avant en prétextant qu’on aurait plus vite les cadeaux mais sur le coup, je faisais une moue. « Radin ! T'es pas gentil. », disais-je sans le penser mais autant rentrer dans son jeu. Je secouais la tête en riant. « Non, à l’heure prévue… on ne change pas la tradition, Monsieur Brighton ! », disais-je alors en prenant la dinde alors qu’il semblait fière. « Oui, très joli, je suis fière de toi ! », disais-je encore avec mon sourire de naine de jardin, pas si naine. « Allez à table ! », disais-je en posant furtivement un baiser sur sa joue mais un peu trop proche de ses lèvres sur la fin alors que je mettais le pas vers la table. « Dérapage, désolée ! », disais-je tout en me démerdant pour passer impassible à ce rapprochement de nos lèvres, y gouter même une fraction de secondes, une parcelle aussi petite que quelques millimètres. « J’ai fait la compote de pommes comme une grande pour la première fois, j’espère qu’elle sera bonne ! », disais-je dubitative car je n’étais pas vraiment douée voir même débutante avec la cuisson des fruits sauf en gâteau. « Bon appétit ! », disais-je en faisant le service, tout naturellement et lui souriant par moment en repensant à la caresse bien maladroite et contre mon intention de nos lèvres. Un rêve qu’il ne soit pas une maladresse par moment mais que je m’interdisais bien trop souvent de faire. Je n’avais pas le choix et je m’y faisais petit à petit. En mangeant, je tentais de m’en défaire l’image, me rappelant de mon enfance quand je fêtais noël dans une couette avec mon doudou et ma sucette alors que maman me donnait mes cadeaux en fait, j’en oubliais même minuit. Pas habituée à cette horaire, il était passé mais je mangeais enfin nous mangions. Pour une fois, je mangeais un peu plus que d’habitude. Peut-être trop, même ? Je le sentais sur mon estomac que je mangeais de bon cœur. Noël ? Sans aucuns doutes. C’était le jour où je m’en foutais du reste, je vivais. « C’est bon ? », demandais-je pour me rassurer après tout même si nous finissions notre assiette enfin non, la mienne était vide en fait.



PEARL - Voler dans le bleu de tes yeux bleus • I think such a dream Will never return. I painted hands and face in the blue and then suddenly the wind kidnapped me and I began to fly in an infinite sky. To fly, to sing in the blue, painted in the blue, i am happy to be above. And I flew, flew happy, higher the sun and even higher while the world disappeared slowly. Far away down. A sweet music played only for me. But all my dreams disappeared at the daybreak because when the moon sets, it brings them with itself but I continue dreaming about your beautiful eyes. Which are blue as the sky embroidered with stars...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.los-vecinos.net/
William A. Brighton
avatar
administrice
◗ une petite louve gentil
Aides le forum, votes administrice◗ une petite louve gentil

LES INFOS
I've got the power !



✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 05/07/1985
✔ METIER : Responsable de la sécurité
✔ CUPIDON : Célibataire
✔ HUMEUR : Entre le bonheur et l'anxiété
✔ SURNOMS : Will ; Willy
✔ CITATION : U.C

© CRÉDITS : Lapin fou
★ AVATAR : Ian Somerhalder
✔ PSEUDO : PoM
€ EUROS : 9973
✔ MESSAGES : 633
✔ ANNIVERSAIRE : 11/05/1988
✔ AGE : 29
✔ INSCRIPTION : 19/04/2012
✔ PAYS : France
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: merry christmas - wearl   Jeu 2 Jan - 11:59

Ma chemise plaisait à Pearl signe que je ne m'étais pas trompé en la choisissant, c'était quand même plus agréable d'être assez beau pour faire honneur à cette belle soirée non ? Cette année ma meilleure amie était à fond dans Noël et la tradition, c'était amusant pour moi de la voir comme ça et je trouvais ça bien. Je voyais qu'elle avait pris plaisir à organiser tout ça, faire le sapin et décorer l'appartement. Cette soirée de réveillon était, malgré mon retard, une réussite et je me pliais sans discuter à sa volonté d'attendre minuit pour ouvrir nos cadeaux « Ok chef ! ». D'ailleurs nous allions passer à table puisque j'avais fini de découper la dinde, j'avais hâte de la goûter et mon appétit était bien ouvert. Ça ne m'empêchais pas de taquiner gentiment Pearl en affichant avec fierté que j'avais bien accomplie la mission qu'elle m'avait donné. Le remerciement dérapait légèrement, ce qui devait être un simple baiser sur ma joue avait dévié un peu sur mes lèvres. Pearl s'excusait aussitôt et je me contentais de rire en allant m'installer à table. Je faisais le service et lui souriais quand elle m'informait que c'était sa première compote « Je pense qu'elle va être très bonne. Comme le reste d'ailleurs. ». Nos deux assiettes pleines je souhaitais un bon appétit à Pearl avant de commencer à déguster ce dîner de fête. Tout était parfait et je me régalais en ne manquant pas de complimenter la cuisinière « C'est plus que bon ! ».

Le temps passait vite pendant que nous mangions, si rapidement que nous dépassions minuit de quelques minutes avant que je m'en aperçoive. Pointant l'horloge du doigt je souriais à Pearl « Ding ding ! Nous y sommes ! ». Je me levais et allais directement chercher les deux cadeaux que j'avais prévu pour elle et celui du chat. Je posais devant ma meilleure amie un paquet et une enveloppe « Bon je savais pas ce que tu voulais pour Noël alors j'ai improvisé. » j'espérais que ça allait lui plaire. Le premier assez classique comme choix de cadeaux, une paire de boucle d'oreille avec un pendentif assorti et le deuxième deux billets d'avions pour Paris, lieu où je prévoyais de fêter son anniversaire avec elle. Sirotant mon verre de vin j'attendais ça réaction, je montrais le petit paquet que j'avais gardé devant moi « C'est pour Prem's. » disais-je en riant.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearl B. Angeles-Hartley
avatar
fondatrice
◗ la grande gentille louve
Aides le forum, votes fondatrice◗ la grande gentille louve

LES INFOS

[b]When your secret heart
Cannot speak so easily
Come here baby, from a whisper start
To have a little faith in me
When the road gets dark
And you can no longer see
Let my love throw a spark
[/b]


✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 10 janvier 1987
✔ APPARTEMENT : 5E
✔ METIER : Proprio du Chocothé et patronne
✔ CUPIDON : En couple avec ses peurs... et ça la monopolise sentimentalement.
✔ HUMEUR : solitaire
✔ SURNOMS : Pearl, Pearly... perle et tout ce que vous voulez.
✔ CHOSES A FAIRE : s'occuper de chocothé
faire la compta du café
❑ prendre rendez-vous chez le dentiste
❑ aller faire du shopping
❑ passer à la salle de sport
❑ s'occuper d'engager un cuistot
✔ CITATION : Quels sont les bons pansements pour une peine de cœur ? Les fabricants de sparadraps n’y ont pas encore pensés et pourtant cela serait réellement une bonne idée. Cela rapporterait beaucoup. Les plus blessées sont souvent les cœurs brisés.

© CRÉDITS : Saraplapla et tumblr
★ AVATAR : NINA DOBREV alias Nikolina Constantinova Dobreva, je fais genre je peux l'écrire, je suis à la pointe de la mode.
✔ PSEUDO : Crazy B.
€ EUROS : 11640
✔ MESSAGES : 2873
✔ ANNIVERSAIRE : 10/01/1989
✔ AGE : 28
✔ INSCRIPTION : 20/12/2011
✔ PAYS : Belgique
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: merry christmas - wearl   Jeu 2 Jan - 13:01

Pearl ♥ William
merry christmas
C’était bon, très bon, je me laissais vaguer à cette idée, laissant mon verre de vin s’éliminer d’une gorgée alors qu’il se mettait à agresser l’horloge en la pointant du doigt. Sisi, une femme m’avait agressée en se sentant agressée quand j’avais pointée du doigt une dinde juste à côté d’elle plutôt. Enfin, laissons ça pour le passé. Là, il me disait ding dong. Mais il était fou ? Sur le coup, je ne comprenais pas trop mais finissant par me retourner en voyant alors l’heure en arquant un sourcil. « Déjà ? », disais-je en ayant à peine le temps de m’en rendre compte qu’il avait filé chercher les cadeaux, comme une quiche, je ne bougeais pas. Temps de réaction, zéro. Et il arrivait avec deux paquets et une enveloppe, je restais un peu de marbre sur le coup en le regardant attentivement et arquant un sourcil en regardant alors les paquets, l’écoutant et reposant mon regard sur lui en lui laissant un joli sourire avant de regarder l’autre paquet me demandant s’il s’était fait un cadeau aussi mais arquant un sourcil en l’écoutant. Il était sérieux ? « Tu sais qu’elle va avoir du mal avec l’emballage ? », disais-je en lui offrant un beau sourire avant de reporter mon attention sur les cadeaux, puis sur lui à nouveau puis les cadeaux mais lui à nouveau. Lui souriant. « C’est toi que je veux ! », disais-je alors en me rendant compte de cette réponse bien et étrange car ça prêtait à confusion sur le coup. Oui, en fait, je voulais dire… sa présence mais sur le coup, je rougissais, finissant par me gifler. Une petite gifle mine de rien, un petit truc qui ne ferait pas bobo à une mouche même si ma joue en avait un peu rougie mais bon. Je souriais doucement. « Merci ! », disais-je en rougissant d’autant plus que la gifle pour dire de faire un petit équilibre de couleurs. Je lui souriais en prenant alors le paquet pour commencer en l’ouvrant et souriant à la vue des bijoux. « Mais t’es fous ? », demandais-je alors à celui-ci en arquant un sourcil. « Enfin, oui, tu es fou… totalement ! », rajoutais-je en regardant la parure avec plus d’attentions, souriant légèrement et laissant des petites étoiles se former dans mes yeux, comme une enfant. Je me levais alors en prenant aussi l’enveloppe avant de poser le premier paquet et approchant en l’ouvrant. « Ce sont des billets de loterie ? », demandais-je avec un brin d’humour mais lui souriant. Oui, bon, c’était surtout la nervosité. Mais là, je découvrais les billets et le regardait avec incompréhension. « Hummmm… je te fatigue déjà ? », demandais-je en riant de bon cœur. J’en oubliais presque ces cadeaux à lui.



PEARL - Voler dans le bleu de tes yeux bleus • I think such a dream Will never return. I painted hands and face in the blue and then suddenly the wind kidnapped me and I began to fly in an infinite sky. To fly, to sing in the blue, painted in the blue, i am happy to be above. And I flew, flew happy, higher the sun and even higher while the world disappeared slowly. Far away down. A sweet music played only for me. But all my dreams disappeared at the daybreak because when the moon sets, it brings them with itself but I continue dreaming about your beautiful eyes. Which are blue as the sky embroidered with stars...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.los-vecinos.net/
William A. Brighton
avatar
administrice
◗ une petite louve gentil
Aides le forum, votes administrice◗ une petite louve gentil

LES INFOS
I've got the power !



✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 05/07/1985
✔ METIER : Responsable de la sécurité
✔ CUPIDON : Célibataire
✔ HUMEUR : Entre le bonheur et l'anxiété
✔ SURNOMS : Will ; Willy
✔ CITATION : U.C

© CRÉDITS : Lapin fou
★ AVATAR : Ian Somerhalder
✔ PSEUDO : PoM
€ EUROS : 9973
✔ MESSAGES : 633
✔ ANNIVERSAIRE : 11/05/1988
✔ AGE : 29
✔ INSCRIPTION : 19/04/2012
✔ PAYS : France
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: merry christmas - wearl   Jeu 2 Jan - 13:24

Mince ! Le chat n'arriverait pas à ouvrir son paquet... Ça c'était vraiment bête ! Je me mettais à rire quand Pearl me fit cette remarque « Je l'ouvrirais pour elle. » bien pour ça que je l'avais gardé avec moi ce petit paquet pour le chat. Curieux et un peu impatient de voir sa réaction, je l'informais que n'ayant pas d'idée sur ce qu'elle aurait voulu comme cadeau j'avais improvisé. Sa réponse, très spontanée me fit arquer un sourcil avant que je ne lui adresse un beau sourire « Bah je suis là. » répondais-je simplement en pensant que la nature de son vœux était sans doute tout autre. Elle rougissait et se mettait même une petite claque comme un rappel à l'ordre. Je fis une moue très brièvement en voyant son geste, c'était difficile de voir que même si la soirée se passait à merveille elle luttait pour ne rien laisser paraître vis à vis de ses sentiments. A vrai dire à cette instant je m'en voulais un peu qu'elle endure cela, à force elle risquait de devenir folle. Enfin plus que ce qu'elle n'est déjà, ce qui n'est pas rien !
Apparemment mon choix pour les bijoux lui plaisait et j'étais ravi de le constater. Je secouais doucement la tête quand elle me traitait de fou « Bah non c'est Noël, normal que je te gâte. » après tout elle me supporte depuis longtemps et tout n'a pas été rose entre nous ces derniers temps, alors même si je sais qu'un objet n'a pas le pouvoir de tout arranger j'espérais lui faire plaisir. « Je suis content que ça te plaise. » disais-je avec le sourire. J'avais hâte de la voir porter cet parure qui à mon avis allait très bien lui aller. Vint le tour de l'enveloppe d'être ouverte, je la regardais pour ne rien rater de sa réaction et savoir si j'avais visé juste ou non. Difficile à dire, elle semblait ne pas vraiment comprendre. J'éclatais de rire à sa question et secouais vivement la tête « Oh non pas du tout. » prenant l'enveloppe je lui montrais qu'il y avait deux billets « J'ai pensé qu'on pourrait fêter ton anniversaire à Paris... Mais si tu veux y aller avec une amie à toi je ne le prendrais pas mal. » j'avais tout organisé et il ne restait plus qu'à se laisser guider par le programme. Bien sûr dans l'idée je voulais être celui qu'il l'accompagnerait mais j'avais choisi au dernier moment de ne pas lui imposer ma compagnie et de la laisser décider avec qui elle souhaitait faire ce séjour. Lui offrant un beau sourire je haussais les épaules « Et retire toi de la tête que tu me fatigue, c'est pas le cas. En fait je voudrais même te remercier pour... Bah tout ce que tu fais pour moi depuis la prise d'otage, mais plus encore d'être ma meilleure amie tout simplement. ».



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearl B. Angeles-Hartley
avatar
fondatrice
◗ la grande gentille louve
Aides le forum, votes fondatrice◗ la grande gentille louve

LES INFOS

[b]When your secret heart
Cannot speak so easily
Come here baby, from a whisper start
To have a little faith in me
When the road gets dark
And you can no longer see
Let my love throw a spark
[/b]


✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 10 janvier 1987
✔ APPARTEMENT : 5E
✔ METIER : Proprio du Chocothé et patronne
✔ CUPIDON : En couple avec ses peurs... et ça la monopolise sentimentalement.
✔ HUMEUR : solitaire
✔ SURNOMS : Pearl, Pearly... perle et tout ce que vous voulez.
✔ CHOSES A FAIRE : s'occuper de chocothé
faire la compta du café
❑ prendre rendez-vous chez le dentiste
❑ aller faire du shopping
❑ passer à la salle de sport
❑ s'occuper d'engager un cuistot
✔ CITATION : Quels sont les bons pansements pour une peine de cœur ? Les fabricants de sparadraps n’y ont pas encore pensés et pourtant cela serait réellement une bonne idée. Cela rapporterait beaucoup. Les plus blessées sont souvent les cœurs brisés.

© CRÉDITS : Saraplapla et tumblr
★ AVATAR : NINA DOBREV alias Nikolina Constantinova Dobreva, je fais genre je peux l'écrire, je suis à la pointe de la mode.
✔ PSEUDO : Crazy B.
€ EUROS : 11640
✔ MESSAGES : 2873
✔ ANNIVERSAIRE : 10/01/1989
✔ AGE : 28
✔ INSCRIPTION : 20/12/2011
✔ PAYS : Belgique
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: merry christmas - wearl   Jeu 2 Jan - 13:54

Pearl ♥ William
merry christmas
En fait, il n’avait pas tort, c’était normal de se gâter car je le gâtais aussi dans le fond avec ses cadeaux à lui que j’oubliais totalement alors que j’avais ouvert la parure. Je lui souriais doucement en m’approchant pour ouvrir l’enveloppe, finissant par ne pas trop comprendre car il fallait avouer que j’étais dans le flou sur le coup mais je plaisantais alors, souriant alors qu’il riait aussi et fronçant le nez à la réponse négative. Ouf, devrais-je dire même si je n’en doutais pas. Je vis alors les deux billets, comprenant un peu mieux mais alors qu’il parlait d’y aller avec moi ou avec une amie, je souriais malicieusement et discrètement aussi. Intéressant comme information. Je lui offris un petit sourire tout mignon en penchant la tête. « Dilemme ! », disais-je faussement partagée par l’idée d’y aller avec lui ou avec le facteur ou même qu’importe. Je pourrais y aller avec Elizabeth comme Plumes comme n’importe en fait mais il y avait une seule personne avec qui je voulais réellement y aller car je voulais juste être avec lui, en amie me suffirait ! Je sentais cependant que le taquiner à ce sujet serait grandement bien amusant. Je lui souriais en l’écoutant alors me dire de retirer de ma tête que je le fatiguais, hochant la tête car je n’y pensais pas du tout, je voulais juste m’éclaircir les idées à ce cadeau. Je lui souriais doucement, posant alors les billets en l’écoutant et allant déposer un baiser sur sa joue, sans déraper cette fois même si l’idée était séduisante. Je souriais doucement en reculant et le regardant dans les yeux. « T’es un amour ! », disais-je en retirant alors mes boucles d’oreilles tout naturellement. « Tu veux me remercier de tenir à toi, d’être ta famille ? Pas besoin ! », Soufflais-je en haussant les épaules et lui souriant. Je posais alors mes boucles d’oreilles avant de prendre les nouvelles de la parure et les mettre en souriant. « Alors ? », demandais-je à celui-ci en dandinant ma tête de droite à gauche et lui souriant avant de retirer mon collier, approchant en lui mettant autour du cou. « Comme ça, tu es tout joli ! », disais-je en souriant avant d’aller chercher deux paquets près du sapin et lui tendant, un assez gros contenant une réplique plus moderne d’une guitare qu’il avait eu à l’adolescence enfin il y a un moment avant l’armé mais c’est pendant qu’il était là-bas que j’avais cassée celle-ci, ne lui ayant jamais avoué jusqu’ici. Le deuxième paquet était seulement une montre de luxe sur laquelle j’avais craquée. « Joyeux noël, William ! », disais-je en lui souriant alors que j’allais près du paquet de la parure pour prendre le pendentif bien mieux attaché que les boucles. « J’espère que ça te fait plaisir… », disais-je tout en ayant un mal fou à retirer le pendentif mais finissant par abandonner pour regarder sa réaction.



PEARL - Voler dans le bleu de tes yeux bleus • I think such a dream Will never return. I painted hands and face in the blue and then suddenly the wind kidnapped me and I began to fly in an infinite sky. To fly, to sing in the blue, painted in the blue, i am happy to be above. And I flew, flew happy, higher the sun and even higher while the world disappeared slowly. Far away down. A sweet music played only for me. But all my dreams disappeared at the daybreak because when the moon sets, it brings them with itself but I continue dreaming about your beautiful eyes. Which are blue as the sky embroidered with stars...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.los-vecinos.net/
William A. Brighton
avatar
administrice
◗ une petite louve gentil
Aides le forum, votes administrice◗ une petite louve gentil

LES INFOS
I've got the power !



✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 05/07/1985
✔ METIER : Responsable de la sécurité
✔ CUPIDON : Célibataire
✔ HUMEUR : Entre le bonheur et l'anxiété
✔ SURNOMS : Will ; Willy
✔ CITATION : U.C

© CRÉDITS : Lapin fou
★ AVATAR : Ian Somerhalder
✔ PSEUDO : PoM
€ EUROS : 9973
✔ MESSAGES : 633
✔ ANNIVERSAIRE : 11/05/1988
✔ AGE : 29
✔ INSCRIPTION : 19/04/2012
✔ PAYS : France
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: merry christmas - wearl   Ven 3 Jan - 12:20

Je crois que le moment était le bon pour la remercier d'être présente pour moi et cela malgré la situation, ses sentiments avec tout ce que cela implique. Même si Pearl s'empressait de me répondre que je n'avais pas besoin de la remercier pour ça, au moins c'était dit elle le savait et je n'aurais pas à regretter de ne pas m'être montré plus reconnaissant envers elle si jamais il m'arrivait quelque chose. Non pas que j'étais devenu pessimiste mais la prise d'otage avait clairement fait changer ma vision des choses et je trouvais important de parler, d'être vraiment sincère même si parfois ça n'était pas ce qu'il y avait de plus simple.
Ma meilleure amie essayait les boucles d'oreilles que je lui avais acheté, elles lui allaient vraiment bien et j'étais du coup encore plus content de mon choix. « C'est parfait. » disais-je simplement avec honnêteté, mais me disant qu'elle pourrait croire que je m'auto-félicitais j'ajoutais « Tu es très jolie avec. » même sans à vrai dire mais là c'était encore mieux, un petit accessoire qui aide. J'arquais un sourcil quand elle m'accrochait son collier autour du cou « Tu veux vraiment me travestir alors ? » je faisais référence à ce souhait qu'elle avait évoqué que pour Noël je puisse devenir une femme.

Elle allait chercher les cadeaux m'étant destinés et je m'étonnais de la taille de l'un d'eux, curieux de savoir ce qu'il cachait je commençais par celui-ci. Impossible de ne pas laisser voir ma joie, j'étais sans doute comme un gamin à cet instant mais j'étais réellement très heureux que Pearl m'offre cette guitare. J'en avais eu une du même genre à l'adolescence qui avait disparu je ne sais où... Mais avec ce beau cadeau j'allais pouvoir me remettre à jouer. « Elle est top ! » lâchais-je en regardant l'instrument avec attention et grattant brièvement les cordes pour en entendre le son « Je vais te casser les oreilles maintenant tu le sais ? » plaisantais-je en la remettant dans son étui pour pouvoir ouvrir mon deuxième paquet.
Nouvelle surprise devant ce magnifique cadeau, une montre sublime et surtout d'une marque réputée pour ne pas être donnée « Là c'est toi qui est complètement folle ! » je sortais la montre de sa boite et la mettait « C'est... Trop... » disais-je en la regardant à la fois très heureux et un peu gêné par ces deux cadeaux vraiment géniaux que ma meilleure amie m'avait fait. Voyant qu'elle galérait à sortir le pendentif de la boite je l'aidais puis passais derrière elle pour lui accrocher la chaîne autour du cou « Voilà... T'es parée. » passant les bras autour de ses épaules je déposais un baiser sur sa joue « Merci ma Pearly. T'es dingue je pense pas mérité tout ça, mais merci beaucoup. ». Restant ainsi pendant un moment, proche d'elle je me rendais compte de quelque chose « T'as mis ce parfum que j'adore. » faisais-je remarquer en me mettant à rire « Je pourrais me shooter dans ton cou là, t'en es consciente ? » aussitôt j'approchais mon visage du creux de son cou pour confirmer mon intuition olfactive et profiter de ces effluves agréables. « Tu joue la tentatrice ou quoi ? » chuchotais-je avant de me redresser pour retourner ensuite m'asseoir à ma place, prenant le cadeau de Prem's je commençais à l'ouvrir « Il reste le cadeau du chat ! » mais vu que je savais ce que c'était je le donnais à Pearl avant de l'avoir déballé « Ça sera plus drôle si c'est toi qui l'ouvre. » c'était une petit jouet en forme de souris, le truc assez fantaisiste et mignon classique que l'on peut trouver dans les magasins animaliers.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearl B. Angeles-Hartley
avatar
fondatrice
◗ la grande gentille louve
Aides le forum, votes fondatrice◗ la grande gentille louve

LES INFOS

[b]When your secret heart
Cannot speak so easily
Come here baby, from a whisper start
To have a little faith in me
When the road gets dark
And you can no longer see
Let my love throw a spark
[/b]


✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 10 janvier 1987
✔ APPARTEMENT : 5E
✔ METIER : Proprio du Chocothé et patronne
✔ CUPIDON : En couple avec ses peurs... et ça la monopolise sentimentalement.
✔ HUMEUR : solitaire
✔ SURNOMS : Pearl, Pearly... perle et tout ce que vous voulez.
✔ CHOSES A FAIRE : s'occuper de chocothé
faire la compta du café
❑ prendre rendez-vous chez le dentiste
❑ aller faire du shopping
❑ passer à la salle de sport
❑ s'occuper d'engager un cuistot
✔ CITATION : Quels sont les bons pansements pour une peine de cœur ? Les fabricants de sparadraps n’y ont pas encore pensés et pourtant cela serait réellement une bonne idée. Cela rapporterait beaucoup. Les plus blessées sont souvent les cœurs brisés.

© CRÉDITS : Saraplapla et tumblr
★ AVATAR : NINA DOBREV alias Nikolina Constantinova Dobreva, je fais genre je peux l'écrire, je suis à la pointe de la mode.
✔ PSEUDO : Crazy B.
€ EUROS : 11640
✔ MESSAGES : 2873
✔ ANNIVERSAIRE : 10/01/1989
✔ AGE : 28
✔ INSCRIPTION : 20/12/2011
✔ PAYS : Belgique
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: merry christmas - wearl   Ven 3 Jan - 15:24

Pearl ♥ William
merry christmas
Très jolie ? J’étais fière de l’entendre mais bien loin d’un égocentrisme et j‘en passe cependant toutes les femmes aiment l’entendre de temps à autres. Les filles sont ainsi, elle aime être flattée de temps à autres enfin je dirais même qu’elles en ont besoins. Je me contentais de lui sourire à ça, allant alors accrocher mon collier à son cou, je ne voulais surtout pas le perdre en fait. « Oh non, tu es juste un joli présentoir ! », plaisantais-je en souriant même si techniquement, c’était un peu vrai. Je n’avais pas envie d’aller à ma chambre pour le poser donc temps qu’à faire. Je lui souriais en penchant la tête alors que je revenais avec les cadeaux, il semblait comme un enfant alors qu’il les déballait. Je n’y avait pas prêtée totalement attention avant d’abandonner l’idée de détacher le pendentif. Il semblait heureux et s’il l’était, je l’étais aussi. Je souriais doucement en hochant la tête, la guitare était top. Je souriais. « C’est vrai ! », je l’espérais pour avoir fait du travail assez compliqué pour trouver celle-ci, je lui souriais alors qu’il disait qu’il allait me casser les oreilles. « J’ai des boules quies ! », plaisantais-je mais en fait, j’en avais réellement mais pas vraiment pour ce genre de cas. Depuis qu’il avait ramené son olivier… j’en avais fait un stock au cas où. Je le laissais alors poser son attention sur le deuxième paquet, le regardant toujours, il m’amusait. On aurait dit un enfant à noël. C’était attendrissant et il me donnait presque des pulsions refoulés. Rien de coquin mais un baiser seulement. Roh, je ne suis pas une fougueuse mais juste attendrie. Je ne souhaitais pas me jeter sur lui. Je riais quand il me disait que j’étais folle. « Oh non, pas folle ! », soufflais-je en me disant que je pourrais dire : pas folle mais amoureuse cependant je ne me l’autorisais pas car il était loin d’être le bon moment de dire ça. C’était mauvais dans le passé, le présent aussi. Je souriais doucement en fronçant le nez. « Non ! », soufflais-je car ce n’était pas trop, non, pas du tout. Je regardais alors celui-ci approcher pour détacher le pendentif, bien plus habile que moi. Des doigts de fées si je puis dire. Il m’attachait le collier et je me pinçais les lèvres pour me retenir de ne pas réagir au frôlement de ses doigts sur ma peau. Je souriais doucement subtilement au baiser sur ma joue. « Et merci à toi de m’avoir parée ! », disais-je en penchant la tête mais finissant par faire une tête bien étrange en l’entendant. Je riais nerveusement sur le coup surtout que je ne savais pas quoi dire à ses questions. Il allait se shooter à mon cou ? Je restais de marbre, tremblant même légèrement, frissonnant à son souffle sur ma peau. Me pinçant à nouveau les lèvres et finissant par rire à ce qu’il disait, me soulageant qu’il recule. « Moi ? Tu peux parler, monsieur. C’est toi qui me hume ! », soufflais-je en voulant prendre ça avec le rire mais en fait, ça me perturbait assez, un peu trop même. Je n’avais fait que me parfumer. Je le regardais s’occuper du cadeau du chat, m’attendant à ce qu’il le déballe mais il semblait me le donner. Je riais en prenant le paquet. « Je suis le chat en fait ? », demandais-je alors en souriant et le déballant pour trouver la souris, m’amusant toujours de déballer un cadeau de noel pour le chat qui était sur le canapé, dormant comme un pacha. « Tu sais qu’il s’en fiche un peu là ? Il dort. », disais-je en souriant et prenant la souris pour la balader sous les yeux de William. « Le grand chat aime-t-il chasser ? », lui demandais-je taquine en souriant. « Je devrais y mettre mon parfum pour te shooter ? », demandais-je en penchant la tête, approchant pour déposer un baiser sur sa joue, posant ma main sur sa montre et prenant mon poignet en souriant. « Elle te va bien, je me félicite de mon choix… j’étais certaines qu’elle irait parfaitement à ton poignet ! », disais-je en regardant la montre attentivement et aussi l’heure avant de relever le regard vers lui et lui sourire. « Tu veux passer au dessert ou on attend un peu ? », demandais-je afin de savoir s’il avait encore faim ou pas. « Enfin je peux être le dessert si tu veux ! », disais-je en penchant mon cou, taquinant celui-ci en fait. « Autant être tentatrice comme je semble l’être ! », disais-je en riant légèrement en lui souriant en lâchant son poignet mais le chat lui, se réveillait, chopant la souris que j’avais dans mon autre main.



PEARL - Voler dans le bleu de tes yeux bleus • I think such a dream Will never return. I painted hands and face in the blue and then suddenly the wind kidnapped me and I began to fly in an infinite sky. To fly, to sing in the blue, painted in the blue, i am happy to be above. And I flew, flew happy, higher the sun and even higher while the world disappeared slowly. Far away down. A sweet music played only for me. But all my dreams disappeared at the daybreak because when the moon sets, it brings them with itself but I continue dreaming about your beautiful eyes. Which are blue as the sky embroidered with stars...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.los-vecinos.net/
William A. Brighton
avatar
administrice
◗ une petite louve gentil
Aides le forum, votes administrice◗ une petite louve gentil

LES INFOS
I've got the power !



✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 05/07/1985
✔ METIER : Responsable de la sécurité
✔ CUPIDON : Célibataire
✔ HUMEUR : Entre le bonheur et l'anxiété
✔ SURNOMS : Will ; Willy
✔ CITATION : U.C

© CRÉDITS : Lapin fou
★ AVATAR : Ian Somerhalder
✔ PSEUDO : PoM
€ EUROS : 9973
✔ MESSAGES : 633
✔ ANNIVERSAIRE : 11/05/1988
✔ AGE : 29
✔ INSCRIPTION : 19/04/2012
✔ PAYS : France
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: merry christmas - wearl   Sam 4 Jan - 13:36

L'un et l'autre nous avions plutôt bien géré pour nos cadeaux et c'était bien de voir qu'on sait encore comment se faire plaisir mutuellement malgré nos passages difficiles de ces derniers temps. J'étais plus que ravi de ces deux magnifiques cadeau que Pearl m'avait fait et elle semblait apprécier les miens donc au final tout allait bien ! Tellement que pour moi j'avais retrouvé pleinement ma meilleure amie en oubliant un peu que mon petit manège autour de son parfum que j'adorais, pourrait la mettre mal à l'aise ou susciter des envies qu'elle s'efforçait de maintenir hors de sa tête. J'étais peut-être un peu trop spontané, embarqué par l'ambiance de Noël et notre bonne entente récemment retrouvée.
Je la taquinais en lui demandant si elle jouait à me tenter et c'est sa réponse qui me fit prendre conscience que je devais un peu plus mesurer mes gestes si je voulais que tout se passe bien. Comme elle j'allais devoir être dans le contrôle et la retenue de peur que le moindre geste puisse l'embarrasser. Sauf que c'était ce que je me refusais de faire ne voulant pas être sans cesse sur mes gardes pour chaque chose que j'allais dire ou faire. Dilemme !

Je lui avais donné le paquet du chat pour qu'au moins un de nous soit surpris par le cadeau « Non toi tu ronronne pas. » lui répondais-je sur un ton taquin. Certes le chat s'en foutait actuellement mais j'étais certain qu'elle jouerait avec plus tard. Mais puisque Prem's dormait c'est devant moi que Pearl agitait la souris je me mettais à rire à sa question, quand je dis qu'elle est folle je n'ai vraiment pas tort « Ça dépend de quelle chasse tu parle... Je ne fais pas de régime à la souris. » je pratiquais une autre forme de chasse dans les bars ou les boites de nuit bien que depuis quelques temps j'avais pas mal freiné. Mais au vu de sa remarque suivante je pense qu'elle évoquait cette chasse là aussi « Tu pourrais mais pas sûr que ça plaise à Prem's. ».
Je la laissais regarder ma montre et exprimé sa fierté d'avoir fait le bon choix « Ouais elle est parfaite. » et je le pensais réellement ! Je regardais ma meilleure amie en souriant alors qu'elle me demandait si je voulais manger le dessert maintenant « Je sais pas comme tu v... » je me stoppais net quand elle se proposait d'être le dessert en laissant un bel accès à son cou. J'eus un peu plus chaud soudainement et mon cœur accélérait sans que je ne puisse rien y faire. Taquine elle me renvoyait ma plaisanterie, et elle n'avait sûrement aucune idée de ce que ça pouvait provoquer chez moi car moi même je pensais ma petite faiblesse des jours précédents totalement dissipée. J'eus un petit rire « T'es douée pour le rôle. » disais-je alors qu'elle lâchait mon poignet et que moi je ne la lâchais pas des yeux « Mais il vaudrait mieux éviter je pense... » je haussais les épaules et ajoutais pour noyer un peu le poisson « Faudrait pas que je fasse une overdose ! ».
Remarquant que le chat avait quitté le canapé et le voyant approché de Pearl je lui attrapais la main dans laquelle elle avait la souris en anticipant le saut du félin « Tu vois, elle s'en fout pas en fait. » et elle avait failli lui griffer la main. Prenant le jouet je le lançais plus loin pour que Prem's puisse jouer avec son cadeau de Noël « T'as échappé aux griffures. » affirmais-je. Je n'avais toujours pas décidé si oui ou non je voulais manger le dessert tout de suite.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearl B. Angeles-Hartley
avatar
fondatrice
◗ la grande gentille louve
Aides le forum, votes fondatrice◗ la grande gentille louve

LES INFOS

[b]When your secret heart
Cannot speak so easily
Come here baby, from a whisper start
To have a little faith in me
When the road gets dark
And you can no longer see
Let my love throw a spark
[/b]


✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 10 janvier 1987
✔ APPARTEMENT : 5E
✔ METIER : Proprio du Chocothé et patronne
✔ CUPIDON : En couple avec ses peurs... et ça la monopolise sentimentalement.
✔ HUMEUR : solitaire
✔ SURNOMS : Pearl, Pearly... perle et tout ce que vous voulez.
✔ CHOSES A FAIRE : s'occuper de chocothé
faire la compta du café
❑ prendre rendez-vous chez le dentiste
❑ aller faire du shopping
❑ passer à la salle de sport
❑ s'occuper d'engager un cuistot
✔ CITATION : Quels sont les bons pansements pour une peine de cœur ? Les fabricants de sparadraps n’y ont pas encore pensés et pourtant cela serait réellement une bonne idée. Cela rapporterait beaucoup. Les plus blessées sont souvent les cœurs brisés.

© CRÉDITS : Saraplapla et tumblr
★ AVATAR : NINA DOBREV alias Nikolina Constantinova Dobreva, je fais genre je peux l'écrire, je suis à la pointe de la mode.
✔ PSEUDO : Crazy B.
€ EUROS : 11640
✔ MESSAGES : 2873
✔ ANNIVERSAIRE : 10/01/1989
✔ AGE : 28
✔ INSCRIPTION : 20/12/2011
✔ PAYS : Belgique
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: merry christmas - wearl   Sam 4 Jan - 14:13

Pearl ♥ William
merry christmas
Ronronner ou ne pas ronronner telle est la question car savait-il qu’il serait capable de me faire ronronner s’il le voulait ? Sûrement mais je m’amusais plus vite avec la souris sous ses yeux. Lui proposant de la chasser en riant légèrement alors qu’il disait être au régime souris ou même que ça ne plairait pas au chat que je parfume la souris. « C’est à toi que ça doit plaire ! », soufflais-je alors en souriant avant de me concentrer sur la montre, finissant par sourire quand il disait qu’elle était parfaite. Parlant alors du dessert, je me laissais aller à le taquiner un peu en souriant alors qu’il disait ne pas savoir mais ça c’était avant car je remarquais qu’il ne finissait même pas sa phrase, je souriais, pensant que ce moment allait finir par une gifle. A moi-même, bien sûr. Je lui souriais, il disait qu’il valait mieux éviter. « Ah bon ? », demandais-je innocemment mais pas vraiment en fait car bon, je m’amusais là. Mais il ne fallait pas, je le savais pourtant c’était tentant. « Hum hum ! », disais-je alors qu’il parlait d’overdose mais sursautant alors qu’il m’attrapait la main d’un coup, je me tournais vers le chat qui attrapait la souris au loin. « Oh… tu vois, il l’a vu ta souris enfin elle. », soufflais-je en me tournant vers lui et lui sautant au cou. Pourquoi ? J’étais folle, cela suffit pour exprimer mon geste. Je fais parfois ce qui me passe par la tête sans chercher à y réfléchir. « Mon saveur ! », disais-je en blottissant ma tête dans son cou, me lovant contre lui et souriant. En fait, j’étais bien là, peut-être même que je le voulais. Être collée à lui juste un bref moment. Parfois l’on ne veut pas plus qu’un petit plaisir comme ça. « Tu mérites bien un câlin ! », disais-je en restant quelques longues secondes ainsi avant de reculer en levant les yeux, le regardant attentivement. « Allez… au dessert… car même si tu ne te décides pas… », disais-je en l’attirant avec moi vers la cuisine, toujours ma main sauvée à la sienne, j’en profitais. Je le guidais vers le frigo, finissant par lâcher celle-ci et ouvrant la porte du frigo en sautillant légèrement. « Une bûche traditionnelle… », soufflais-je en le regardant. « Cela vous iras, monsieur ? », demandais-je en lui souriant, approchant du plan de travail pour m’y hisser, le popotin à côté de la bûche et de deux assiettes. Je m’armais d’un couteau aiguisé en lui souriant. Je coupais alors un morceau de buche pour le mettre dans une assiette et lui tendant alors avec une cuillère en plastique, lui souriant doucement. « Voilà monsieur mais au cas où, c’est au choix ! », je penchais la tête toujours avec un grand sourire et le regardant attentivement avant de froncer le nez. « Réveilles le chat qui sommeille en toi ! », plaisantais-je en finissant par me servir une part aussi. Je lui souriais doucement mangeant ma part mais aussi stupide que je puisse l’être, laisser échapper un morceau de cake dans mon décolleté et pouf. « Oups… », soufflais-je en y baissant la tête. « Regardes pas ! », disais-je en levant mon regard, faussement fâchée, vers lui.



PEARL - Voler dans le bleu de tes yeux bleus • I think such a dream Will never return. I painted hands and face in the blue and then suddenly the wind kidnapped me and I began to fly in an infinite sky. To fly, to sing in the blue, painted in the blue, i am happy to be above. And I flew, flew happy, higher the sun and even higher while the world disappeared slowly. Far away down. A sweet music played only for me. But all my dreams disappeared at the daybreak because when the moon sets, it brings them with itself but I continue dreaming about your beautiful eyes. Which are blue as the sky embroidered with stars...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.los-vecinos.net/
William A. Brighton
avatar
administrice
◗ une petite louve gentil
Aides le forum, votes administrice◗ une petite louve gentil

LES INFOS
I've got the power !



✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 05/07/1985
✔ METIER : Responsable de la sécurité
✔ CUPIDON : Célibataire
✔ HUMEUR : Entre le bonheur et l'anxiété
✔ SURNOMS : Will ; Willy
✔ CITATION : U.C

© CRÉDITS : Lapin fou
★ AVATAR : Ian Somerhalder
✔ PSEUDO : PoM
€ EUROS : 9973
✔ MESSAGES : 633
✔ ANNIVERSAIRE : 11/05/1988
✔ AGE : 29
✔ INSCRIPTION : 19/04/2012
✔ PAYS : France
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: merry christmas - wearl   Dim 5 Jan - 11:49

« Une future grande chasseuse ! » le chat était plus vif que Pearl ne l'avait pensé et elle avait aussi bien failli lui attraper la main en même temps que la souris. C'est comme ça que j'obtenais le rôle de sauveur et que ma meilleure amie prenait ce prétexte pour me sauter au cou sans que je m'y attende. Néanmoins je n'étais pas contre un câlin, ça servait aussi de remerciement pour les cadeaux et puis c'est aussi ça l'ambiance de Noël ! J'appréciais le moment, c'était bien de pouvoir se sentir vraiment dans la bonne humeur comme les deux meilleurs amis que nous sommes depuis si longtemps. Je n'aurais pas été contre le fait que ça dure un peu plus longtemps mais Pearl en tant que chef de soirée prenait la décision, puisque moi je ne l'avais pas fait, de manger le dessert maintenant.
J'avais cru que nous le prendrions là mais elle m'entraînait dans la cuisine, je suivais docilement en n'ayant pas vraiment le choix à vrai dire. « Ok chef ! » disais-je en riant alors qu'elle m'informait que ce fameux dessert était une bûche. Un classique pour l'occasion et c'était parfait. Elle fit le service assise sur le plan de travail et j'en concluais donc que j'allais rester debout dans la cuisine pour manger ma part. Je pris l'assiette qu'elle me tendait ainsi que la cuillère et la remerciant puis prenait tout de suite une bouchée pour goûter la bûche. C'est le moment qu'elle choisit pour continuer dans sa plaisanterie, qui avait été lancé à cause de ma remarque sur son parfum et le fait que je l'adorais. Je m'étouffais légèrement et toussais un peu. Réveiller le chat en moi ? C'était plutôt un tigre que j'étais et il valait mieux qu'il reste en cage... Je lâchais un petit rire une fois ma toux passer et continuais de manger.

J'allais la complimenter sur la bûche quand elle perdit un morceau qui tomba directement dans son décolleté. Réflexe normal j'avais suivit l'itinéraire du projectile et fixais désormais sa poitrine. Bien vite rappelé à l'ordre je relevais rapidement les yeux et haussais les épaules « J'ai rien vu. » je mentais parce que j'avais bien regardé et que ça ne m'arrangeait pas franchement. Ce truc qui s'était passé à cause de ce foutu costume de mère Noël que Pearl ne portait même pas, ça revenait. Mais c'était peut-être pire que cela tienne du fantasme en y réfléchissant, si je l'avais vraiment vu ça m'aurais sans doute fait moins d'effets... Ou plus... Mais ça je ne voulais pas le savoir.
Il fallait vraiment que j'arrête d'y penser et que de son côté elle arrête de me tenter. J'étais perturbé par ce que je pouvais ressentir alors que nous ne faisions que plaisanter comme d'habitude. Ça me déroutait de me surprendre à la désirer, tout simplement. Je ne voulais pas faire de connerie, je ne devais pas en faire ! Et pour ça il fallait que je me retire cette idée de la tête, j'allais bien mais je savais que ça n'était qu'un contre coup de la prise d'otage. Un choc post-traumatique en somme... Sans vraiment m'en rendre compte je continuais de manger mon dessert alors que mon regard avait de nouveau dévié vers son décolleté, lorsque je m'en aperçu j'avais fini mon assiette et je m'empressais de la mettre au sale. « Je vais commencer à débarrasser. » disais-je en allant vers la table pour récupérer nos assiettes et couverts sales. Si je voulais ne pas être tenter et risquer de céder je devais m'occuper. Deux coupes de champagne et du vin à table avaient peut-être suffit à m'embrumer un peu l'esprit après tout...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearl B. Angeles-Hartley
avatar
fondatrice
◗ la grande gentille louve
Aides le forum, votes fondatrice◗ la grande gentille louve

LES INFOS

[b]When your secret heart
Cannot speak so easily
Come here baby, from a whisper start
To have a little faith in me
When the road gets dark
And you can no longer see
Let my love throw a spark
[/b]


✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 10 janvier 1987
✔ APPARTEMENT : 5E
✔ METIER : Proprio du Chocothé et patronne
✔ CUPIDON : En couple avec ses peurs... et ça la monopolise sentimentalement.
✔ HUMEUR : solitaire
✔ SURNOMS : Pearl, Pearly... perle et tout ce que vous voulez.
✔ CHOSES A FAIRE : s'occuper de chocothé
faire la compta du café
❑ prendre rendez-vous chez le dentiste
❑ aller faire du shopping
❑ passer à la salle de sport
❑ s'occuper d'engager un cuistot
✔ CITATION : Quels sont les bons pansements pour une peine de cœur ? Les fabricants de sparadraps n’y ont pas encore pensés et pourtant cela serait réellement une bonne idée. Cela rapporterait beaucoup. Les plus blessées sont souvent les cœurs brisés.

© CRÉDITS : Saraplapla et tumblr
★ AVATAR : NINA DOBREV alias Nikolina Constantinova Dobreva, je fais genre je peux l'écrire, je suis à la pointe de la mode.
✔ PSEUDO : Crazy B.
€ EUROS : 11640
✔ MESSAGES : 2873
✔ ANNIVERSAIRE : 10/01/1989
✔ AGE : 28
✔ INSCRIPTION : 20/12/2011
✔ PAYS : Belgique
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: merry christmas - wearl   Dim 5 Jan - 12:41

Pearl ♥ William
merry christmas
Un silence d’un coup alors que je le taquinais de diverses manières alors qu’il toussotait en mangeant, je souriais doucement, amusée avant de commencer à manger à mon tour, changeant de sujets aussi rapidement que flash alors que je laissais des taquineries un peu tentatrice car je ne voulais pas avoir la sensation qu’il cède même si à mes yeux, cela paraissait impossible, je me jetais alors sur ma part de buche mais ma maladresse me tuera un jour, j’en suis certaine. Bam, un morceau dans le décolleté, morceau que j’allais retirer après lui avoir dit de ne pas le regarder. Bah oui, mon décolleté. Je souriais en réussissant à attraper le cake perdu alors qu’il disait ne pas avoir vu. « Menteur ! », disais-je surtout pour le taquiner mais je n’en savais rien, je ne m’attendais même pas à ce qu’il regarde à vrai dire donc j’aurais plus été surprise. Je me contentais de remarquer à nouveau ce silence alors que je me remettais à manger le dessert, ayant bazardée la partie tombée dans le décolleté. Mangeant sagement, je sentais néanmoins son regard sur moi, ne sachant pas ou mais sur moi, si. Je relevais discrètement mon regard vers lui, il ne semblait pas s’en rendre compte enfin… ce qu’il regardait du moins mais il m’avait perturbée sur les bords sur le coup au point où j’avais remis ma tête dans mon cake comme si je n’avais rien vu. Le laissant finir par arrêter tout seul d’analyser mes fruits. En fait, là, je ne savais pas quoi faire, j’étais comme tétanisée, comme si je buguais en fait. C’était l’enfer dans ma tête. Non mais il matait bien ma poitrine ? J’étais un peu bizarre sur le coup que je ne savais même pas comment je devais réagir. J’eue du mal à sortir de mes pensées alors qu’il disait débarrasser. « Hein quoi ? », je restais là sur le coup le regardant aller récupérer la vaisselle et riant nerveusement alors que je réalisais ce qu’il avait dit. « Oui, débarrasser ! », disais-je comme pour dire : oui, j’ai compris. Je souriais doucement en me laissant glisser du plan de travail, un peu à l’ouest car c’était comme si l’on venait de me donner un coup de poil psychique. Je vous jure, ça me retournait. Oui, rien que ça. J’inspirais doucement avant de l’intercepter tandis qu’il faisait la navette lui prenant le bras. « La vaisselle peut attendre… sisi, c’est moi qui dit ça, je t’assure que je suis sobre… », soufflais-je en le contemplant attentivement dans les yeux. En fait, je tentais surtout de comprendre pourquoi il était aussi bizarre. « Viens, on va danser… », disais-je alors en riant nerveusement. « Et tu pourras en profiter pour me dire si la vue était agréable ! », disais-je sans vraiment savoir si l’idée de laisser penser que je l’avais vu faire était une bonne idée. « Ou même… pourquoi tu es aussi muet qu’un carpe d’un coup ! », disais-je en souriant, lui lâchant le bras le temps d’aller mettre la musique. C’était une chanson tout simple, une chanson parfaite pour une danse calme. Je lui souriais doucement en penchant la tête en approchant et lui tendant la main en souriant. « Marché conclu ? », demandais-je alors pour savoir s’il allait jouer le jeu et me dire ce qu’il avait dans sa tête car là, il clochait. C’était étrange, trop étrange comme avant qu’il ne quitte l’appartement quand nous préparions le sapin. Il était bizarre.



PEARL - Voler dans le bleu de tes yeux bleus • I think such a dream Will never return. I painted hands and face in the blue and then suddenly the wind kidnapped me and I began to fly in an infinite sky. To fly, to sing in the blue, painted in the blue, i am happy to be above. And I flew, flew happy, higher the sun and even higher while the world disappeared slowly. Far away down. A sweet music played only for me. But all my dreams disappeared at the daybreak because when the moon sets, it brings them with itself but I continue dreaming about your beautiful eyes. Which are blue as the sky embroidered with stars...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.los-vecinos.net/
William A. Brighton
avatar
administrice
◗ une petite louve gentil
Aides le forum, votes administrice◗ une petite louve gentil

LES INFOS
I've got the power !



✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 05/07/1985
✔ METIER : Responsable de la sécurité
✔ CUPIDON : Célibataire
✔ HUMEUR : Entre le bonheur et l'anxiété
✔ SURNOMS : Will ; Willy
✔ CITATION : U.C

© CRÉDITS : Lapin fou
★ AVATAR : Ian Somerhalder
✔ PSEUDO : PoM
€ EUROS : 9973
✔ MESSAGES : 633
✔ ANNIVERSAIRE : 11/05/1988
✔ AGE : 29
✔ INSCRIPTION : 19/04/2012
✔ PAYS : France
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: merry christmas - wearl   Lun 6 Jan - 11:51

Ok sur ce coup là j'avoue que je mentais un peu, parce que clairement j'avais bien regardé là où le morceaux de gâteau était tombé. Mais après tout meilleur ami ou pas je reste un homme... Ce qui était vrai auparavant aussi d'ailleurs, sauf que là j'avais l'impression que certaines choses se réveillaient. Là où Pearl était, avant quelques événements, un pote sans couilles maintenant je la voyais totalement comme une femme. Elle restait ma meilleure amie cela va sans dire mais un petit truc avec quand même changé sans que je ne le veuille ou même que je ne m'en aperçoive. Progressivement ça s'était induit jusqu'à être complètement intégré et malheureusement ça me posait, depuis très peu de temps, quelques petits problèmes.
J'étais totalement perdu dans mes pensées, pas du tout attentif à l'endroit où se portait mon regard. Je voyais sans voir et j'appréciais ce que je regardais malgré que se fût un peu dans le flou de ma réflexion. C'était très gênant pour moi, alors la stratégie qui me semblait être la mieux fût d'aller débarrasser la table. J'allais m'occuper et arrêter d'y penser tout simplement. Apparemment je n'étais pas le seul à être dans la lune et malgré tout je crois que la fatigue nous gagnais l'un et l'autre tout doucement au fil de la soirée.

J'étais bien parti dans mon élan de rangement mais après un premier voyage, quand je retournais vers la table Pearl, pourtant maniaque, me stoppait en me disant que la vaisselle pouvait attendre. En plus elle plaisantait sur le fait qu'elle venait vraiment de dire ça alors qu'habituellement c'était plutôt le genre de truc que moi j'aurais dit pour qu'elle arrête de récurer. « Euh... Ok si tu le dis alors. » disais-je surpris et encore un peu dans le vague. Était-ce vraiment nécessaire qu'elle me regarde comme ça ? Qu'elle essaye de me sonder mais avec ce petit air qui n'aide pas vraiment à ce que je trouve mes esprits.
Danser ? J'avais a priori bien entendu... Ma meilleure amie voulait que nous dansions. Est-ce qu'on fait ça à Noël ? Il n'y a pas vraiment de règles mais ça m'étonnait quand même. Si elle voulait m'achever c'était réussi. Sa remarque suivante fit mouche et je la regardais avec un air gêné « C'est... Je... En fait, bah j'étais dans mes pensées. » je riais légèrement « Et je me suis rendu compte qu'après que je regardais vers... Enfin... » je désignais son décolleté du regard « Là. ». Par contre je n'avais pas anticiper l'autre remarque, celle qui me fit comprendre que Pearl avait bien noté un changement dans mon comportement.

Elle s'éloignait pour mettre de la musique et revenait ensuite vers moi, prenant sa main pour que nous commencions à danser tranquillement. « Il n'y a pas besoin de marché. » répondais-je en haussant les épaules « J'ai un coup de barre c'est tout. » j'espérais que l'argument allait la convaincre parce que au fond c'était un peu la vérité même si la raison de mon mutisme n'était pas prioritairement ça. « T'es pas fatiguée toi ? » il fallait que je m'engouffre dans cette brèche pour qu'elle n'y voit que du feu... Cependant je ne devais pas trop en faire si je ne voulais pas qu'au contraire elle ai la puce à l'oreille que j'essayais de détourner son attention, elle me connaît un peu trop c'est chiant pour l'esquiver. « C'est la montre et la guitare, le contre coup de l'émotion et tout ça. » ajoutais-je simplement pour justifier encore d'avantage mon état.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearl B. Angeles-Hartley
avatar
fondatrice
◗ la grande gentille louve
Aides le forum, votes fondatrice◗ la grande gentille louve

LES INFOS

[b]When your secret heart
Cannot speak so easily
Come here baby, from a whisper start
To have a little faith in me
When the road gets dark
And you can no longer see
Let my love throw a spark
[/b]


✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 10 janvier 1987
✔ APPARTEMENT : 5E
✔ METIER : Proprio du Chocothé et patronne
✔ CUPIDON : En couple avec ses peurs... et ça la monopolise sentimentalement.
✔ HUMEUR : solitaire
✔ SURNOMS : Pearl, Pearly... perle et tout ce que vous voulez.
✔ CHOSES A FAIRE : s'occuper de chocothé
faire la compta du café
❑ prendre rendez-vous chez le dentiste
❑ aller faire du shopping
❑ passer à la salle de sport
❑ s'occuper d'engager un cuistot
✔ CITATION : Quels sont les bons pansements pour une peine de cœur ? Les fabricants de sparadraps n’y ont pas encore pensés et pourtant cela serait réellement une bonne idée. Cela rapporterait beaucoup. Les plus blessées sont souvent les cœurs brisés.

© CRÉDITS : Saraplapla et tumblr
★ AVATAR : NINA DOBREV alias Nikolina Constantinova Dobreva, je fais genre je peux l'écrire, je suis à la pointe de la mode.
✔ PSEUDO : Crazy B.
€ EUROS : 11640
✔ MESSAGES : 2873
✔ ANNIVERSAIRE : 10/01/1989
✔ AGE : 28
✔ INSCRIPTION : 20/12/2011
✔ PAYS : Belgique
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: merry christmas - wearl   Lun 6 Jan - 12:36

Pearl ♥ William
merry christmas
Cette situation me donnait comme un gout de déjà vu mais en fait, c’était bien plus déjà vu que la préparation de noël mais je m’y voyais aussi tout comme à son anniversaire. Je ne voulais pas spécialement m’en rendre compte ou simplement y croire. Il était tellement silencieux mais son regard vers mon balcon me donnait envie de le balancer dans la piscine telle la tombée de Roméo pour qu’il pense moins à mes « saints » bon… c’est pour ne pas mettre seins. Je voulais me censurer un peu. Je sentais encore qu’il bafouillait alors que je le mettais devant le fait accompli. Et shit. Ça promet. Il désignait même ma poitrine, incapable de dire le mot censuré ? Il était gravement atteint par une maladie inconnue là. « Ma poitrine, quoi ! », disais-je sincèrement en revenant vers lu après avoir mise la musique, lui proposant donc de danser. Je n’étais pas vraiment sûre de ce que je faisais mais bon, shit. Je n’y pouvais rien en fait. Je souriais doucement en penchant la tête alors qu’il disait qu’il n’y avait pas de marché mais je n’en étais pas sûre, il se passait un truc et je ne voulais pas y croire pourtant je voulais savoir quoi. J’avais un peu peur de me faire un film, ne pas y croire enfin j’étais perdue, totalement. Je voulais être dans sa tête en ce moment sans vraiment le vouloir. Un coup de barre ? Je souriais secouant doucement la tête, devais-je y croire ? J’en doutais. Je riais légèrement quand il me demandait si je n’étais pas fatiguée et en fait, je n’en savais rien. « Oui et non ! », je souriais. « Je me suis reposée en attendant ! », disais-je alors comme une évidence pourtant cela ne rattrapait pas les heures de retard, c’est certain mais bon, assez quand même. Alors qu’il continuait avec ce prétexte de la montre, je riais en le regardant. Secouant la tête. « Après tu me diras aussi que la montre est trop lourde, elle fatigue ton bras ? », disais-je en lui souriant, posant ma main dans son dos, nan pas sans idée derrière la tête. Un besoin de confirmer certaines choses qui me semblait étrange. Un + un = un pour l’instant. Son mutisme et son lookage dans mon soutif n’était pas séparés dans mon esprit même si je le désirais tellement mais j’avais la sensation qu’il fallait que j’en sois sûre. Persuadée pourtant que j’allais sans nuls doutes le regretter rapidement. Je prenais mon autre main afin de placer la sienne un peu au-dessus de mon popotin, presque à mon popotin, laissant ma main dans son dos le caresse de haut en bas du bout des doigts, tentant avouons-le, l’allumer. On ne va pas tourner autour du pot, hein ? Mais bon, je voulais avoir la certitude. « La vue était belle au moins ? », demandais-je alors en le regardant dans les yeux, sisi. Je tentais de lire mais aussi de le séduire. Shit, j’allais vite le regretter, j’en étais sûre et je commençais même déjà à le regretter. J’en oubliais presque noël. Continuant de danser et me collant un peu plus à lui, je lui souriais, sans mot. Utilisant seulement mon regard et mon corps, là. Coquine. Mais bon, il faut bien le secouer un peu pour savoir ce qu’il pense.



PEARL - Voler dans le bleu de tes yeux bleus • I think such a dream Will never return. I painted hands and face in the blue and then suddenly the wind kidnapped me and I began to fly in an infinite sky. To fly, to sing in the blue, painted in the blue, i am happy to be above. And I flew, flew happy, higher the sun and even higher while the world disappeared slowly. Far away down. A sweet music played only for me. But all my dreams disappeared at the daybreak because when the moon sets, it brings them with itself but I continue dreaming about your beautiful eyes. Which are blue as the sky embroidered with stars...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.los-vecinos.net/
William A. Brighton
avatar
administrice
◗ une petite louve gentil
Aides le forum, votes administrice◗ une petite louve gentil

LES INFOS
I've got the power !



✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 05/07/1985
✔ METIER : Responsable de la sécurité
✔ CUPIDON : Célibataire
✔ HUMEUR : Entre le bonheur et l'anxiété
✔ SURNOMS : Will ; Willy
✔ CITATION : U.C

© CRÉDITS : Lapin fou
★ AVATAR : Ian Somerhalder
✔ PSEUDO : PoM
€ EUROS : 9973
✔ MESSAGES : 633
✔ ANNIVERSAIRE : 11/05/1988
✔ AGE : 29
✔ INSCRIPTION : 19/04/2012
✔ PAYS : France
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: merry christmas - wearl   Mar 7 Jan - 12:27

Là je ne n'arrivais pas à mettre les mots ou plutôt ne voulais pas, Pearl elle y allait franchement. J'avais été pris la main dans le sac, même si là les yeux dans le décolleté serait une expression plus juste et je sentais bien que ça n'avait pas troublé que moi. « Ouais ! » lâchais-je alors en haussant les épaules, un peu obligé d'avouer que ça ne servait à rien de faire semblant qu'il y ai encore un doute possible. Et puis j'avais cette sale impression qu'elle ne croyait pas un mot de ce que je pouvais bien lui dire. Que pensait-elle de mon attitude ? Avait-elle remarqué quelque chose ? J'étais un peu dans le flou et finalement j'en venais à me demander si tout ça n'était pas peine perdu, si il ne serait pas mieux que je reste simplement moi même. Sauf que l'idée me paraissait trop risqué et in-envisageable, de un parce que Pearl n'y comprendrait plus rien et de deux parce que moi non plus. Deux arguments suffisants pour que je fasse profil bas et laisse passer ces idées qui repartiraient aussi vite qu'elles étaient venues, en tout cas je l'espérais.
J'avais presque oublié mon retard et le fait que ma meilleure amie avait pris une petite avance de sommeil en m'attendant, ma question tombait à la flotte. Pourtant même si elle ne semblait pas convaincue j'étais pour ma part en train de sentir la fatigue gagner du terrain petit à petit. Et au final avec mes arguments pourris je ne faisais que m'enfoncer un peu plus dans le manque de crédibilité. Je secouais la tête en riant quand elle me demandait si la prochaine étape serait de dire que la montre était trop lourd à mon poignet « Non, n'importe quoi. Je dis pas ça pour ça... » je tentais de me rattraper mais elle est de toute façon tellement têtue que là je crois pouvoir dire ce que je veux... Elle n'y croirait pas.

Nous dansions tranquillement mais je perçu dans son attitude qu'un truc changeait. Sa main se posait plus franchement dans mon dos. Et l'autre ? Elle venait poser ma propre main dans le bas de son dos presque à la limite avec ses fesses, le geste me fit la regarder avec un air perplexe. Mais c'est la surprise qui s'invitait ensuite quand je sentais les caresses dans mon dos. Son regard braqué sur le mien, Pearl me demandait alors avec un sérieux qui aurait presque pu me faire peur, si la vue avait au moins été belle. J'eus un petit rire nerveux et je levais les yeux « Pourquoi tu me demande ça ? » je secouais la tête en continuant de rire pour masquer le fait que cette question, mais surtout la véritable réponse que j'avais, me gênait « Je sais pas j'ai eu le temps de voir. » disais-je avec humour, ma meilleure arme pour me sortir de cette situation.
J'eus la confirmation qu'elle avait remarquer quelque chose quand elle s'approchait encore d'avantage pour réduire l'espace entre nos deux corps, dès à présent il était inexistant et me retrouver ainsi n'allait pas franchement arranger mes affaires. Un dicton dit que la meilleure défense c'est l'attaque, donc je devais prendre les devants si je voulais éviter de me retrouver mal à l'aise à cause de ce que Pearl pourrait faire. La stratégie me semblait adaptée et j'avais bien l'intention de la mettre en place. Jetant un rapide coup d’œil vers son décolleté, que j'allais finir par connaître par cœur, je la regardais ensuite en souriant « Je crois que je peux affirmer maintenant que la vue était agréable. » je n'allais pas non plus la complimenter de trop, l'humour ne passerait plus pour de l'humour sinon. « Tu veux un check up complet de fin d'année ? C'est quoi le truc ? » puisqu'elle ne me croyait pas que j'étais fatigué autant la piéger à son propre jeu, en espérant que je n'allais pas me piéger tout seul. Descendant un peu mes mains sur ses fesses j'arquais un sourcil « Fais gaffe à ce que tu vas dire, je vais tâter la marchandise ! » rejouer la carte de l'humour était définitivement ce qui m'aidait le plus, j'étais sûr de pouvoir dissiper le malaise de cette façon. Willy retombe toujours sur ses pattes !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearl B. Angeles-Hartley
avatar
fondatrice
◗ la grande gentille louve
Aides le forum, votes fondatrice◗ la grande gentille louve

LES INFOS

[b]When your secret heart
Cannot speak so easily
Come here baby, from a whisper start
To have a little faith in me
When the road gets dark
And you can no longer see
Let my love throw a spark
[/b]


✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 10 janvier 1987
✔ APPARTEMENT : 5E
✔ METIER : Proprio du Chocothé et patronne
✔ CUPIDON : En couple avec ses peurs... et ça la monopolise sentimentalement.
✔ HUMEUR : solitaire
✔ SURNOMS : Pearl, Pearly... perle et tout ce que vous voulez.
✔ CHOSES A FAIRE : s'occuper de chocothé
faire la compta du café
❑ prendre rendez-vous chez le dentiste
❑ aller faire du shopping
❑ passer à la salle de sport
❑ s'occuper d'engager un cuistot
✔ CITATION : Quels sont les bons pansements pour une peine de cœur ? Les fabricants de sparadraps n’y ont pas encore pensés et pourtant cela serait réellement une bonne idée. Cela rapporterait beaucoup. Les plus blessées sont souvent les cœurs brisés.

© CRÉDITS : Saraplapla et tumblr
★ AVATAR : NINA DOBREV alias Nikolina Constantinova Dobreva, je fais genre je peux l'écrire, je suis à la pointe de la mode.
✔ PSEUDO : Crazy B.
€ EUROS : 11640
✔ MESSAGES : 2873
✔ ANNIVERSAIRE : 10/01/1989
✔ AGE : 28
✔ INSCRIPTION : 20/12/2011
✔ PAYS : Belgique
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: merry christmas - wearl   Mer 8 Jan - 13:04

Pearl ♥ William
merry christmas
Parfois l’on prend des mauvaises décisions, l’on fait des choses qui nous ne devrions pas faire, pas du tout même. On sait tous qu’une simple action peu mener à une situation que nous ne désirions pas du tout et ça ? Je m’étais presque giflée à l’idée de faire ce que je m’apprêtais à faire alors que nous dansions, déplaçant sa main, caressant son dos. Des gestes stupidement sans importance mais pourtant. Il fallait avouer que ce n’était pas sans mal que j’agissais ainsi. Je savais qu’il était risqué et que cela pourrait nuire à notre amitié ou simplement au calme de nos disputes, je le savais tant que je le regrettais presque aussitôt mais il agissait tellement étrangement que je m’inquiétais que la situation se dégrade si je n’allais pas au bout de la confession. Je lui avais tout naturellement demandé comment la vue était mais je sentais bien qu’il esquivait. Non pas que je le connais mais il était bien plongé dedans pourtant quand je l’avais vu maintenant il ne s’en rendait peut-être pas compte ? Je souriais, alors que je me rapprochais, sans un mot, je le sentais dévier son regard vers ma poitrine, suivant celui-ci en riant à ce qu’il disait. « Moui, un peu petit ! », disais-je même si j’aimais ma poitrine mais il était vrai que je me disais parfois que j’en avais bien peu mais il fallait avouer que j’avais aussi horreur des filles qui ont des poitrines énormes, c’est sexy mais pas spécialement beau. Je suis fière de ma poitrine en fait. Je l’écoutais alors continuer, un check up ? Je riais légèrement en haussant les épaules et lui souriant mais perdant un peu ce sourire en sentant sa main, prise au dépourvu même si dans un sens, je l’avais cherché. Je riais légèrement en le regardant dans les yeux. « Vas-y ! », disais-je alors, sérieuse même si je ne devrais pas, je le savais et ça m’énervait car ma tête se battait un peu dans un « arrêtes » ou un « continues » mais non, il fallait que j’arrête cependant, je voulais creuse. Une partie de moi ne voulait pas croire ce que je pensais et l’autre si. Était-il réellement en train de me mâter comme quand l’on bave devant la vitrine d’une boulangerie ? Une part de moi priait pour que je me fasse des idées et que ça vienne de la fatigue mais d’une certaine façon une autre était en train de prier pour le contraire mais c’est celle-ci que je voulais sincèrement faire taire. Je souriais doucement en le regardant. « Je peux aussi ? », disais-je dans l’intonation d’une question mais n’attendant pas réellement de permissions, descendant mes caresse à ses fesses lentement, lui caressant le popotin mais avec une certaine sensualité. J’approchais un peu plus allant à un seul centimètre de ses lèvres, restant contre, souriant en penchant la tête à son souffle. Approchant, frôlant ses lèvres. C’était un quelque sorte de la marchandise. « Elles ont l’air aussi en bon état de fonctionnement, il manquerait juste la branche de gui ou… », je souriais doucement déposant un simple baiser furtif sur ses lèvres, assez pour donner faim mais… me donner faim aussi, shit cependant j’allais m’en remettre, je n’en doutais guère. Je reculais de celle-ci, allant à son oreiller à souriant. « Tu peux checker ma sensualité aussi ? », demandais-je alors en approchant un peu plus de son oreille ! « Passer noël nue dans tes bras, ne serais-ce pas une jolie façon de finir la soirée ? », demandais-je mais bien que l’idée était plaisante, je savais que je n’irais pas au bout de cette pensée. Je n’étais pas partante pour aller sur ce terrain qui pourrait relancer la guerre froide ou pas ?



PEARL - Voler dans le bleu de tes yeux bleus • I think such a dream Will never return. I painted hands and face in the blue and then suddenly the wind kidnapped me and I began to fly in an infinite sky. To fly, to sing in the blue, painted in the blue, i am happy to be above. And I flew, flew happy, higher the sun and even higher while the world disappeared slowly. Far away down. A sweet music played only for me. But all my dreams disappeared at the daybreak because when the moon sets, it brings them with itself but I continue dreaming about your beautiful eyes. Which are blue as the sky embroidered with stars...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.los-vecinos.net/
William A. Brighton
avatar
administrice
◗ une petite louve gentil
Aides le forum, votes administrice◗ une petite louve gentil

LES INFOS
I've got the power !



✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 05/07/1985
✔ METIER : Responsable de la sécurité
✔ CUPIDON : Célibataire
✔ HUMEUR : Entre le bonheur et l'anxiété
✔ SURNOMS : Will ; Willy
✔ CITATION : U.C

© CRÉDITS : Lapin fou
★ AVATAR : Ian Somerhalder
✔ PSEUDO : PoM
€ EUROS : 9973
✔ MESSAGES : 633
✔ ANNIVERSAIRE : 11/05/1988
✔ AGE : 29
✔ INSCRIPTION : 19/04/2012
✔ PAYS : France
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: merry christmas - wearl   Jeu 9 Jan - 2:50

Petits ? Je n'étais pas tout à fait d'accord avec cette observation de Pearl. Je ne trouvais pas que ses seins soient particulièrement petits, ils ne ressemblaient pas à des melons mais personnellement je n'étais pas fan des vraiment gros seins je trouve que ça fait mamelles de vache. Mais le débat n'allait pas avoir lieu parce que ça serait vraiment gênant je crois de lui dire que sa poitrine était bien comme ça et que je la trouvais parfaite. Le physique c'est un ensemble et ma meilleure amie n'avait pas de quoi se plaindre. Je plaisantais sur un check-up qu'elle voudrait que je fasse, je ne sais pas trop d'où je sortais cette connerie mais en général ça vient assez spontanément chez moi. En fait j'espérais que le ton de la plaisanterie la fasse détourner la conversation et cesser ce petit jeu de séduction qui s'était mis en place progressivement.
Échec de la tentative, je n'obtenais pas un retour en arrière mais au contraire de l'audace. La question que Pearl me posait n'attendait pas de réponse et je sentais ses mains s'inviter sur mes fesses. C'était loin de me laisser indifférent, je n'avais pas encore l'esprit tout à fait clair et là j'avoue que ça ne m'arrangeait pas du tout. Mais le pire était à venir quand elle approchait ses lèvres des miennes, les frôlant lentement ce qui me donnait une seule envie : l'embrasser. Un geste que je m'interdisais bien entendu, mais l'envie était bel et bien là. Comment continuer à passer outre cet effet que ma meilleure amie avait sur moi ?

Pris à mon propre piège c'était moi qui subissait un check-up, partiellement du moins puisqu'elle ne s'intéressait qu'à des points stratégiques avec lesquels elle pouvait continuer à jouer la carte de la séduction. Une branche de gui ? Il lui fallait vraiment un prétexte ? Apparemment oui puisqu'elle ne fit que me voler un baiser rapide qui me laissait un peu sur ma faim. Pearl me cherchait et je ne voulais pas qu'elle arrive à me trouver mais c'était chaque fois plus dur de résister. Je pensais qu'elle s'arrêterait là que le jeu serait fini en me laissant un peu en suspend avec ce baiser rapide que je n'aurais pas trop de mal à gérer. Sauf qu'elle ne semblait pas encore convaincue qu'il était temps de mettre un terme à la provocation, s'approchant de mon oreille pour chuchoter que je pouvais tester sa sensualité... Je restais perplexe, bien qu'incapable de réfléchir à ces mots tant son souffle contre ma peau me perturbait. L'ultime provocation était là sous la forme de cette proposition de finir la soirée plus proche encore que nous ne l'étions déjà. Je me mordais la lèvre, profitant qu'elle ne puisse pas voir à quel point j'étais troublé. Je devais reprendre le dessus, ne pas me laisser aller mais sa proximité, sa douceur, son souffle et même son parfum que je sentais tant j'étais moi aussi proche de son cou, tout ça n'aidait pas !

J'étais à deux doigts de céder, mes lèvres s'approchant de son cou. J'avais envie de l'embrasser, de passer les mains sous ce haut pour l'en débarrasser, voir son corps si bien dessiné. Je déraille totalement ! C'est Pearl... ma meilleure amie, celle avec qui il ne s'est jamais rien passé et avec qui ça doit rester comme ça. Mais au delà de ça j'appréciais cette proximité et au fond j'en voulais plus encore. Fermant les yeux mes lèvres allaient bientôt rencontrer sa peau mais je me retenais au dernier moment « La proposition est tentante mais tu as déjà eu tes cadeaux de Noël. » j'eus un petit rire « En plus il y a quelques jours tu voulais que je me travestisse... Faudrait savoir ! » je reculais pour pouvoir la regarder et lui souriais « Je crois qu'on peut dire que nous sommes l'un et l'autre en bon état de fonctionnement. ». C'était terriblement difficile pour moi de ne pas changer d'avis, mais ça serait une grosse connerie. Cela risquait de compromettre notre amitié, ce que je ne voulais surtout pas. Je retirais ses mains de mes fesses avec un air amusé « N'en profite pas de trop. ».
J'allais avoir besoin d'une nouvelle douche, froide cette fois et surtout je devais éviter de regarder ses lèvres...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearl B. Angeles-Hartley
avatar
fondatrice
◗ la grande gentille louve
Aides le forum, votes fondatrice◗ la grande gentille louve

LES INFOS

[b]When your secret heart
Cannot speak so easily
Come here baby, from a whisper start
To have a little faith in me
When the road gets dark
And you can no longer see
Let my love throw a spark
[/b]


✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 10 janvier 1987
✔ APPARTEMENT : 5E
✔ METIER : Proprio du Chocothé et patronne
✔ CUPIDON : En couple avec ses peurs... et ça la monopolise sentimentalement.
✔ HUMEUR : solitaire
✔ SURNOMS : Pearl, Pearly... perle et tout ce que vous voulez.
✔ CHOSES A FAIRE : s'occuper de chocothé
faire la compta du café
❑ prendre rendez-vous chez le dentiste
❑ aller faire du shopping
❑ passer à la salle de sport
❑ s'occuper d'engager un cuistot
✔ CITATION : Quels sont les bons pansements pour une peine de cœur ? Les fabricants de sparadraps n’y ont pas encore pensés et pourtant cela serait réellement une bonne idée. Cela rapporterait beaucoup. Les plus blessées sont souvent les cœurs brisés.

© CRÉDITS : Saraplapla et tumblr
★ AVATAR : NINA DOBREV alias Nikolina Constantinova Dobreva, je fais genre je peux l'écrire, je suis à la pointe de la mode.
✔ PSEUDO : Crazy B.
€ EUROS : 11640
✔ MESSAGES : 2873
✔ ANNIVERSAIRE : 10/01/1989
✔ AGE : 28
✔ INSCRIPTION : 20/12/2011
✔ PAYS : Belgique
AND MORE
My life
Mon carnet d'adresses:
MessageSujet: Re: merry christmas - wearl   Jeu 9 Jan - 3:35

Pearl ♥ William
merry christmas
Etais-ce une bonne idée ? Oh non sûrement pas. Et même pas dans mes rêves les plus fous mais on s’en fiche dans le fond. Ce qui se passe à noël, reste à noël. Pour nous… le ce qui se passe à Vegas, reste à Vegas avait si peu d’importance mais là, c’était différent. Je le provoquais, je savais que même pour moi, l’idée n’était pas bonne. Dire que j’étais écœurant par la sensation de mes mains sur lui, non, pas le souffle contre mes lèvres ? Non plus. En fait, j’étais en ébullition mais je le cachais, bien ou mal ? Je n’en savais rien puisque je ne me focalisais pas vraiment sur moi mais sur lui plus vite. Le silence par contre pouvait être de mauvais augure alors qu’il ne disait rien mais que je faisais tout ça. Et pourtant il fallait avouer que j’avais un brin d’espoir que cette situation aille vraiment dans ce sens. Ça serait stupide que non dans le fond, une femme amoureuse doive être heureuse d’avoir un brin… de sensation d’être désirée pour l’être aimée ? Sans vraiment l’avoir cherchée volontairement enfin… avant d’avoir commencée à le chercher volontairement car j’avais agis tout naturellement comme toujours précédemment mais je commençais légèrement à me rendre compte que l’idée n’avait surement pas été bonne. Et si c’était à cause de moi ? Je n’en savais rien, je ne voulais même pas y croire en fait. Je savais aussi que je risquais beaucoup, beaucoup trop même. Je m’en voulais même légèrement mais bon. Je souriais à son oreille après avoir laissée supposer cette idée de finir noël nue dans ses bras mais il fallait avouer que je sentais également son souffle se rapprocher de son coup. Faux espoir ou pas ? Un pur hasard ? Une fatigue de la colonne vertébrale ? Une envie de dormir dans mon cou ? Toutes les idées aussi farfelues soient-elles qui me vireraient l’idée qu’il soit attiré par ma peau me réconfortait dans ma tête. Elle est un peu cinglée ma tête, d’ailleurs. Qu’est-ce que je voulais ? Très bonne question dont je n’avais pas la réponse car j’en voulais tellement tout en ne les voulant pas mais chacune de ces choses étaient confuses. Chelou ? Oui, un peu beaucoup mais bon ! Et son souffle était proche, je pouvais presque imaginer le frôlement de ses lèvres, était-il vrai ou purement dans ma tête ? Très bonne question mais je m’en fichais aussi réellement en ce moment alors qu’il parlait. C’était tentant ? Je notais cette information qui m’aidait à savoir si je me faisais des films ou non. Dans le fond, ce n’est qu’un détail en plus, une piste mais étais-ce sérieux ? Je n’en avais aucunes idées. Comment le savoir aussi ? Je n’avais pas le bon décodeur. Le décodeur de William l’ami, je l’avais mais celui de William qui pourrait me désirer ? Pas vraiment. J’étais même parfois nulle avec ce décodeur le peu de fois où je l’avais essayé. Je me disais même par moment qu’il était en panne. Il riait en me rappelant que je voulais qu’il se travestisse. « Il y a tellement de choses que je veux et que je ne veux pas à la fois ! », disais-je sincèrement alors qu’il reculait car oui, lui, il me déclenchait tellement de ses envies et le pire étant que je me battais pour ne pas le désirer mais là, j’avais l’impression que lui aussi. Partagée entre la frayeur et le soulagement. Je ne savais pas si au final… j’étais heureuse ou non qu’il recule. J’hochais la tête pour l’état de fonctionnement. « Oui, je crois ! », disais-je sans vraiment savoir comment je devais réagir en sachant que ma séduction fonctionnait car peut-être que je suis stupide en pensant ça mais n’était-il pas en train de me le dire ? J’avais tellement peur de penser ce que je voulais penser et sachant que ça ne pourrait être qu’un espoir… assez faussés par mes désirs. Il retirait mes mains, je riais en haussant les épaules, les siennes n’étant plus sur les miennes, je ne pouvais pas dire pareil mais là, je buguais un peu perdant un peu le fil de mes pensées ou même les pieds sur terre. Comment devais-je réagir ? Devais-je en rajouter à mes risques et périls ? Devais-je aller me terrer jusqu’à ce que cela lui passe. Je finissais par le regarder en lui souriant doucement. « T’as raison, on est crevé, je vais aller me coucher, longue soirée ! », je souriais en me sentant un peu folle là car en fait, je n’étais pas si fatiguée mais cela me semblait pourtant une excellente idée. Je m’approchais un peu de lui, un peu beaucoup, passant une main à sa nuque et l’autre posée sur son torse, l’y caressant légèrement mais pourquoi ? Alors là, le pire était que je ne le faisais pas du tout exprès, c’était comme si le bouton ON était mis mais il fallait qu’il revienne sur OFF. Stupide bouton. Je déposais alors un baiser au coin de ses lèvres, souriant contre. « Bonne nuit ! », soufflais-je alors. « Rêves pas trop de moi, tu ne peux pas changer d’avis, l’offre est périmée ! », disais-je en parlant de la proposition que j’avais faites à son oreille. « Reposes-toi, d’ici une quinzaine de jour, tu vas découvrir Paris à pieds et en métro… », disais-je en lui annonçant donc qu’il allait avoir une visite guidée offerte à Paris par mes soins. Oui, une façon de dire qu’il pouvait m’accompagner. Je reculais alors, un peu sur ma faim mais tout en sachant que c’était aussi la meilleure chose à faire. Lui souriant une dernière fois, j’haussais les épaules. « Fais de beaux rêves ! », disais-je alors que j’allais vers la porte de ma chambre, sachant pertinemment que je ne dirais pas non contre une douche froide aussi mais bon. J’allais fermer ma porte, le regardant rapidement dans ce geste mais finissant par me retourner pour souffler un bon coup. Je ne comprenais plus rien une fois dans une autre pièce. C’était comme si j’avais un panier d’orange en début de soirée mais que maintenant… j’avais un panier de pommes. Je vous jure. Enfin, bon, il était tard, j’allais alors enfiler un pyjama pour ne pas vraiment trouver le sommeil.



PEARL - Voler dans le bleu de tes yeux bleus • I think such a dream Will never return. I painted hands and face in the blue and then suddenly the wind kidnapped me and I began to fly in an infinite sky. To fly, to sing in the blue, painted in the blue, i am happy to be above. And I flew, flew happy, higher the sun and even higher while the world disappeared slowly. Far away down. A sweet music played only for me. But all my dreams disappeared at the daybreak because when the moon sets, it brings them with itself but I continue dreaming about your beautiful eyes. Which are blue as the sky embroidered with stars...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.los-vecinos.net/
Contenu sponsorisé

LES INFOS
AND MORE
MessageSujet: Re: merry christmas - wearl   

Revenir en haut Aller en bas
 

merry christmas - wearl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Merry Christmas!!
» END - Merry Christmas : Le miracle de noël ? [Chuchu]
» Merry Christmas or not ♦ Roxanne
» We wish you a merry christmas [PV] [FINI]
» [Silver Beards VS Mr.4 & Miss Merry Christmas]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOS VECINOS  :: les registrescommencer par là :: 1, 2, 3... c'est ta vie, mon voisin :: Archive des rp's terminés-